Centre Pompidou

  • Présentation de la première rétrospective française consacrée au plasticien hongrois, installé à Paris depuis les années 1930. Les auteurs retracent son parcours et les étapes de son cheminement artistique. Inventeur de l'art optico-cinétique, son oeuvre touche particulièrement l'imaginaire populaire de la seconde moitié du XXe siècle.

  • Avec obstination et autorité, en obéissant à la voix intérieure de notre conscience, nous proposons et imposons nos idées et nos formes, les idées et les formes du nouvel art révolutionnaire. Nous avons le courage de penser que l'avenir nous appartient. Marc Chagall. A travers près de 300 illustrations, cette publication explore un chapitre méconnu de l'histoire de l'avant-garde russe : la rencontre de Marc Chagall avec les protagonistes de l'art abstrait El Lissitzky et Kazimir Malévitch, autour du projet d'une Ecole populaire d'art fondée par Chagall dans sa ville natale, Vitebsk.
    Chacun des trois artistes élabore à sa façon, aux côtés des étudiants, un art nouveau - un art révolutionnaire. Une anthologie de textes inédits et une chronologie détaillée complètent l'ouvrage.

  • Cet ouvrage offre une importante sélection de la collection d'architecture du Centre Pompidou. Cette collection, qui a aujourd'hui 25 ans, constitue par sa richesse la référence internationale en la matière.
    Quelque 250 notices scientifiques rédigées par les conservateurs du Musée national d'art moderne et leur équipe ou par des historiens de l'architecture et une iconographie abondante éclairent le travail des architectes, ici présenté suivant des entrées par créateur, agence d'architecture ou collectif. Cette approche permet d'apprécier tout à la fois la singularité d'une oeuvre et l'itinéraire d'une carrière au regard de ce qui est commun à la discipline, emblématique d'une période, d'un courant de pensée ou d'un territoire géographique.
    Si la collection d'architecture compte parmi ses pièces plusieurs édifices grandeur nature, elle est pour l'essentiel composée de dessins originaux et de maquettes d'étude. Témoignant du processus de conception, des toutes premières esquisses jusqu'aux plans de détails, ils donnent des clés d'accès essentielles à ce domaine de création qui trouve son aboutissement dans l'acte de bâtir.
    Toute collection est affaire de choix et d'engagement : choix de ceux qui la constituent et engagement des architectes qui la soutiennent. La collection du Centre Pompidou en est l'illustration, réunissant architectes français et étrangers, tenants de l'expressionnisme, du futurisme, du constructivisme, héros du mouvement moderne, protagonistes de la reconstruction et de la production de masse, adeptes de l'industrialisation, inventeurs ou théoriciens, visionnaires et utopistes, constructeurs des villes d'aujourd'hui.

  • Difficile à imaginer mais la préhistoire n'a été découverte qu'au 19e siècle. Un monde d'ossements et de cailloux en tout genre, de grottes inquiétantes et de bêtes gigantesques s'ouvre aux archéologues et fascine les artistes comme Cézanne, Picasso, Giacometti, Brassaï... Et toi, es-tu prêt(e) à te laisser inspirer par cette période extraordinaire ? Attrape tes crayons et fais marcher ton imagination ente glissant tour à tour dans la peau d'un archéologue et d'un artiste.

  • Une exposition consacrée à S. Hicks, figure légendaire de l'art textile. Sa vie et son oeuvre sont retracées, à travers 150 oeuvres étalées sur six décennies de création.

  • L'Union des Artistes Modernes est vaste mouvement regroupant des architectes, des artistes décorateurs, des créateurs de mobilier, mais aussi des peintres, des sculpteurs, des photographes, des créateurs de tissus et de bijoux, des graphistes et des affichistes... Fondée en 1929 sous la forme d'une association française ouverte aux créateurs internationaux, il aura comporté plus de 170 membres jusqu'à sa dissolution en 1958.

    Les artistes français comme Fernand Léger, Sonia Delaunay, Raoul Dufy, Henri Laurens pour la peinture, Francis Jourdain, Eileen Gray, Charlotte Perriand, Pierre Chareau, pour le design, Mallet-Stevens, Jean Prouvé, Le Corbusier et Pierre Jeanneret, Jean Lurçat, mais aussi Lods, Zehrfuss ou Emile Aillaud pour l'architecture, Hélène Henry pour le textile, Jean Carlu pour le graphisme...tous sont des membres éminents de l'UAM dont la liste couvre tous les champs de la création.
    Rassemblées de manière inédite sous forme de « périod room » leurs oeuvres offrent un large panorama de la création française sur près de cinquante ans et donnent à voir l'évolution de l'idée « moderne ».

    Avec une maquette empruntant aux codes graphiques des revues, le catalogue est caractérisé par une abondante iconographie, qui paraît incontournable pour retracer, en images, la genèse du Design français.

  • Ce petit ouvrage passionnant accompagne l'exposition exceptionnelle, Picabia, Man Ray et Littérature (1922-1924), qui ouvrira en juillet 2014 au Cabinet des Arts Graphiques du Centre Pompidou. Présentant plus de 150 oeuvres d'artistes surréalistes, il revient sur l'investissement de ces deux artistes dans la revue Littérature.
    La revue Littérature est considérée comme le berceau de la pensée surréaliste : neuf numéros, publiés sous la direction d'André Breton qui font office de transition entre le mouvement Dada et le Surréalisme. Les plus grandes figures du mouvement y sont associées : Louis Aragon, Jacques Baron, Robert Desnos, Paul Eluard, Benjamin Péret. Pour illustrer son propos, André Breton a fait appel à Francis Picabia pour réaliser les neuf couvertures de la revue ainsi que plusieurs dessins, inédits à ce jour. Man Ray, quant à lui, y a publié des images majeures de son travail.
    Présenté sous la forme d'un carnet à dessin, l'ouvrage propose une série d'oeuvres surréalistes en partie inédites, dessins, photographies, poèmes, et s'attache tout particulièrement à examiner la place du dessin et de la photographie dans la revue.
    Un dictionnaire des seize contributeurs de la revue. Chaque entrée est illustrée par un portrait réalisé par Man Ray. Une chronologie situe ces deux années exceptionnelles de bouillonnement artistique.

  • Les contributions sont ponctuées de détails et d'anecdotes, drôles ou émouvantes, qui éclairent la personnalité de Klee, en tant qu'artiste et en tant qu'homme, et provoquent une sorte de sentiment d'intimité avec l'artiste. L'ensemble des textes choisis est en outre une source précieuse pour qui souhaite étudier en profondeur l'approche artistique de cette figure majeure de l'art moderne. Des textes de Felix Klee, Gabriele Münter, Jankel Adler, Mathilde Klee, Vassily Kandinsky ou encore Alexander Zschokke...

    Qui était le mystérieux Paul Klee qui se cachait derrière des masques, adoptant des postures toujours différentes ? Les dix-neuf témoignages de proches, collègues, étudiants et exégètes de Klee, parmi lesquels Kandinsky, Feininger, Kahnweiler et Felix Klee, sont ponctués de détails et d'anecdotes, pour certains drôles, pour d'autres émouvants, qui nous rendent sa personnalité, en tant qu'artiste et en tant qu'homme, plus familière.
    Cet ouvrage s'inspire du recueil publié en 1959 par Ludwig Grote sous le titre Erinnerungen an Paul Klee, que l'historien de l'art présente comme « des voies qui mènent à l'être ». Il constitue avant tout un apport véritable pour l'histoire de l'art, tous ces textes, à l'exception d'un seul, étant inédits en français.

  • Une compilation d'écrits d'artistes, de textes littéraires et historiques sur le thème du jardin.

  • L'exposition «Edvard Munch L' oeil moderne» présentera un ensemble d' oeuvres majeures du peintre, tel qu'il a rarement été possible de voir en France. Ce projet novateur propose un dialogue entre l'oeuvre pictural de l'artiste au XXe siècle et son intérêt pour les formes de représentation les plus modernes : la photographie, le cinéma, mais aussi le renouveau de la mise en scène théatrale à l'époque. Souvent présenté comme un peintre du XIXe siècle, symboliste ou pré-expressioniste, Munch est envisagé ici comme un artiste du xxe siècle, pleinement inscrit dans la modernité.
    Servi par une iconographie exceptionnelle, le catalogue de l'exposition constitue assurément une publication majeure sur Munch.

  • Ce numéro thématique sera consacré aux expositions d'architecture et à leur histoire.

  • La monographie la plus récente proposant une approche globale de l'oeuvre de Paul Klee.

    Du cubisme au primitivisme en passant par le constructivisme, le catalogue explore pour la première fois l'ensemble de la création de Paul Klee. Jusqu'aux années de crise et d'exil, chaque temps fort de la vie de cette figure majeure de l'art moderne est exploré en profondeur à travers ses plus grands chefs-d'oeuvre et ses différents moyens d expression (peinture, lithographie, gravure, dessin et même marionnettes).

empty