Maison Sciences De L'homme D'aquitaine

  • L'analyse des vestiges matériels et la prise en compte de témoignages apportés sur les traitements des dépouilles doivent être mises en relation avec les façons de penser le corps dans les sociétés anciennes. En effet, comment comprendre la particularité du traitement d'un cadavre, dont la cause de la mort peut être parfois identifiée, sans connaître les pratiques médicales et judiciaires, les croyances inhérentes à une société ? Développer une telle thématique devait donc faire appel à une multitude de savoirs qui s'entrecroisent. Situé à l'interface entre le biologique et le culturel, le corps humain est ici abordé par des archéologues, des historiens, des biologistes, des archéoanthropologues, des spécialistes de l'analyse des matériaux ou encore de l'anthropologie sociale.

empty