Librairie Epona

Skip to Main Content »

Search Site

 

Découvrez le catalogue Errance catalogue
Découvrez le catalogue Picard  catalogue

 

 

 

 

18 rue Séguier 75006 Paris - T. 01 43 26 40 41     

Plan d'accès et contact                        

Rencontres :

Jeudi 7 novembre à 19h : Georges Feterman présente L'arbre dans tous ses états

mardi 12 novembre à 19h : Valéry Raydon présente Le cortège du Graal, du mythe celtique au roman arthurien

Jeudi 14 novembre à 18 h : Stéphane Coviaux présente La fin du monde viking

Nouveautés

Total des articles de 1 à 10 sur 186 Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. Suivant
Afficher par page
Afficher en: Grille  Liste  Sort by Par ordre décroissant
Opération Archéo Jeu - Nouveaux défis
22,00 €

Extension pour le jeu Opération Archéo / Requiert le jeu de base Opération Archéo pour pouvoir jouer

- Testez de nouvelles stratégies avec les 13 cartes esprit d’équipe

- découvrez 12 sites et 36 objets archéologiques datant du Néolithique moyen, du Néolithique moyen, du Néolithique     final, du Bronze final et du haut Moyen-Âge.

- Incarnez 4 archéologues aux capacités stupéfiantes

- Vivez 12 scénarios et 3 événements inédits

- Relevez de nouveaux défis avec des scénarios encore plus imprévisibles !

 

 

 

 

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Thasos
49,00 €

Heurs et malheurs d'un eldorado antique 

Thasos est cette grande île de 398 km2, dont la masse presque ronde fait face, isolée, à la côte septentrionale de la mer Égée, aux confins de la Macédoine et de la Thrace. Montagneuse et boisée, au climat des plus contrasté et guère accueillante de prime abord, l'île est pourtant d'une incroyable richesse : véritable eldorado minier, elle regorge de gisements aurifères, ainsi que de cuivre, de fer et de plomb argentifère. Son sous-sol est essentiellement constitué de gneiss et de marbre, exploités et exportés durant l'Antiquité. Mais son histoire n'est que marginalement connue par les écrits des historiens anciens. Pour la retracer, il faut donc s'appuyer sur la très riche documentation archéologique découverte depuis plus d'un siècle : les quelque mille deux cents inscriptions, qui font connaître ses institutions ou encore les constructions publiques qui témoignent de la richesse de la cité et de sa vie politique et religieuse. Cet ouvrage n'entend rien moins que montrer la vigueur et la saveur d'un hellénisme de confins qui reste peu connu du public.

 

 

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Archéologie de la santé, anthropologie du soin
23,00 €

La pratique du soin et la préservation de la santé ont toujours représenté une préoccupation majeure pour l'ensemble des sociétés humaines, depuis les premières organisations sociales jusqu'à nos jours, et ce, sur tous les continents. L'approche archéologique et anthropologique adoptée dans cet ouvrage permet de retracer, sur plusieurs dizaines de milliers d'années, la manière dont les groupes humains ont appréhendé la maladie, le handicap et le soin. De la préhistoire à l'époque contemporaine, les contributeurs et contributrices nous racontent aussi la diversité des pratiques, car à chaque mal correspond un remède déterminé par des normes sociales et des choix contextuels. Cet ouvrage est le fruit d'une collaboration pluridisciplinaire entre archéologues, anthropologues, biologistes et historiens qui, dans une double approche sociale et biologique, se posent la question du soin et de la santé à l'échelle des individus comme des populations.

 
En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Chers jardins
32,00 €

Quand la passion mène à la ruine 

Quand la passion du jardin confine à la ruine...Ce beau livre donne à voir de somptueuses créations qui ont fini par ruiner leurs (heureux) propriétaires. Alors que la sagesse populaire professe que la meilleure façon de se ruiner consiste à passer ses soirées au casino, le lecteur apprendra que pour se ruiner en toute simplicité, rien de tel que de créer un jardin ou un parc, d'y lancer quelques ponts entre les rives d'un cours d'eau creusé pour l'occasion, d'y planter les arbres les plus rares et d'orner le tout d'une profusion de plantes et de fleurs les plus recherchées. Chers jardins présente 10 exemples de créateurs de jardins qui y ont englouti une bonne partie de leur fortune, quand ce ne fut pas beaucoup plus. Du XVIIe siècle à nos jours, on se plonge dans la folie tulipomania, la boulimie des fabriques à la française, et plus récemment, la résurrection du jardin du Champ de Bataille par Jacques Garcia. Il est un point commun que l'on retrouve chez tous ces passionnés, l'observance d'une règle d'or qui s'énonce bien simplement : ne jamais résister à la tentation !

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Voyage en Turquie antique
39,00 €

Cet ouvrage présente un choix de sites, connus ou méconnus, susceptibles de nous faire découvrir le passé enfoui de l’Anatolie antique. Si la plupart des sites abordés se trouve sur la côte ouest de la Turquie, ce volume nous emmène également sur la côte méridionale et jusqu’en Cappadoce. La tranche d’histoire parcourue ici commence avec la guerre de Troie, encore imprégnée de légende, puis traverse l’histoire des cités grecques et l’émergence des civilisations indigènes (Lydiens, Cariens, Lyciens), assiste à l’arrivée et au triomphe du conquérant romain, voit la diffusion du christianisme qui entreprend de couvrir la pays de monuments complétement nouveaux… Chaque site visité est le témoin d’une période, d’une civilisation, d’une pensée philosophique ou religieuse, d’une organisation politique : c’est un monde aux mille facettes qui se révèle captée par les photos de Ferrante Ferranti et les évocations poétiques de Sébastien de Courtois. L’archéologie présentée par Jacques des Courtils et illustrée par les aquarelles de Jean-Claude Golvin, est le socle sur lequel se construit l’une des histoires les plus riches laissées par le passé.

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

César contre Vercingétorix
26,00 €

52 avant notre ère. En Gaule, Alésia est le terrain d’une bataille décisive qui oppose deux figures héroïques : Jules César et Vercingétorix. Là, César aurait connu une forme d’apothéose qui lui aurait donné légitimité pour régner sur Rome et conquérir le reste de l’univers ; en 52 avant notre ère, la Gaule, après une existence de cinq siècles, se serait comme évanouie. Pourtant, on sait peu qu’avant de se jeter dans une bataille sans merci, le conquérant romain et le jeune chef gaulois ont été alliés, voire amis. En neuf mois d’actions de guérilla contre l’envahisseur romain, Vercingétorix a marqué le cours de l’Histoire. C’est lui qui, finalement, gagnera la bataille de la mémoire, transformant sa défaite militaire en victoire morale. Laurent Olivier mène ici une véritable enquête policière, reprenant les écrits de César, les témoignages des historiens romains et faisant appel aux dernières découvertes de l’archéologie.

 
En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Atlas du Paris antique
35,00 €

Dans La Guerre des Gaules, César mentionne pour la première fois Lutèce, une place forte gauloise que ses habitants préférèrent incendier plutôt que la livrer au conquérant romain. Où se trouvait-elle exactement ? Dans l’île de la Cité ? Ou ailleurs, à Nanterre ? Toujours est-il qu’une ville nouvelle s’implante dès le Haut-Empire sur les pentes de la montagne Sainte-Geneviève, selon un quadrillage appuyé sur un axe principal formant le cardo maximus (actuelles rues Saint-Jacques, du Petit-Pont, de la Cité et Saint-Martin). Abandonnée au milieu du IIIe siècle, elle migre ensuite vers l’île de la Cité, détruisant au besoin les monuments de la rive gauche pour en récupérer les matériaux. Les vestiges de ces occupations successives – y compris excentrées, comme à Montmartre – n’ont pas manqué de frapper les esprits érudits dès le Moyen Âge ou la Renaissance mais c’est essentiellement à partir des grands travaux haussmanniens que la ville antique a été redécouverte. De nombreuses fouilles ont été conduites depuis, qui précisent les contours et l’organisation de la cité disparue. Recouverte par tous les âges de la ville, la Lutèce gallo-romaine en oriente pourtant durablement le développement

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Les hôtels particuliers d'Arles
45,00 €

De la fin du XVIe siècle aux dernières années de l'Ancien Régime

L'essence d'Arles renferme de multiples facettes, images d'une ville où se promener à travers les rues et les places est un véritable piège de charme. La belle pierre blanche de Fontvieille magnifie les décors des façades, les lambrequins, véritables draperies de pierre, ornent les allèges des fenêtres, les ferronneries des balcons montrent une grande virtuosité dans l'art du fer forgé, certaines cours révèlent une mise en scène architecturale tout à fait remarquable. Dans les maisons, les cheminées, plafonds peints, gypseries et autres scupltures surprennent par leur originalité et parfois par leur exubérance. Les hôtels particuliers d'Arles du XVIe au XVIIIe siècle sont remarquables en nombre et en qualité. Ils reflètent le raffinement de la société nobiliaire de la ville sous l'Ancien Régime. Grands propriétaires de terres situées en Camargue et dans la Crau, les riches Arlésiens veulent vivre dans la cité et rivalisent d'inventivité et de culture lors de la construction de leur "grande maison". Mais ils font édifier aussi de beaux mas et même des châteaux dans leurs domaines, où ils se rendent au moment des récoltes et de la chasse.

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Archéologie au pays des Nabatéens d'Arabie
26,00 €

Guide de Hégra

Dans le Hijâz saoudien, au milieu du désert, l’ancienne Hégra des Nabatéens, aujourd’hui Madâʾin Sâlih, égrène ses stupéfiants tombeaux rupestres le long de massifs de grès dispersés dans une vaste plaine alluviale… Ce guide permet de découvrir un site archéologique exceptionnel, inscrit depuis 2008 au Patrimoine mondial de l’Unesco, qui s’ouvre depuis peu au public. Au milieu du Ier siècle avant J.-C., soucieux de conserver leur primauté sur le commerce caravanier de l’encens et des aromates, les Nabatéens descendent vers le sud depuis Pétra, leur capitale située dans l’actuelle Jordanie. À Hégra, ils construisent une vaste cité entourée d’un rempart au-delà duquel s’étendent les tombeaux où ils enterrent leurs morts et le quartier réservé à leurs confréries religieuses. Dans l’oasis, ils cultivent des céréales, toutes sortes d’arbres fruitiers, et même du coton. 

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Cluny
55,00 €

Les origines du monastère et de ses églises

Les campagnes archéologiques de 2006-2013 à Cluny avaient pour objectif de comprendre plus précisément la constitution du sanctuaire et du chevet de Cluny II, d'en assurer une meilleure datation par les méthodes archéologiques, de déceler d'éventuelles occupations antérieures. Il en était de même pour l'amorce des bâtiments claustraux et l'église Sainte- Marie. La découverte des vestiges de la demeure aristocratique de la villa carolingienne, renouvelle aujourd'hui considérablement les connaissances sur les origines de Cluny. L'ouvrage présente les résultats de ces travaux, dans le prolongement de ceux du grand archéologue K. J. Conant qui avait à plusieurs reprises proposé des schémas d'évolution avant et après la fondation du monastère en 910. Nous avons aujourd'hui la chance de bénéficier d'avancées considérables des connaissances sur ces périodes en Europe, qui nous aident à regarder autrement les maçonneries retrouvées. À l'échelle des grandes élévations du transept de la Maior ecclesia encore conservé, ces vestiges découverts peuvent paraître modestes et peu spectaculaires, cependant ils sont les plus anciens témoignages de la présence des hommes en ce lieu, et de leur communauté qui sera à l'origine de la plus grande abbaye d'Europe.

 

 

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Total des articles de 1 à 10 sur 186 Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. Suivant
Afficher par page
Afficher en: Grille  Liste  Sort by Par ordre décroissant
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Newsletter

Newsletter
Ouvrez grand les yeux et économisez un max !
Comité Quartier Latin
 

Recommander ce site à un ami :

Votre nom : Email de votre ami :
Tous les champs ne sont pas renseignés correctement