Librairie Epona

Skip to Main Content »

Search Site

You're currently on:

Violence et ordre public au Moyen Age

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Violence et ordre public au Moyen Age

Availability: In stock.

34,00 €
Add Items to Cart

Description rapide

Les seize articles dans ce volume tentent de saisir la place qu'occupe la violence à la fin du Moyen Age dans une société ou s'impose l'Etat justicier. 
Louée, nécessaire à l'établissement de la réputation, impérative pour rétablir l'honneur blessé dans un processus de vengeance, la violence continue d'être largement pratiquée par toutes les couches sociales, nobles et non nobles. 
Mais le roi et les juges, qui partagent l'ensemble de ces valeurs tout en défendant l'ordre public, la codifient, définissent ses modes de condamnation et sa légitimité, tandis que les nobles tendent à l'exercer comme un privilège dû à leur rang.
 
 
 

Description du produit

Enseignants et chercheurs en histoire médiévale ont en France une activité considérable et reconnue au plan international. 
En dehors des livres et des manuels qu'ils produisent, ils donnent une part importante des fruits de leurs recherches à des ouvrages collectifs, des périodiques et des encyclopédies. 
Il est donc nécessaire de procéder à un regroupement de leurs articles dispersés pour permettre à un large public de prendre connaissance de leurs résultats ; de leurs hypothèses, et de leurs projets. 
La collection consacrée aux médiévistes français répond à cette préoccupation. 
Ici, la personnalité du médiéviste donne au livre toute sa cohérence. 

Informations complémentaires

ISBN 9782708407398
Auteur(s) Gauvard Claude
Editeur Picard
Collection Les Médiévistes français
Langue français
Date de publication 2005
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Newsletter

Newsletter
Ouvrez grand les yeux et économisez un max !
Comité Quartier Latin
 

Recommander ce site à un ami :

Votre nom : Email de votre ami :
Tous les champs ne sont pas renseignés correctement