Inculte

  • Ville mythique, Paris est une source d'inspiration inépuisable pour la littérature. De Victor Hugo aux surréalistes, en passant par Julio Cortazar ou les auteurs de romans noirs tel Jean-Patrick Manchette, nombreux sont les écrivains à avoir tissé une relation particulière avec la ville lumière.
    Construit comme une journée de déambulation dans Paris, ce recueil emmène le lecteur des Halles au petit matin avec Emile Zola au Pigalle des putes et des maquereaux avec Jean Genet, ou encore à Montparnasse avec Hemingway. Après La Cuisine des écrivains et L'Art de l'insulte, cette nouvelle anthologie littéraire rassemblera les textes les plus beaux, les plus insolites, et les plus inattendus sur la ville lumière, cette ville qui « ne finit jamais ».

  • Depuis le début du 21ème siècle, dans de nombreuses villes du monde, les places se sont imposées comme les principaux foyers des élans de contestation populaire. En partant du motif de la place, au sens spatial et géographique du terme, mais aussi en tant que lieu de surgissement d'une hypothèse politique - la place comme événement -, ce volume dresse ainsi un panorama subjectif des luttes et des bouleversements en cours. Avec : François Beaune, Arno Bertina, Jérôme Bourdon, Anne Collongues, Leyla Dakhli, Pierre Ducrozet, Mathias Enard, Valérie Gérard, Elitza Gueorguieva, Hakan Gunday, Ayman Abdel Hafez, Maylis de Kerangal, Cloé Korman, Mathieu Larnaudie, Camille Louis, Oliver Rohe, Emmanuel Ruben, Irina Teodorescu, Camille de Toledo.

  • Il serait possible de raconter l'histoire du xxe siècle à travers celle des procès qui l'ont jalonné. C'est le pari qu'avait esquissé le collectif inculte dans un numéro de la revue du même nom, et auquel nous avons décidé de donner ici une ampleur nouvelle : en effet, c'est le récit de tout un siècle qui peut être parcouru ainsi, dans toute son envergure historique mais surtout dans toute sa diversité.
    Si certains grands procès bien connus font date et marquent irrémédiablement leur époque, d'autres, peut-être moins célèbres, plus anecdotiques, voire incongrus, en sont des symptômes plus discrets mais non moins significatifs. Ils disent toute la complexité de leur temps, de ses évolutions historiques, politiques, mais aussi morales, culturelles, esthétiques. Ainsi qu'ont coutume de le faire les historiens, nous avons donc fait commencer cette chronique du xxe siècle avec l'attentat de Sarajevo, qui déclencha la première guerre mondiale : l'auteur de l'attentat, Gavrilo Princip, sera la première de ces figures dont le jaillissement rappelle à nous, par éclats, la geste de ce siècle terrible et passionnant, si bref, si long.

empty