Librairie Epona

Skip to Main Content »

Search Site

You're currently on:

Maisons des champs dans l'Europe de la Renaissance

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Maisons des champs dans l'Europe de la Renaissance

Availability: In stock.

56,80 €
Add Items to Cart

Description rapide

Actes des premières Rencontres d'architecture européenne

Château de Maisons 10-13 juin 2003

Etudes réunies par Monique CHATENET

Description du produit

De tout temps, la campagne, synonyme de repos, de salubrité et d'intimité, a exercé sa séduction sur les- citadins, et la construction de maisons "aux champs" a accompagné la croissance urbaine.
Le phénomène propre à la Renaissance tient à la manière dont, dans l'Italie du Quattrocento, l'idéal de l'Antiquité revisitée s'empare de la vie à la campagne et de et de Pétrarque rend à l'otium ses lettres de noblesse.
Dans quelle mesure le concept de la villa italienne s'est-il diffusé dans l'Europe de la Renaissance ?
Quels en furent les intermédiaires?
Alors que le phénomène livresque impressionne par son ampleur, l'architecture construite reste volontiers attachée aux usages locaux.
De plus, une différence fondamentale touchant l'ordre social divise les nations.
Dans les pays où l'élite aristocratique aime habiter hors des villes, le développement de la maison de campagne des citadins vient interférer avec celui du château, siège de la seigneurie, signe de noblesse.
Il en résulte une série de produits mixtes où la tentation de "vivre noblement" dans des châteaux en réduction vient contrarier la séduction des majestueuses villas gravées par Palladio.

Informations complémentaires

ISBN 9782708407374
Editeur Picard
Langue français
Date de publication 2006
Thèmes(s) Problématiques archéologiques
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Newsletter

Newsletter
Ouvrez grand les yeux et économisez un max !
Comité Quartier Latin
 

Recommander ce site à un ami :

Votre nom : Email de votre ami :
Tous les champs ne sont pas renseignés correctement