Les Liens Qui Liberent

  • Voici le livre de référence sur l'Education populaire, l'une des utopies parmi les plus exaltantes issue des Lumières et notamment de Condorcet, renforcée par le mouvement ouvrier et le Front populaire et adoubée à la Libération. L'histoire d'un rêve devenu réalité : donner, par des pratiques culturelles au sens large - expressions orales, arts, théâtre, danse... -, aux individus, quelles que soient leur classe et leur éducation, les moyens de se réaliser ensemble et de s'initier à la vie.
    Ce livre retrace, grâce notamment au travail de Franck Lepage, l'épopée de ces magnifiques utopistes d'hier et d'aujourd'hui. S'il a d'abord pour vocation de transmettre toutes ces expériences encore méconnues, il veut également donner courage et force à tous ceux qui ne se résignent pas à ce que les pratiques culturelles et artistiques soient réduites à la production d'objets marchands ou de signes de distinction pour une élite.
    Autrement dit, à tous ceux qui veulent, comme l'écrit Roland Gori, "réaffirmer l'humanité dans l'homme".

  • En France, comme dans toutes les démocraties modernes, le politique n'est pas en mesure de défendre l'intérêt des générations futures. La nécessité dans laquelle il se trouve de répondre, souvent dans l'urgence, aux problèmes actuels lui fait perdre de vue la sauvegarde des grands équilibres de la planète (climat, biodiversité, compositions chimiques des océans, etc.).

    Pour remédier à cette situation, le président de la République a annoncé la création d'une «chambre du futur». Une idée révolutionnaire, à condition de renouer avec la créativité institutionnelle de la France et d'oser inventer la démocratie du XXIe siècle... Depuis plus de 10 ans, la Fondation pour la Nature et l'Homme travaille sur l'évolution de nos institutions. Ce livre présente la proposition la plus aboutie d'une chambre parlementaire garantissant le long terme. Pensée pour prendre en compte «ceux qui ne votent pas» (dont la nature et les générations futures), éclairer et enrichir le processus législatif, inciter à l'innovation et à la cohérence des politiques publiques : l'Assemblée citoyenne du futur est une révolution démocratique, tant dans ses pouvoirs inédits que dans sa composition de membres non-élus, en partie tirés au sort...

    Cet ouvrage est issu d'un collectif pluridisciplinaire composé de : Floran Augagneur (conseiller scientifique FNH), Loïc Blondiaux (politologue), Dominique Bourg (philosophe), Marie-Anne Cohendet (constitutionnaliste), Jean-Michel Fourniau (sociologue), Bastien François (constitutionnaliste) et Michel Prieur (juriste de l'environnement).

  • 138 économistes, de sensibilités très diverses, lancent un appel pour répondre à l'urgence économique et sociale et redonner espoir aux classes populaires. «Nous proposons à nos concitoyens, aux mouvements associatifs, syndicaux et politiques, d'ouvrir un débat sur la mise en oeuvre d'un plan de sortie de crise autour de trois volets.» Un nouveau pacte productif écologique et social, un programme de relance de 40 milliards par an et une remise à plat de l'Europe.

  • Aux origines de la catastrophe : pourquoi en sommes-nous arrivés là ? Nouv.

    Cet ouvrage inédit réunit vingt-cinq auteur(e)s de renom (anthropologue, biologiste, économiste, sociologue, philosophe, historien...) dans une approche pluridisciplinaire et accessible à un large public.

    Des causes modernes aux « bifurcations » de nos origines, chaque contributeur porte un regard singulier sur une cause spécifique : la finance débridée, le technococon, le capitalisme, la surpopulation, la dette, l'État, le patriarcat, l'invention de l'agriculture, l'économisme, le colonialisme, la séparation nature / culture, les mythes, la complexité croissante...

    Pour former in fine un livre-arborescence qui se range du côté de la complexité et des métamorphoses, sous le regard du sociologue Edgar Morin. Avec un tissage final entre toutes ces causes nous permettant de découvrir, au fil des pages, comment ouvrir de nouveaux horizons.

  • Pour la première fois des intellectuels et des écrivains prennent partis pour la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Ils expliquent que la « zone à défendre » est bien plus qu'un bout de bocage. Dans un monde où tout doit être normé, catalogué, mesuré, homogénéisé, s'y inventent de nouvelles formes de vies et de liberté. C'est un carré de mauvaises herbes dans un paysage artificialisé, calibré, et bétonné.

    Sur la ZAD, on existe en commun et on cohabite avec la nature. On partage des rêves et des outils. On sort de l'emprise du marché en construisant sa cabane en terre-paille. On redonne du sens au travail en élevant des vaches et en prenant soin de la forêt. On échappe au couperet de l'Etat en cultivant les solidarités et l'accueil. On lutte en dormant et on prépare les alternatives en occupant des terres. Ce n'est pas une utopie, c'est notre réalité de demain qui prend formes sous nos yeux.

    Ont contribué à cet ouvrage : Olivier Abel, Christophe Bonneuil, Patrick Bouchain, Alain Damasio Virginie Despentes, Amandine Gay, John Jordan, Bruno Latour Wilfried Lupano, Geneviève Pruvost Nathalie Quintane, Kristin Ross Pablo Servigne, Vandana Shiva et Starhawk.

  • Pour la première fois en France, les plus grands spécialistes internationaux dressent un portrait de l'état actuel des connaissances sur le monde animal. Intelligence, compétences, sensibilité à la douleur, relation à la mort, sens de l'empathie et de l'altruisme, cultures, mémoire...  La grande originalité de cet ouvrage réside dans son approche transdisciplinaire qui convoque à la fois des éthologues, des paléontologues, des anthropologues, des philosophes, des psychologues, des juristes, des médecins vétérinaires ou des sociologues.

  • Pour la première fois en France, les plus grands spécialistes internationaux dressent un portrait de l'état actuel des connaissances sur le monde animal. Intelligence, compétences, sensibilité à la douleur, relation à la mort, sens de l'empathie et de l'altruisme, cultures, mémoire...  La grande originalité de cet ouvrage réside dans son approche transdisciplinaire qui convoque à la fois des éthologues, des paléontologues, des anthropologues, des philosophes, des psychologues, des juristes, des médecins vétérinaires ou des sociologues.

  • Voici un livre qui, sans conteste, deviendra de référence. Écrit par d'éminents spécialistes, il donne à voir et à comprendre l'histoire du judaïsme et du peuple juif. Les origines, les évolutions, les constances ou les ruptures, mais surtout, parce qu'il s'agit de l'histoire d'une nation qui fut longtemps sans Etat, ni territoire géographique, parlant une grande diversité de langues et s'exprimant à travers des traditions très différentes, l'histoire de ses singularités : les cultures, la religion, la production intellectuelle, les institutions sociales, la force de ses symboles et de son imaginaire. Ainsi que l'illustrent les chapitres qui constituent le livre : Le monde de la Torah, les origines du midrash, les quatre coudées de la loi (Halakhah), l'interprétation talmudique, la philosophie dans la tradition, l'histoire de la kabbale, les origines du hassidisme, la liturgie dans la vie juive, les nations au miroir d'Israël, les dissidences, les naissances du judaïsme séfarade et ashkénaze, l'histoire des communautés et des institutions sociales, l'essor des modernités juives, le sionisme face au judaïsme , le judaïsme au présent.

    Il est frappant de constater que, si l'histoire du peuple juif est pour une bonne par-tie celle d'un exil politique, elle est aussi celle d'un exil existentiel : comment réconcilier le ciel et la terre, l'idéal qui s'exprime dans les livres et le réel souvent tragique. Mais égale-ment combien " la conception lacrymale de l'histoire juive " affleure à peine : si le ghetto et les persécutions marquent le quotidien des juifs, la " vraie vie " est bien davantage en-tre les lignes du Talmud, du Midrash ou de la kabbale.

    Le volume, en retour, déconstruit l'idée selon laquelle l'histoire juive serait une non-histoire, une vie hors du temps, suspendue à une attente passive : au contraire, les facettes de la vie de l'esprit juif s'exprime sur le mode d'une authentique progression his-torique et se réinvente constamment.

    Au moment où le peuple juif et l'histoire du judaïsme ont donné lieu à des ouvrages contestables et souvent lacunaires, ce livre, par sa grande érudition, sa hauteur de vue, arrive à point nommé. Rappelons que ce sont d'éminents spécialistes issus des plus presti-gieuses institutions et universités (Columbia, Yale, Jérusalem, Ehess, Cnrs..) qui l'ont conçu et rédigé.

  • L'idée que nous nous faisons des animaux a changé. Ces dernières années, la science a participé à faire évoluer la perception que nous avons des animaux en rendant accessible leurs univers mentaux. Elle dresse aujourd'hui un portrait d'eux beaucoup plus personnel et vivant. La frontière entre eux et nous est devenue plus floue. Ils ne sont plus ces mécaniques d'autrefois ni même seulement les représentants d'une espèce mais sont devenus des individus sensibles.


    Ces nouvelles considérations constituent un tournant majeur dans notre société car ils nous conduisent à envisager d'autres rapports avec eux. Ainsi se pose la question de leurs droits et de nos obligations éthiques à leur égard. Hier, jugée anecdotique, cette sollicitude pour les animaux induite par la connaissance est désormais une question sociétale et s'impose progressivement sur la scène économique et politique mondiale. Elle augure d'autres manières de vivre ensemble. Une révolution, qui, de l'avis de beaucoup, marque un progrès moral pour l'humanité. Cet ouvrage embrasse tout le champ multidisciplinaire traitant cette évolution.

    Une première partie réunit les connaissances actuelles sur les compétences des animaux à la lumière des découvertes les plus récentes. Emotions, intelligences, cultures, mémoire, créativité, empathie ...

    Une seconde partie revisite l'histoire des relations entre les hommes et les animaux, des origines à nos sociétés modernes, en passant par les différentes époques et cultures, et jusqu'à la question de leur statut. De par le monde se multiplient en effet les actions en faveur de la reconnaissance d'une personnalité non-humaine. Ce livre privilégie une approche multidisciplinaire et des contributeurs internationaux de renoms. La recherche, la pensée, le droit seront traités mais les sujets d'actualité qui intéressent les citoyens aussi. Un ouvrage rigoureux et très accessible.

    Une iconographie en couleur et en noir et blanc participe à incarner l'esprit de cet ouvrage en révélant, par des photographies exceptionnelles, ce que sont devenus les animaux : des individus qui nous interrogent...

  • Dans ce livre inédit, des intellectuels, des artistes et des écrivains expliquent pourquoi la ZAD compte à leurs yeux. Ils analysent ce que dit de notre société ce mouvement qui invente un futur en commun en proposant une radicale alternative au système actuel. Un ouvrage préfacé par David Graeber qui compte parmi ses contributeurs : Vandana Shiva, Virginie Despentes, Alain Damasio, Pablo Servigne, etc.Tous expliquent que la « zone à défendre » est bien plus qu'un bout de bocage. Dans un monde où tout doit être normé, catalogué, mesuré, homogénéisé, s'y inventent de nouvelles formes de vie et de liberté. C'est une percée de mauvaises herbes dans un paysage artificialisé, calibré, et bétonné.Sur la ZAD, on existe en commun et on cohabite avec la nature. On partage des rêves et des outils. On sort de l'emprise du marché en construisant sa cabane en terre-paille. On redonne du sens au travail en élevant des vaches et en prenant soin de la forêt. On échappe au couperet de l'État en cultivant les solidarités et l'accueil. On lutte en dormant et on prépare les alternatives en occupant des terres. Ce n'est pas une utopie, c'est notre réalité de demain qui prend forme sous nos yeux.

    Ont contribué à cet ouvrage : Olivier Abel, Christophe Bonneuil, Patrick Bouchain, Alain Damasio, Virginie Despentes, Amandine Gay, John Jordan, Bruno Latour, Wilfried Lupano, Geneviève Pruvost, Nathalie Quintane, Kristin Ross, Pablo Servigne, Vandana Shiva et Starhawk.

empty