Librairie Epona

Skip to Main Content »

Search Site

 

Découvrez le catalogue Errance catalogue
Découvrez le catalogue Picard  catalogue

 

 

 

 

18 rue Séguier 75006 Paris - T. 01 43 26 40 41     

Plan d'accès et contact                       

Meilleurs voeux pour 2020

Nouveautés

Total des articles de 1 à 10 sur 190 Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. Suivant
Afficher par page
Afficher en: Grille  Liste  Sort by Par ordre décroissant
La céramique
30,00 €

La poterie du Néolithique aux temps modernes

La poterie constitue le document privilégié de la recherche archéologique, du Néolithique à la période moderne. Il s’agit d’un matériau paradoxalement à la fois fragile et très solide. Les vases se cassent facilement au choc. Ces objets sont aisément remplacés, leur vie est courte et les modes changent rapidement, donnant des informations remarquables sur les entités culturelles et sur la chronologie. La terre cuite est quasi indestructible et toutes les couches archéologiques, pour les périodes protohistoriques et historiques, fournissent des tessons de poterie. Ils sont un fantastique outil de datation, mais ils nous informent aussi sur les aspects sociaux et culturels de leur époque. Cet ouvrage offre une approche à la fois technique et culturelle, des origines à l’aube de la civilisation industrielle. 

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Atlas du Paris antique
35,00 €

Lutèce, naissance d'une ville

Dans La Guerre des Gaules, César mentionne pour la première fois Lutèce, une place forte gauloise que ses habitants préférèrent incendier plutôt que la livrer au conquérant romain. Où se trouvait-elle exactement ? Dans l’île de la Cité ? Ou ailleurs, à Nanterre ? Toujours est-il qu’une ville nouvelle s’implante dès le Haut-Empire sur les pentes de la montagne Sainte-Geneviève, selon un quadrillage appuyé sur un axe principal formant le cardo maximus (actuelles rues Saint-Jacques, du Petit-Pont, de la Cité et Saint-Martin). Abandonnée au milieu du IIIe siècle, elle migre ensuite vers l’île de la Cité, détruisant au besoin les monuments de la rive gauche pour en récupérer les matériaux. Les vestiges de ces occupations successives - y compris excentrées, comme à Montmartre - n’ont pas manqué de frapper les esprits érudits dès le Moyen Âge ou la Renaissance mais c’est essentiellement à partir des grands travaux haussmanniens que la ville antique a été redécouverte. De nombreuses fouilles ont été conduites depuis, qui précisent les contours et l’organisation de la cité disparue. Recouverte par tous les âges de la ville, la Lutèce gallo-romaine en oriente pourtant durablement le développement.

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

L'aventure Phocéenne
29,00 €

Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale

L’aventure phocéenne évoque l’histoire de la rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale au cours du Ier millénaire av. J.-C. Les territoires situés entre le versant méridional des Pyrénées et les Alpes ont été le théâtre de moments de partages et d’échanges, mais aussi de conflits entre divers peuples méditerranéens. De l’Orient vers l’Occident, des navigations exploratoires à l’instauration des premiers échanges puis à l’installation permanente sur place d’individus ou de communautés issues d’horizons lointains, les Grecs Phocéens, originaires de la région d’Ionie en Asie Mineure, ont marqué d’une empreinte durable l’espace de la Méditerranée nord-occidentale. Dans le cadre d’un mouvement bien plus global qui, de la mer Noire à la péninsule Ibérique, est celui de la colonisation grecque d’époque archaïque, les relations et les partenariats rapidement tissés avec les sociétés locales ont non seulement accéléré le développement du commerce mais ont également favorisé des processus d’interaction culturelle. 

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Les Nouvelles de l'archéologie, n° 157/158-septembre-décembre 2019
24,00 €

Les Nouvelles ont 40 ans !

1979-2019. À l'occasion des 40 ans des Nouvelles de l'archéologie, ce numéro double revient sur les évolutions de la recherche en archéologie comme sur celles de la revue. De nombreux auteurs des premières heures ont été invités à commenter des articles signés il y a quarante, trente ou vingt ans, tandis que de plus jeunes chercheurs donnent leur point de vue sur l’état de leur discipline dans l’institution dans laquelle ils exercent. Entre politique générale de la recherche, évolution des théories, des méthodes et des outils, formation à l’archéologie, diffusion des résultats et liens entre archéologie et histoire ou archéologie et société, vingt-cinq contributions reviennent sur les mouvements qui ont marqué cette discipline depuis quarante ans.

 

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Aux origines, l’archéologie
19,90 €

Une science au coeur des grands débats de notre temps

À quoi sert l’archéologie ? L’archéologie fascine, elle fait partie des métiers que voudraient faire les enfants, vœu que très peu réaliseront. Les enfants en effet s’interrogent sur l’origine, et tous les adultes à leur tour. Car, au fond, la question est bien celle de l’origine : du monde, des humains, de chaque société. Et pour élucider ces mystères, depuis le XIXe siècle, l’archéologie s’est progressivement substituée aux religions et assure une mission essentielle : elle construit le passé, le territoire et la légitimité historique de chaque nation. C’est ce que montre cet essai, où l’archéologue engagé Jean-Paul Demoule rend compte de la double fonction de cette discipline, scientifique d’une part, idéologique de l’autre, avec des frontières qui parfois se brouillent. En témoignent les débats français autour de l’enseignement de l’histoire et du « roman national », puis de l’« identité nationale », marqués depuis les années 2000 par l’irruption des « Gaulois », des « Barbares » et des manipulations de l’histoire dans les discours politiques et médiatiques.

 

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Châteaux et justice
19,00 €

Actes des Rencontres d'Archéologie et d'Histoire du Périgord

Autour de l'An Mil s'opère, en Occident, une lente reconstruction d'une Justice qui confère toute autorité à des notables locaux pour le règlement de conflits dont la plupart ne dépassent pas les horizons des villages. Autant d'accommodements qui s'ancrent dans les us et coutumes des habitants. En France, la situation évolue rapidement en raison de l'emprise croissante de la monarchie et de ses gens de justice. Comment oublier l'image, tant de fois reproduite dans les manuels d'histoire, d'un Louis IX, futur saint Louis, exerçant sa fonction de roi justicier sous le grand chêne ombragé de son château de Vincennes ? Cet ouvrage, issu des recherches les plus récentes, montre que la réalité fut différente et que, jusqu'à la Révolution de 1789, nombreux sont les seigneurs qui continuent d'exercer leur pouvoir judiciaire. Les uns pour le pire, les autres pour la relative tranquillité de leurs tenanciers, même si nous avons gardé en mémoire la silhouette démesurée et sinistre des fourches patibulaires à l'orée des bois ou au sommet des collines. Enfin, fidèle à la longue durée qui préside à nos Rencontres d'archéologie et d'histoire en Périgord, cet ouvrage présente des bouleversements ultérieurs du système judiciaire, contemporains des XIXe et XXe siècles.

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Le peuple templier
39,00 €

1307-1312 

Le mystère des templiers exerce une fascination particulière chez nos contemporains. La simple évocation d'un grand-maitre, d'une commanderie ou d'une baillie suffit à déclencher un puissant imaginaire, mêlant trésor perdu, guerre sainte et complot royal. Pour sortir des idées reprises en boucle, l'auteur, spécialiste incontesté des ordres religieux-militaires, réunit dans cet ouvrage une somme de données précises sur la réalité templière. Ni biographie collective ni dictionnaire, ce livre recueille et décompte toutes les informations mentionnées sur des templiers dans les procès et autres procédures qui s'étalèrent de la rafle du 13 octobre 1307 jusqu'à la fin de l'ordre en 1312. Origines, carrières, lieux... qu'ils soient chevaliers, chapelains, sergents, c'est tout un peuple qui surgit à travers les 2336 templiers recensés, actifs pour le plus ancien depuis 1248, et 1135 physiquement présents dans l'une ou l'autre des procédures. A la fois catalogue et base documentaire, cet ouvrage renseigne une période importante de l'histoire de l'ordre qui envoie alors massivement des recrues à Chypre dans la perspective de reprendre pied en Terre sainte.
 
En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Dieux et hommes à Ostie
25,00 €

 IIIe s.av. J.-C. - Ve s. apr. J.-C.

Le port de Rome, Ostie, situé au sud de l'embouchure du Tibre, constitue un terrain exceptionnel pour étudier la vie religieuse d'une cité antique. Depuis la fondation de la colonie romaine à la fin du IVe siècle avant notre ère, dieux et hommes cohabitent dans la cité. Leur destin commun durera jusqu'aux dernières attestations de cultes polythéistes à la fin du Ve siècle. Port militaire sous la République, ayant un rôle fondamental dans l'approvisionnement de la capitale, dès le IIe siècle avant notre ère, Ostie est une cité à la fois particulière et exemplaire. Elle représente un laboratoire extraordinaire pour qui veut connaître les cultes durant l'Antiquité : les communautés et individus y pratiquent des cultes divers et variés, « ancestraux » ou « étrangers ». Les dieux font battre le coeur de la ville, comme le montre la documentation, particulièrement pour les premiers siècles de notre ère, lorsque cohabitent dévots des dieux, juifs et chrétiens.

 

 

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Diogène
15,00 €

Platon a dit de lui qu'il était un « Socrate devenu fou ». Philosophe atypique, Diogène ne s'est interdit aucune extravagance, ne s'est soumis à aucune des conventions sociales en vigueur à son époque, le IVe siècle av. J.-C. Mais s'il est demeuré, jusqu'à nos jours, une figure familière de la culture occidentale, il le doit avant tout à son rôle dans la naissance d'un courant philosophique majeur, le cynisme. Pourfendeur des théoriciens de la philosophie et adepte d'une philosophie en actes, Diogène choisit de mener une existence de mendiant et s'emploie à dénoncer les artifices de la vie en société. Successivement citoyen de Sinope, étranger en exil, esclave asservi par des pirates crétois puis affranchi, Diogène illustre, de manière saisissante, la mobilité et l'insécurité sociales caractéristiques du monde grec ancien. Surtout, refusant toutes les appartenances, de la famille à la cité, il est le premier à se déclarer citoyen du monde et invente un nouvel idéal : le cosmopolitisme.

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Vedica 1
84,00 €

Georges-Jean Pinault est professeur de linguistique et de philologie à l'École pratique des hautes études, spécialiste mondialement reconnu du tokharien, de l'indo-Aryen et de l'indo-européen. Ce premier volume des VEDICA rassemble plus d'une vingtaine de ses contributions aux études de la langue védique, en français et en anglais, toutes mises à jour par l'auteur et assorties d'un index.

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Total des articles de 1 à 10 sur 190 Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. Suivant
Afficher par page
Afficher en: Grille  Liste  Sort by Par ordre décroissant
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Newsletter

Newsletter
Ouvrez grand les yeux et économisez un max !
Comité Quartier Latin
 

Recommander ce site à un ami :

Votre nom : Email de votre ami :
Tous les champs ne sont pas renseignés correctement