Librairie Epona

Skip to Main Content »

Search Site

You're currently on:

L’établissement côtier de Pech Maho (Sigean, Aude) aux VI e-V e siècle av. J.C.- MAM n°19

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

L’établissement côtier de Pech Maho (Sigean, Aude) aux VI e-V e siècle av. J.C.- MAM n°19

Availability: In stock.

40,00 €
Add Items to Cart

Description rapide

Fouilles 1959-1979 

Eric Gailledrat et Yves Solier

Description du produit

L'habitat protohistorique de Pech Maho (ou "Pech de Mau) à Sigean, occupé entre le deuxième quart du VIe et les environs de 200 av.J.C., a fait l'objet de fouilles désormais anciennes, initiées par Joseph Campardou puis développées par Yves Solier entre 1959 et 1979.

Demeurés largement inédits, les résultats de ces campagnes successives ont fait l'objet d'un réexamen systématique qui permettent de dresser ici un bilan documenaire complet pour la phase I de l'oppidum, correspondant à la fin du premier Âge du Fer, soit l'intervalle milieu VIe- milieu Ve s.av.J.C.

Un nouveau regard  est porté ici sur l'architecture et l'urbanisme correspondant aux premiers temps de l'occupation du site dont est rappelé le caractère fondamentalement indigène.

Un certain nombre d'originalités sont relevées, qui traduisent l'assimilation précoce d'influencxes méditérranéennes.

Celles-ci sont perceptibles à des degrés divers au travers de la complexité du système défensif, de l'utilisation de la brique crue ou encore de l'existence d'un urbanisme régulier.

Concernant le faciès mobilier, Pech Maho se caractérise par un volume d'importations relativement elevé, signe d'une activité d'échange florissante pour laquelle on perçoit à la fois la mulitiplicité des intervenants et l'existence de réseaux bien établis à Marseille d'un côté, Ampurias de l'autre.

La mise en évidence de plusieurs phases d'occupation distinctes permet, au niveau du mobilier céramique, d'affiner une séquence chronologique durant laquelle des changements significatifs s'opèrent, tant au niveau statistique que typologique.

Pech Maho est fondé au moment où se développent sur les rivages du Golfe du Lion les échanges commerciaux liés à la dynamique coloniale méditérranéenne.

Celle-ci est largement à mettre au compte des Grecs, mais d'autres intervenants, notamment les Etrusques, jouent également un rôle essentiel.

A l'interace entre le milieu terrestre et maritime, le site est en outre établi dans un secteur géographique privilégié, point d'articulation entre le Bas-Languedoc occidental audois et le Roussillon.

Dès le début de son histoire, il fait office de relais entre le monde indigène et la sphère méditérranéenne, au sens large du terme.

Les relations avec la péninsule iIbérique sont ainsi déterminantes, et permettent de replacer Pech Maho dans la dynamique culturelle qui aboutit au VIe siècle à la constitution du faciès ibéro-languedocien.

 

Informations complémentaires

Langue français
Format 21 x 27 cm
Nombre de pages
Présentation Broché
Période(s) Néolithique / Protohistoire
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Newsletter

Newsletter
Ouvrez grand les yeux et économisez un max !
Comité Quartier Latin
 

Recommander ce site à un ami :

Votre nom : Email de votre ami :
Tous les champs ne sont pas renseignés correctement