Librairie Epona

Skip to Main Content »

Search Site

You're currently on:

Lampes antiques d'Algérie II

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Lampes antiques d'Algérie II

Availability: In stock.

55,00 €
Add Items to Cart

Description rapide

Lampes tardives et lampes chrétiennes

Jean Bussière

Description du produit

Complétant le catalogue paru dans cette même collection il y a quelques années (Lampes antiques d’Algérie [Monogr. Instrumentum,16], Montagnac, 2000), cet ouvrage qui regroupe près de 2000 lampes tardives et chrétiennes produites du IVe au VIIe-VIIIe s. achève le corpus exhaustif du mobilier lychnologique trouvé dans une aire géographique importante et resté pendant longtemps très peu connu. Les deux volumes complètent une lacune entre les catalogues existants consacrés au luminaire antique du Maroc et de la Tunisie.
L'étude enrichit de sept variantes nouvelles la typologie de l'Atlante, revue par Barbera et Petriaggi en 1993. Elle fait connaître un nombre important de décors inédits et plus d'une cinquantaine de fleurons nouveaux ornant les disques et les bandeaux des lampes de type Hayes II.
Tout en restant largement ouvertes aux apports extérieurs, essentiellement ceux des grands ateliers producteurs de vaisselle et lampes en sigillée claire africaine localisés dans la Zeugitane et la Byzacène voisines, les provinces de Numidie, Maurétanie Sitifienne et Césarienne ont connu au Bas Empire plusieurs productions locales, restées pour l'essentiel inédites et dont l'étude approfondie constitue une avancée notable dans notre connaissance de l'activité des ateliers céramiques du Maghreb antique.
L'auteur esquisse quelques pistes de recherches souhaitables : des analyses physico-chimiques comparatives de lampes trouvées dans un atelier de potier à Timgad avec des lampes de forme et de décors identiques recueillies sur le site producteur majeur de Sidi Marzouk Tounsi en Tunisie centrale. Ou des analyses de pâte de la céramique sigillée ramassée en grand nombre à Tiddis mais dont, en l'absence de fours ou autres preuves formelles d'ateliers, on hésite à dire si elle est importée de Tunisie ou produite sur place.
L’ouvrage abondamment illustré s’adresse on le voit non seulement au spécialiste des lampes, mais aussi au chercheur dont le champ d’investigation couvre les techniques artisanales et plus largement l’histoire commerciale de la Méditerranée antique.

Completing the series on the ancient lamps of Algeria published in the same collec­tion some years ago (Lampes antiques d’Algérie [Monographies Instru­mentum,16], Montagnac, 2000), this study of nearly 2000 late Roman and Chris­tian lamps produced from the 4th to the 7th-8th centuries forms an exhaustive corpus of lychnological material found in an important geographical area that has for a long time remained little known.
The two volumes together fill the gap between the two existing catalogues dedicated to the ancient lighting of Morocco and Tunisia. With seven new variants, the study enhances the Atlanta typology established by Barbera and Petriaggi in 1993. It brings to light a number of important unpublished types of decoration and more than fifty new florets ornamenting the discuses and rims of lamps of Hayes Type II.
Although always open to external influences, especially those of the large workshops making vessels and lamps in the African stamped ware of neighbouring Zeugitana and Byzacena, the provinces of Numidia, Mauretania Sitifensis and Mauretania Caesariensis also made their own local products during the Late Imperial period. These have so far remained essentially unpublished, and therefore an intensive study of this material constitutes a notable advance in our understanding of the activity of Late Antique ceramic workshops in the Maghreb.
The author outlines several potential lines of research. For example, physical and chemical comparative analysis between lamps found in a potter's workshop at Timgad and some of identical shape and decoration recovered on the major production site of Sidi Marzouk Tounsi in central Tunisia. Similarly, fabric analysis of the great quantity of stamped pottery found at Tiddis, as, in the absence of kilns or other conventional proof of the existence of workshops, it is difficult to say whether it was made at the site or imported from Tunisia.
 It is clear that this lavishly illustrated volume will not only be useful to lamp specialists, but also to researchers in the various fields covering artisanal techniques and, more widely, the economic history of the Mediterranean world in Late Antiquity.
 

Informations complémentaires

Complément du titre Lampes tardives et lampes chrétiennes
ISBN 978-2-35518-002-6
Editeur Monique Mergoil
Langue français
Date de publication 2007
Période(s) Antiquité romaine
Format 30 x 21
Nombre de pages 198
Présentation broché
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Newsletter

Newsletter
Ouvrez grand les yeux et économisez un max !
Comité Quartier Latin
 

Recommander ce site à un ami :

Votre nom : Email de votre ami :
Tous les champs ne sont pas renseignés correctement