Librairie Epona

Skip to Main Content »

Search Site

You're currently on:

 Ambroise, Rome et Milan (364-395 ap. JC)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Ambroise, Rome et Milan (364-395 ap. JC)

Availability: In stock.

12,00 €
Add Items to Cart

Description rapide

Naissance de l'Empire romain-chrétien et fin du paganisme politique

Dans ce bref essai, la grande historienne de l'Antiquité Marta Sordi analyse la transformation de l'Empire romain entre la fin de la dynastie des Constantiniens (364) et la mort de Théodose (395). Durant cette période, l'empire gouverné par des monarques chrétiens se transforme en un « Empire romain-chrétien », selon l'expression d'Augustin. Il connaît également un recentrage, le dernier, vers l'Occident, qui depuis la fondation de Constantinople, et jusqu'à la tragique campagne de Julien, avait été tant négligé. L'empire traverse durant cette période une succession de crises considérables dont il semble pourtant sortir renforcé grâce à l'action de grandes personnalités, si bien qu'à la mort de Théodose, il a retrouvé stabilité et unité, et sécurisé ses frontières. Chacun des six chapitres explore un aspect de cette transformation à la fois politique, institutionnelle et culturelle, en soulignant le rôle de saint Ambroise. Intellectuel, évêque et interlocuteur des empereurs, il est celui qui, pour reprendre les paroles de l'auteur, « fournit sa théologie du pouvoir à l'Empire romain-chrétien à l'heure où il prend enfin conscience de lui-même ».

 

 

 

Description du produit

Sommaire

"Introduction 6 ; Valentinien Ier, Milan et le choix de l'Occident 9 ; Ambroise et l'Empire romain-chréttien 19 ; État et Église dans l'Empire romain-chrétien 30 ; Empire chrétien et paganisme 44 ; Le Sénat et l'Empire chrétien 56 ; Les grandes usurpations en Occident : Maxime, Eugène et la fin du paganisme politique 70 ; Index 86 ; Bibliographie 90 .

Marta Sordi (1925-2009) a enseigné l'histoire grecque et romaine dans les universités de Messine, Bologne, puis à l'Université du Sacré-Coeur de Milan, où elle a dirigé l'Institut d'Histoire Antique. Elle a en outre été membre de l'Institut Lombard de Sciences et Lettres, de l'Académie Pontificale d'Archéologie et de l'Institut d'Études Étrusques.ÿAuteur d'une immense bibliographie (plus de 450 références), Marta Sordi a marqué de manière déterminante la recherche italienne, révolutionnant l'étude des relations entre chrétienté et Empire. S'appuyant sur une méthodologie extrêmement rigoureuse et des grilles d'analyse des textes d'une méticuleuse intelligence, elle a été la première à exploiter scientifiquement les textes néo-testamentaires en tant que matériau historique, organisant de véritables échanges et éclairages mutuels avec les oeuvres littéraires et les sources païennes ou chrétiennes contemporaines.Elle a reçu, en 1997, la médaille de la Ville de Paris.

 

 

 

Informations complémentaires

ISBN 9782955022528
Auteur(s) Sordi Marta
Editeur Certamen
Langue français
Date de publication 2019

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)

L'art romain, d'Auguste à Constantin

L'art romain, d'Auguste à Constantin
90,00 €

Césarée maritime

Césarée maritime
69,00 €

Hérode le roi architecte

Hérode le roi architecte
39,00 €

L'art romain tardif et paléochrétien

L'art romain tardif et paléochrétien
89,00 €
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Newsletter

Newsletter
Ouvrez grand les yeux et économisez un max !
Comité Quartier Latin
 

Recommander ce site à un ami :

Votre nom : Email de votre ami :
Tous les champs ne sont pas renseignés correctement