Gallimard

  • Joie d'une promenade dans Londres au début de l'été, sentiment de honte dans une robe démodée, intensité d'une rencontre qui ne s'avouera pas... Ces cinq nouvelles, esquisses ou variations sur la réception tenue par Clarissa dans Mrs Dalloway, sont une immersion dans les mouvements intérieurs les plus imperceptibles de la fascinante héroïne de Virginia Woolf et de quelques-uns de ses invités.

    «Elle restait plantée là dans un coin du salon de Mrs Dalloway, en proie à mille tourments, les yeux grands ouverts sur la réalité.»

  • En Sibérie, dans le Dorset anglais ou au coeur des montagnes de Géorgie, les lois du destin et les forces de la nature sont plus puissantes que les désirs et les espérances : les héros de ces nouvelles ne devraient jamais l'oublier.

    Cinq nouvelles, cinq gifles étourdissantes et toniques, cinq invitations à méditer sur l'homme et la nature.

  • Hommage littéraire à Paris un an après les attentats de novembre 2015, Paris sera toujours une fête rassemble autour de quatre thèmes emblématiques - « Aimons Paris, capitale de la liberté ! », « Arrivée à Paris », « Errances parisiennes », « Réminiscences de lieux parisiens » -, de grands textes consacrés à notre capitale. Préfacée par Danielle Mérian, dont le message de tolérance a été si largement relayé sur les réseaux sociaux cette année, l'anthologie compte le poème inédit « Paris 1983 », écrit par Dany Laferrière depuis Montréal trois jours après les événements.
    Plus de vingt-cinq grandes plumes mondiales, classiques et contemporaines, fêtent la Ville-Lumière.

  • « Descendre de l'avion tout fripé d'un long voyage. Admirer des palmiers bercés par la nuit tropicale. Ôter son pull. Régler sa montre sur un nouveau fuseau horaire. Se laisser cueillir par un mélange de senteurs iodées et sucrées. Entendre des rires, des appels, des pleurs, des embrassades. Errer dans une aérogare moderne, climatisée, étonnamment banale.
    Bienvenue outre-mer. » En seize chapitres thématiques (Partir, Marcher, Prier, Manger etc.), François Garde raconte la richesse et la multiplicité de l'outre-mer, où il a vécu pendant plusieurs années. Un texte qui invite au voyage autant qu'à la réflexion.

  • Au coeur des Carpathes, dans le sombre château de Brankovan, les princes Grégoriska et Kostaki, s'affrontent pour conquérir la belle Hedwige. Or Kostaki est un vampire qui revient chaque nuit assouvir sa soif de sang auprès de la jeune femme devenue l'objet d'une lutte sans merci entre les deux frères.
    Une étrange histoire pleine de romantisme et de fantastique où l'angoisse le dispute au romanesque...

  • De son périple africain du début des années cinquante, Joseph Kessel rapporte des expériences inoubliables, du lac Victoria au Kilimandjaro : la rencontre d'une tribu de Pygmées au bout d'une piste improbable ; la traversée en bateau à moteur du Nil, fleuve mythique ; l'authentique récit, au cours d'une soirée au coeur de la brousse, de l'amitié entre une lionne et une petite fille.

    Les captivants reportages d'un géant de la littérature du XXe siècle : un sens du détail sans égal, une troublante magie.

  • «Il y a des années que je rêve d'écrire un "Plan de Paris" pour personnes de tout repos, c'est-à-dire pour des promeneurs qui ont du temps à perdre et qui aiment Paris. Et il y a des années que je me promets de commencer ce voyage par un examen de mon quartier à moi, de la gare du Nord et de la gare de l'Est à la Chapelle, et non pas seulement parce que nous ne nous quittons plus depuis quelque trente-cinq ans, mais parce qu'il a une physionomie particulière, et qu'il gagne à être connu».

    De la Chapelle à Montmartre, du Marais à Saint-Germain-des-Prés... Une promenade littéraire nostalgique, en six arrêts, dans les pas flâneurs du «Piéton de Paris».

  • « Pourquoi la jeunesse n'est pas écoutée avant quarante ans ? » Quelques mois avant Mai 68, à l'occasion de la parution de ses Antimémoires, André Malraux, alors ministre des Affaires culturelles, répond à vingt questions posées par des étudiants.
    La place des jeunes dans la société, celle des femmes, le communisme, l'Europe et sa construction, Dieu ou encore la révolution : tant de sujets éclairés par l'écrivain, dont les réponses interpellent, près de cinquante ans après l'enregistrement de cet entretien, par leur saisissante actualité.

  • En pleine guerre, un avion américain s'écrase dans les montagnes japonaises.
    Le rescapé est aussitôt fait prisonnier par les villageois. or il est noir...
    Aux yeux du jeune enfant naïf et émerveillé qui raconte cet épisode, sa nationalité, sa race, sa langue n'en font pas un étranger on un ennemi, mais une simple bête dont il faut s'occuper.
    Un extraordinaire récit classique, une parabole qui dénonce la folie et la bêtise humaines.

  • «La nuit vit à un rythme singulier : elle a sa propre horloge. Un temps arrêté, suspendu ou étiré, qui ouvre le coffre-fort de la sensation. J'aime cette plongée dans la nuit, cette immersion profonde qui me rappelle l'apnée dans l'océan. Ce livre est le fruit de notes vagabondes, de nuits inspirées, de lectures ou de dialogues croisés. Un livre-labyrinthe, tout en recoins, dédié aux facettes de l'errance nocturne. Du cinéma à Chopin, de Lynch à Turner, en passant par l'érotisme ou l'antigang, je veux que le lecteur referme le livre, hanté par une certitude qu'il fait sienne : Mes nuits sont plus belles que vos jours.»

  • Un adolescent fête ses dix-sept ans dans l'indifférence de sa famille, en pleine décomposition.
    Complexé, mal dans sa peau, incompris de ses parents, il est terriblement frustré.
    Obnubilé par ses pulsions sexuelles, il s'est replié sur lui-même et toise ses camarades d'un regard méprisant. Il constitue une proie idéale pour les militants d'extrême droite qui recrutent des jeunes pour donner la claque lors des meetings du parti de l'Action Impériale.Inspirée de faits réels, cette nouvelle du grand maître de la littérature japonaise contemporaine (Prix Nobel de littérature 1994) nous plonge dans le mal-être du Japon des années soixante.
    Cette nouvelle est extraite du Faste des morts (Folio n° 4607).

  • Préhistoires

    Jean Rouaud

    C'est la plus belle énigme de l'histoire du monde.
    Litanie de splendeurs : Lascaux, Rouffignac, Niaux. Ceux qu'on imaginait en brutes épaisses tout juste descendues du singe en savaient aussi long que nous sur la meilleure part de nous-mêmes. Il nous reste à imaginer ce qui leur passait par la tête, comment ils en vinrent à s'enfoncer sous terre, en rampant parfois, pour inventer le premier coup de pinceau et peindre des merveilles.

  • Texte extrait d'Histoire véritable

  • La ligne « Alors, pour marcher, il faut une sacrée raison : les flics au cul, un rendez-vous d'amour. » Émile et Piotr entament une marche de huit kilomètres, en pleine nuit et par un froid glacial, afin d'atteindre la ligne électrique de leur village.
    Pourquoi ? Pour vivre.
    Le recueil contient également les nouvelles :
    Le barrage (un couple part en voyage de noce en Chine) La bataille (un homme se bat pour maintenir une reconstitution de la bataille de Borodino) L'ermite (Constantin décide de vivre reclus après le décès de sa femme, mais devient rapidement un phénomène de foire) La lettre (un facteur s'improvise conseiller face à un jeune devant une décision difficile) Le téléphérique (des amis décident de profiter de Noël loin des conventions qu'on leur impose).
    Six nouvelles, une philosophie de vie : aux quatre coins du monde, des héros ordinaires lâchent prise face à l'adversité, et se laissent porter par la vie pour savourer l'instant présent. Sylvain Tesson illustre ce qu'il nomme le pofigisme, cette résignation joyeuse emplie d'optimisme, et assure que, même dans les pires moments, il est possible de s'épanouir.

  • «Je le vois aujourd'hui debout à Hébron, dans le caveau des Patriarches en train de lire les lettres que lui envoient ses enfants des quatre coins du globe. En même temps, il nous raconte sa vie : comment il a découvert Dieu, comment il a inventé l'exil en quittant Ur. Combien il a rêvé de terres promises et connu de désillusions, ses descentes en Égypte, ses errances et ses guerres, son désir de progéniture, la naissance d'Ismaël et celle d'Isaac.
    À ses côtés, il y a Sarah, son amour et sa compagne de quêtes. Femme auteur du premier éclat de rire dans la Bible, et qui, depuis trois mille ans, n'arrête pas de nous répéter : "Mes enfants, si les religieux vous ennuient un jour, n'hésitez pas à chatouiller le Livre, il se roulera avec vous par terre. Abraham, votre père, en est témoin.» Mohamed Kacimi

empty