Librairie Epona

Skip to Main Content »

Search Site

You're currently on:

Jean-Nicolas-Louis Durand

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Jean-Nicolas-Louis Durand

Availability: In stock.

70,00 €
Add Items to Cart

Description rapide

Ce livre est la première monographie consacrée à l'architecte néoclassique Jean-Nicolas-Louis Durand. Le cas de ce Vitruve, ou, si l'on préfére, Vignole des temps modernes, auteur de plusieurs ouvrages-clef sur la théorie, la composition et l'histoire de l'architecture, s'avère complexe. A la fois vulgarisateur, lié à l'architecture "révolutionnaire" d'un Boullée, comme au milieu des ingénieurs et des scientifiques grâce à son enseignement dispensé à l'Ecole polytechnique, Durand figure en fait parmi les plus éminents théoriciens français de l'architecture aux côtés de Claude Perrault, de l'abbé Laugier et de Viollet-Le-Duc. L'ouvrage amplement illustré et documenté, présente les dessins et projets, les réalisations et publications de Durand.

Description du produit

L'analyse de la forme et du contenu de l'enseignement de Durand conduit à la présentation de ses trés nombreux élèves français et étrangers parmi lesquels on trouve Rohault de Fleury, Gilbert et von Klenze. Issue de la révolution, la doctrine rationaliste de Durand, en quelque sorte à l'origine du fonctionalisme moderne, est analysée dans son contexte.
 
Werner Szambien, né en 1953, a fait des études d'histoire de l'art à l'université de Hambourg.
Le présent ouvrage est issu de sa thèse de doctorat soutenue à la Freie Universität de Berlin.
 

Informations complémentaires

ISBN 9782708400983
Auteur(s) Szambien Werner
Editeur Picard
Langue français
Date de publication 1984
Thèmes(s) Patrimoine
Présentation relié sous jaquette
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Newsletter

Newsletter
Ouvrez grand les yeux et économisez un max !
Comité Quartier Latin
 

Recommander ce site à un ami :

Votre nom : Email de votre ami :
Tous les champs ne sont pas renseignés correctement