Librairie Epona

Skip to Main Content »

Search Site

You're currently on:

Arados hellénistique

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Arados hellénistique

Availability: In stock.

45,00 €
Add Items to Cart

Description rapide

Arados, Arwad en phénicien, est la principale cité de Phénicie du Nord. Elle est localisée sur un îlot doté d’un port bien abrité, à 2,5 kilomètres de la côte à la latitude de la ville moderne de Tartous. Elle nous est moins bien connue que ses voisines du sud, faute de sources littéraires et de fouilles archéologiques : le site a été occupé sans interruption par une agglomération depuis l’Antiquité. La seule source abondante est la monnaie, régulièrement frappée durant l’époque hellénistique.

Description du produit

Le corpus rassemble plus de 5 000 pièces qui offrent l’intérêt d’être datées à partir de 243/2. Elles permettent une évaluation annuelle de la production de l’atelier. Confrontée aux événements politiques et militaires qui agitent le royaume séleucide, celle-ci conduit à retracer l’histoire de la cité hellénistique. On découvre alors une communauté habile à utiliser les faiblesses du royaume séleucide et une situation géographique favorable qui fait d’elle une alliée indispensable des rois de Syrie tant que la frontière avec les possessions lagides se situe sur l’Éleuthéros, au sud du domaine continental dominé par l’île. Fidèle aux rois séleucides, elle leur fournit régulièrement un soutien militaire, essentiellement naval, et reçoit en échange concession d’autonomie et alliance officielle, négociant parfois des avantages supplémentaires comme une exceptionnelle concession d’asylie durant les années 241-239. Avec le déclin de la dynastie, Arados accroît ses ambitions régionales, prend possession du territoire de sa rivale continentale, Marathos, voit passer les troupes de Tigrane d’Arménie et finit par choisir le camp de Pompée contre César puis Antoine. Arados subit alors un blocus naval de plusieurs mois. Elle finit par renoncer en 38, réduite à la misère par la famine et l’épidémie, et entre dans l’Empire romain. Sa soumission est reconnue officiellement par l’apposition d’un petit buste de l’empereur devant la représentation d’Astarté sur ses monnaies de bronze.

 

Informations complémentaires

Complément du titre Étude historique et monétaire
ISBN 9782912738334
Auteur(s) Duyrat Frédérique
Editeur Ifpo
Collection Bibliothèque archéologique et historique
Langue français
Date de publication 2005
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Newsletter

Newsletter
Ouvrez grand les yeux et économisez un max !
Comité Quartier Latin
 

Recommander ce site à un ami :

Votre nom : Email de votre ami :
Tous les champs ne sont pas renseignés correctement