Hemispheres

  • Qu'est-ce qu'un rébus ? Qu'est-ce qui le différencie de jeux de mots ou d'images comme l'énigme, le calembour, l'emblème, le pictogramme ? Dans quelles cultures, et depuis quand existe-t-il ? Ce livre tente de répondre à ces questions, en faisant dialoguer, pour la première fois, des spécialistes de disciplines très différentes : égyptologie, sinologie, littérature, histoire de l'art, héraldique, musicologie...

    Les études réunies ici éclairent aussi bien ce que les historiens de l'écriture ont nommé le « principe rébus », à l'oeuvre dans les écritures mésopotamienne, égyptienne, chinoise ou maya, que les images à déchiffrer présentes depuis des millénaires sur les supports les plus disparates : peintures égyptiennes, monnaies grecques et romaines, partitions musicales, estampes japonaises, catéchismes des Andes, rêveries surréalistes, presse populaire.

    Plongée dans des univers visuels fascinants, et dans un monde souvent plein d'humour.

    Claire-Akiko-Brisset, Florence Dumora et Marianne Simon-Oikowa (dir.).

  • Fondée en 1718 dans un méandre du Mississipi par l'explorateur Jean-Baptiste Le Moyne et ainsi nommée en l'honneur du régent Philippe, duc d'Orléans, vendue en 1803 aux Etats-Unis par Napoléon, La Nouvelle-Orléans a maintenu avec la France un lien particulier. La ville du « carré français », florissant port de commerce aux moeurs réputées libres, demeure tout au long du XIXe siècle, pour les Français, une porte d'entrée en Amérique. Et dans les années 1970 encore, quelque 10% des habitants de la ville ont le français comme langue maternelle.
    A l'occasion du tricentenaire de la ville, voici un vaste panorama de l'histoire de la Nouvelle- Orléans au travers de quatre thèmes principaux : l'approche historique, comprenant notamment l'exploitation en commun des archives, les échanges culturels, l'approche économique, et enfin l'approche politique de l'avenir incluant les questions de gouvernance et de résilience.

empty