Librairie Epona

Skip to Main Content »

Search Site

 

Découvrez le catalogue Errance catalogue
Découvrez le catalogue Picard  catalogue

 

 

 

 

18 rue Séguier 75006 Paris - T. 01 43 26 40 41     

Plan d'accès et contact                       

Meilleurs voeux pour 2020

Rencontre :

samedi 18 janvier à 15 h : Georges-Jean Pinault présente Vedica 1. Etymologica

Nouveautés

Total des articles de 41 à 50 sur 185 Page :
  1. Précédent
  2. 3
  3. 4
  4. 5
  5. 6
  6. 7
  7. Suivant
Afficher par page
Afficher en: Grille  Liste  Sort by Par ordre décroissant
Les troubadours
33,00 €

Les chansons et leur musique (XIIe-XIIIe siècles)

Ce livre est une somme sur ce que l’on peut savoir aujourd’hui de la pratique des premiers chanteurs : les troubadours occitans, qui s’illustrèrent dans les cours du midi de la France aux XIIe et XIIIe siècles. C’est aussi un livre majeur parce que les ouvrages fondamentaux sur le sujet sont anciens et que les monographies, en petit nombre, actuellement disponibles se bornent à envisager les chants de troubadours sur un plan littéraire et non comme des œuvres indissociables de la musique qui les accompagne. L’auteur retrace tout d’abord la vie de ces poètes musiciens, dont les plus réputés furent Bernart de Ventadorn, Guiraut de Bornelh, Arnaut Daniel, Peire Vidal ou Guiraut Riquier. Il examine la thématique des poèmes, la fin’amor, célébration de l’amour pour la dame idéalisée. Puis il analyse plus en détail leurs chansons, qui témoignent de la virtuosité dont ils firent preuve dans l’invention d’une parole profane et d’une musique au charme étrange, adaptée du chant religieux.

 

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Les hôtels particuliers d'Arles
45,00 €

De la fin du XVIe siècle aux dernières années de l'Ancien Régime

L'essence d'Arles renferme de multiples facettes, images d'une ville où se promener à travers les rues et les places est un véritable piège de charme. La belle pierre blanche de Fontvieille magnifie les décors des façades, les lambrequins, véritables draperies de pierre, ornent les allèges des fenêtres, les ferronneries des balcons montrent une grande virtuosité dans l'art du fer forgé, certaines cours révèlent une mise en scène architecturale tout à fait remarquable. Dans les maisons, les cheminées, plafonds peints, gypseries et autres scupltures surprennent par leur originalité et parfois par leur exubérance. Les hôtels particuliers d'Arles du XVIe au XVIIIe siècle sont remarquables en nombre et en qualité. Ils reflètent le raffinement de la société nobiliaire de la ville sous l'Ancien Régime. Grands propriétaires de terres situées en Camargue et dans la Crau, les riches Arlésiens veulent vivre dans la cité et rivalisent d'inventivité et de culture lors de la construction de leur "grande maison". Mais ils font édifier aussi de beaux mas et même des châteaux dans leurs domaines, où ils se rendent au moment des récoltes et de la chasse.

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Assassin des pauvres
84,00 €

L’Église et l’inaliénabilité des terres à l’époque carolingienne

Donnés à Dieu, les biens fonciers des églises sont réputés inaliénables et les personnes qui tenteraient de s’en emparer sacrilèges et excommuniées. Cependant, derrière un discours parfois très dur à l’encontre des spoliateurs, se cache une réalité des échanges beaucoup plus complexe. Le livre analyse la littérature de combat des clercs carolingiens à la lumière des pratiques foncières de l’époque. Entre les années 820 et 880, les traités visant à définir les biens ecclésiaux se multiplient, au moment même où le système des bénéfices mis en place un siècle plus tôt se voit bouleversé par les rapides mutations que connaît l’empire des Francs. La compétition pour les terres d’église révèle alors tout le jeu de hiérarchisation et de distinction d’une élite mise sous pression.

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Les trois jours de Pompéi
9,90 €

Auriez-vous survécu à l'éruption du Vésuve si vous aviez habité Pompéi en 79 après J.-C., et quelle existence auriez-vous menée jusqu'alors? Car après le succès d'" Empire, fabuleux voyage avec un sesterce en poche", Alberto Angela fait de ses lecteurs d'authentiques Romains : il les mêle à une multitude de personnages pour reconstituer cette fois l'une des plus grandes tragédies des temps anciens, loin des idées reçues. Elle n'aurait pas eu lieu le 24 août mais le 24 octobre, et ce qu'on appelait "Vesuvius" n'était qu'un modeste relief dont on ignorait la vraie nature, mais qui libéra soudain une énergie équivalent à celle de 50 000 bombes d'Hiroshima. Malgré l'ampleur du cataclysme, l'auteur a retrouvé sept survivants. C'est notamment à leurs côtés que nous participons à un passionnant reportage sur la vie quotidienne au pied du volcan - tragique compte à rebours- puis à un film catastrophe avec bien des rebondissements. Cette tension dramatique sur trois jours, il fallait un scientifique doublé d'un journaliste pour nous la restituer.

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

La fin du monde viking
23,50 €

Entre les VIIe et XIIe siècle, les mondes nordiques entrent dans l’histoire de l’Occident. Leurs populations, polythéistes, deviennent chrétiennes, alors même que, parallèlement, les raids vikings prennent pour cibles les monastères et les églises du continent européen. Phénomène massif s’inscrivant dans la longue durée, la christianisation affecte les croyances religieuses mais, plus encore, les représentations politiques et la structure des sociétés du nord de l’Europe, la place des femmes ou bien encore les modes onomastiques. Stéphane Coviaux montre que ces mutations profondes s’expliquent autant par les initiatives venues du sein même de la société viking que par l’organisation de missions en provenance du monde chrétien. En croisant la runologie, l’archéologie funéraire, la poésie des scaldes, les textes de lois, les sagas islandaises et l’architecture religieuse, l’auteur signe un ouvrage enlevé qui jette un regard aussi neuf qu’inattendu sur ces mondes méconnus.

 

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

La grotte d'Enlène
55,00 €

Immersion dans un habitat magdalénien 

La grotte d'Enlène n'est pas un simple habitat préhistorique parmi d'autres. Elle fut aussi le passage obligé, l'antichambre de la caverne des Trois-Frères avec laquelle elle communique par un long boyau. Des groupes de chasseurs-cueilleurs ont occupé Enlène dans toutes ses parties, jusqu'à 200 m du jour, peut-être pour se rapprocher des sanctuaires et de leurs « sorciers ». Les recherches ont révélé les traces de passage des Magdaléniens, les esquilles osseuses mystérieusement fichées dans les parois et les sols, et les zones d'habitat avec leurs foyers et pavages. Elles ont aussi révélé que cet habitat était un atelier où étaient façonnés des objets de la vie quotidienne et un art mobilier dont cet ouvrage établit le catalogue exhaustif. Qu'il soit amateur d'art, étudiant ou chercheur, le lecteur sera interpellé par l'inventivité dans l'élaboration des objets les plus divers, témoins d'une esthétique du quotidien. De nombreuses photographies aideront à faire partager notre empathie pour ces hommes, ces femmes et ces enfants qui firent halte à Enlène, il y a 17 000 ans, le temps de quelques saisons de chasse... 

 

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Une histoire des langues et des peuples qui les parlent
32,00 €

Comment raconter l’histoire des langues, d’avant la naissance de l’écriture jusqu’à nos jours ? Comment rendre compte de ce fait social, qui joue un rôle majeur dans le destin de tous les peuples ? Comment saisir les langues, aux frontières poreuses, dans leur mouvement perpétuel et leur inventivité, elles qui se heurtent, cohabitent, s’influencent, s’éteignent ou se recréent ? Compte tenu du grand nombre de langues – environ 6 000 aujourd’hui –, l’ouvrage se concentre sur celles dont il est possible de raconter l’histoire. Un récit en trois temps : celui d’avant l’écriture, le plus souvent mystérieux ; celui des traditions orales et de l’écriture pratiquée par des élites ; celui, enfin, de la large diffusion des textes imprimés. Des phases qui, selon les régions, s’enchaînent à des périodes différentes.


 


 
En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Rome, la fin d'un l'Empire
49,00 €

De Caracalla à Théodoric 212-527

 

En 212, l'empereur Caracalla confère par édit la citoyenneté romaine à tous les habitants libres de l'Empire. Cette mesure couronne une évolution séculaire vers un empire à la fois politiquement unifié et culturellement universel. En 527, les élites romaines prennent conscience que les royaumes gothiques ont achevé de tuer l'Empire d'Occident. Le passage de témoin à l'Empire byzantin se réalise dans un V siècle qui se termine lorsque l'empereur Justinien tente de reconstituer une unité impériale universelle, sur des bases devenues profondément différentes de celles qui avaient fondé l'Empire romain. La longue période qui va de 212 à 527 a ainsi vu se produire des transformations impressionnantes : la fin d'une société d'ordres, la fusion des populations barbares et des populations provinciales, la déconstruction politique de l'Empire romain, la diffusion du christianisme. L'Antiquité tardive est aujourd'hui le sujet de vifs débats entre les historiens qui veulent réactiver la notion de déclin de la civilisation.

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Les plus belles histoires d'amour de l'Antiquité
17,90 €

Du ciel à la terre, de Zeus à César

 

Les émotions ont-elles une histoire ? L’amour est-il un sentiment immuable ? Pour y répondre, Eva Cantarella nous invite à revenir vers les Grecs et les Romains, nos ancêtres à la fois proches et lointains. Cette pittoresque peinture des mœurs des Anciens fait renaître les amoureux les plus célèbres de la mythologie grecque, Orphée et Eurydice, Ariane et Thésée, Médée et Jason, sans oublier les innombrables aventures extraconjugales de Zeus, le premier prédateur sexuel. Elle nous donne aussi l’occasion de partager l’intimité de personnages tout aussi illustres mais bien réels, qui ont laissé leur empreinte dans l’histoire romaine : Caton et Marcia, Lucrèce et Collatin, Livie et Auguste, sans compter César, le séducteur par excellence, « le mari de toutes les femmes et la femme de tous les maris ». À la lumière du mythe et de l’histoire, Eva Cantarella souligne les similitudes mais aussi les différences dans la manière de concevoir et de vivre, d’une société à l’autre et de l’Antiquité à nos jours, un sentiment aussi complexe que l’amour.

 

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Bienvenue dans ma maison d’édition
15,90 €

Dans cet ouvrage unique sont disposés dix livres amusants et colorés qui, chacun à leur façon, invitent à découvrir le livre et ses métiers. Grâce au « Manuel du livre », par exemple, on peut apprendre à fabriquer son propre album illustré en partant d’une simple feuille, et développer son imagination pour écrire des histoires ! « Le Dico des héros » met en scène tout un panel de personnages cultes d’hélium comme Petit ours, mais aussi de la littérature jeunesse ou des contes. Un livre-enveloppe en carton qui se déploie pour révéler une maison d’édition à deux étages qui se transforme en décor à suspendre dans sa chambre ! À partir de 6 ans

 

 

En savoir plus

| Ajouter au comparateur

Total des articles de 41 à 50 sur 185 Page :
  1. Précédent
  2. 3
  3. 4
  4. 5
  5. 6
  6. 7
  7. Suivant
Afficher par page
Afficher en: Grille  Liste  Sort by Par ordre décroissant
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Newsletter

Newsletter
Ouvrez grand les yeux et économisez un max !
Comité Quartier Latin
 

Recommander ce site à un ami :

Votre nom : Email de votre ami :
Tous les champs ne sont pas renseignés correctement