Librairie Epona

Skip to Main Content »

Search Site

You're currently on:

La Villa de Saint-André de Codols (Nîmes, Gard)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

La Villa de Saint-André de Codols (Nîmes, Gard)

Availability: In stock.

40,00 €
Add Items to Cart

Description rapide

Evolution de l'habitat et de l'espace rural nîmois de l'antiquité au Moyen Âge
Du Ier au XIIe S. de N.E.
Sous la direction de Hervé Pomaredes, Sébastien Barberan, Odile Maufras et Laurent Sauvage
 

Monographies d'Archéologie Méditérranéenne N°32 - 2012

Description du produit

Depuis le début des années 1990, les recherches archéologiques préventives sur l'habitat rural de la plaine de Nîmes se multiplient.
Celles qui ont été réalisées à Saint-André de Codols entre 1993 et 1999 documentent l'histoire d'un grand domaine agricole gallo-romain depuis son origine, au Ier siècle ap.J.C., jusqu'à ses ultimes transformations au cours du XIIe siècle.
La présentation des habitats du haut Empire et de leurs marges permet de s'interroger sur l'organisation agraire périurbaine de cette période et sur la genèse au IIIe siècle ap.J.C., d'une villa palatiale.
Ce centre domanial se compose de quatre ailes encadrant une vaste cour.
Les ailes sud et ouest dont destinées plus surement à un usage agricole.
Leurs capacités de production ( vinicoles et céréalières) sont analysées de façon à donner un aperçu de l'économie et du territoire de cette grande entreprise agricole, en activité jusqu'au milieu du Ve siècle.
On associe à cette villa une nécropole de la fin de l'Antiquité dont la partie méridionale a été étudiée dans l'urgence.
Plusieurs études de mobiliers sont également développées et aident à l'interprétation de certains contextes.
Les mutations et la réorganisation de l'habitat au cours du haut Moyen Âge sont perçues dans leurs grandes lignes.
Trés bouleversé, cet habitat ne se comprend qu'à l'analyse spatiale de centaines de structures, à l'étude des mobiliers, parfois peu abondants, dispersés dans plusieurs silos, et grâce aux sources historiques, notamment le cartulaire du chapître de la cathédrale de Nîmes.
Les avancées récentes de la recherche de terrain dans plusieurs secteurs voisins et l'analyse approfondie de certaines archives permettent de leur côté de mieux cerner les relations que les établissements de Saint-André de Codols ont entretenu avec la ville et avec les habitats ruraux périurbains durant plus d'un millénaire.

 

Informations complémentaires

Complément du titre Du Ier au XIIe S. de N.E.
ISBN 9782912369253
Langue français
Date de publication SEPTEMBRE 2012

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)

L'économie domaniale en Gaule Narbonnaise- Mam n°29

L'économie domaniale en Gaule Narbonnaise- Mam n°29
35,00 €

Une maison de l'agglomération routière d'Ambrussum

Une maison de l'agglomération routière d'Ambrussum
45,00 €
   
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Newsletter

Newsletter
Ouvrez grand les yeux et économisez un max !
Comité Quartier Latin
 

Recommander ce site à un ami :

Votre nom : Email de votre ami :
Tous les champs ne sont pas renseignés correctement