Metis

  • Le sol des villes

    Collectif

    • Metis
    • 8 Novembre 2016

    ?? Une situation alarmante. Ces dernières décennies, nous avons eu tendance à traiter nos villes comme des objets autonomes ; une approche normalisée en total détachement avec leur environnement. Aujourd'hui, la question de la ville croise celle du sol face à l'extension incontrôlable de nos espaces urbains au détriment des terrains agricoles. Pourtant nos villes dépendent toujours de ressources provenant d'écosystèmes plus ou moins éloignés.
    ?? Le sol, une ressource vivante. C'est dans ce contexte qu'il est nécessaire de repenser le sol non plus comme une ressource confisquée par le bâti, mais comme une donnée permettant le développement de projets responsables et durables. Longtemps considéré comme une tabula rasa, le sol des villes possède sa propre complexité que cet ouvrage a pour but d'analyser, afin de rétablir le sens de cette ressource dans le projet architectural, urbain et paysager.
    ?? Une réflexion pluridisciplinaire. Le propos de ce livre, poursuivant la réflexion déjà entamée par Bernardo Secchi, est développé à travers des perspectives multiples aussi bien historiques, théoriques que projectuelles :
    ?? Le sol comme projet : projeter à partir du sol, en identifier ses valeurs, renaturaliser la ville et la culture, en capter la mémoire ;
    ?? L'archéologie du sol et du « sur-sol » qui appréhende l'espace urbain dans sa totalité afin de développer un modèle d'interprétation des empreintes, des traces du passé ;
    ?? La culture du sol urbain : intégrer l'agriculture organique à la vie de la ville en réanimant les sols urbains par des formes d'«intravention» ;
    ?? Construire une réflexion théorique en considérant le sol comme un milieu dynamique, un terreau fertile pour un développement urbain raisonné et durable.

empty