Librairie Epona

Skip to Main Content »

Search Site

You're currently on:

Les Jeux de cartes et les jeux de l'oie héraldiques aux XVIIe et XVIIIe siècles

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Les Jeux de cartes et les jeux de l'oie héraldiques aux XVIIe et XVIIIe siècles

Availability: In stock.

78,10 €
Add Items to Cart

Description rapide

Une pédagogie ludique en France sous l'Ancien Régime

Préface de Michel Pastoureau

Description du produit

L'étude de l'enseignement de l'héraldique et de ses créations pédagogiques permet de mieux comprendre le rôle qu'elle joua sous l'ancien régime.
Les collèges et les institutions éducatives furent parmi les centres importants mais non exclusifs de sa diffusion.
En effet, les armoiries étaient quotidiennement prrésentes dans la vie des collégiens et des pensionnaires: dans les décors architecturaux, sur les reliures des prix ou bien encore sur les placards de thèse.
La Compagnie de Jésus excella dans l'utilisation de ses emblèmes.
Parmi les outils de cet apprentissage, les jeux de carte et les jeux de l'oie héraldiques furent primordiaux.
Créés par deux pédagogues jésuites, les pères Finé de Brianville et Ménestrier, ces jeux transmirent les connaissances essentielles aux générations de l'Ancien Régime.
Parus sous forme de cartes à jouer vers 1660, ces jeux prirent la forme de jeux de l'oie dès la fin du XVIIe siècle.
A côté des jeux, des manuels et des traités d'héraldique repérés dans les bibliothèques des collèges témoignent d'autres formes d'apprentissage.
L'enseignement de l'héraldique se déroula surtout dans les grands établissements jésuites, oratoriens et bénédictins.
Il s'adressa d'abord aux élites urbaines dont il satisfaisait les vanités sociales.
Avec l'expulsion des Jésuites, l'héraldique perdit son principal défenseur.
Les autres congrégations enseignantes tentèrent un moment d'assurer, davantage par interêt que par goût, l'apprentissage de cette science mais un long déclin s'amorçat et aboutit à la suppression des armoiries à la révolution française.

Philippe Palasi est docteur en histoire de l'Ecole pratique des Hautes Etudes (IVe section) et chargé de conférences.
Il enseigne l'héraldique à l'école du Louvre, spécialisé dans l'identification des armoiries, il collabore avec de nombreux musées.

Informations complémentaires

ISBN 9782708405837
Auteur(s) Palasi Philippe
Editeur Picard
Langue français
Date de publication 2000
Période(s) Moyen Age
Présentation relié ous jaquette
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Newsletter

Newsletter
Ouvrez grand les yeux et économisez un max !
Comité Quartier Latin
 

Recommander ce site à un ami :

Votre nom : Email de votre ami :
Tous les champs ne sont pas renseignés correctement