Aquitania

  • "Les 13/14/15 septembre 2006, l'association HARPAU (Histoire et Archéologie au Pays d'Aubazine) organisait à Aubazine, en hommage à Bernadette Barrière disparue en décembre 2004, un colloque intitulé «Organisation de l'espace médiéval, cadres de vie laïques et religieux». Le présent ouvrage rassemble les contributions des participants à ces journées placées sous le double signe de l'amitié et du souvenir.
    La variété des sujets abordés dans des exemples nationaux ou internationaux reflète les différents axes de recherche qui animèrent la carrière de Bernadette Barrière à l'Université de Limoges ainsi que son implication dans de nombreux centres de recherches universitaires ou dans des sociétés savantes.
    Ses collègues, amis, étudiants et disciples ont donc offert des articles originaux regroupés en trois thèmes :
    L'occupation cistercienne ; Le monde religieux : histoire et histoire de l'art ; L'occupation du sol et ses cadres de vie. Ceux-ci illustrent bien la quête permanente de Bernadette Barrière pour associer tous les aspects de la recherche historique (archéologie, occupation du sol, paléographie, étude des institutions civiles ou religieuses, connaissance du bâti, histoire de l'art... ) afin de mieux cerner la vie monastique et laïque du Limousin médiéval ainsi que ses rapports avec les territoires environnants.
    Cet ouvrage représente désormais une synthèse indispensable pour la connaissance du milieu, des institutions monastiques et du monde cistercien en Limousin et dans la chrétienté."

  • La typologie est, depuis le XIXe siècle, un des fondements de l'analyse archéologique. Elle est inséparable de la terminologie, qui en est l'expression parlée et écrite. Ces notions se sont affinées, multipliées et diversifiées en s'appliquant à divers domaines de la discipline archéologique, des objets aux architectures et, en matière d'archéologie rurale, aux formes d'habitats et d'exploitations des espaces ruraux. Normatives, elles introduisent ordre, hiérarchies, liens dans des mondes qui ne percevaient pas forcément leur environnement matériel de cette façon-là et qui s'interrogeaient plus sur l'usage et la fonctionnalité que sur la classification formelle. Comme toute technique liée à l'archéologie et, plus largement, à 'histoire, la typologie et la terminologie sont donc des reconstructions intellectuelles, des représentations ordonnées d'une réalité à jamais insaisissable dans sa complexité originelle. Comme tout raisonnement historique, elles sont donc discours, forcément simplificateurs et, dans le pire des cas, exposés au dogmatisme. Le développement des recherches récentes, tant programmées que préventives a apporté sur le monde rural antique un nombre considérable de données nouvelles, auxquelles il était nécessaire de confronter les typologies et terminologies en cours, pour en éprouver la pertinence et les insuffisances. L'archéologie vit de la dialectique du terrain et du discours, ce huitième colloque AGER s'est voulu une étape sur ce cheminement. L'histoire du monde rural enseigne bien qu'il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs, il est donc bon, de temps à autre, de vérifier que la charrue est bien toujours tirée par les boeufs.

  • De 5500 a.C. à l'an mille, plusieurs types de moulins se succèdent dans les sociétés anciennes : les moulins va-et-vient, les meules et trémie et enfin les moulins rotatifs manuels, hydrauliques ou à sang. L'analyse fine de la morphologie des pièces permet d'établir une typologie, une chronologie et un inventaire de leurs utilisations pour les céréales, le minerai, ou d'autres produits. La localisation des meules dans les habitations, dans les boulanderies, ou dans les zones de stockage des céréales, reflète les modalités de cette activité dans le groupe social. Enfin, l'identification du matériau nous informe sur les circuits d'échanges entre les régions.
    Le groupe meule compte 20 archéologues et géologues, universitaires, membres de l'archéologie préventive, des services du patrimoine ou bénévoles, réunis dans un Projet Collectif de Recherche, qui a fonctionné en 2008 et 2009 en Midi-Pyrénées et actuellement en Champagne-Ardenne. Un site web présentant des activités du groupe et un extrait de la base de données en cours d'élaboration est actuellement hébergé sur les pages web de l'Ecole Normale Supérieure (http//xxx.archéo.ens.fr/groupe-meule/). Les IIIe Rencontres de l'Archéosite Gaulois ont permis d'élargir le cercle des membres et des correspondants particulièrement dans le Sud-Ouest. Elle a posé clairement plusieurs problèmes techniques : l'entraînement du moulin, la liaison des deux pièces, les techniques de taille, etc... La réunion sur une base de données d'un large corpus autorise une validation statistique des observations. La base déjà constituée en pdf est consultable sur le Web, et peut être citée comme une publication classique : pour accéder aux versions File Maker @ et Adobe Illiustrator @, il faut contribuer à son alimentation en participant aux activités du groupe.

empty