Alain Duplouy

  • Le présent ouvrage s'inscrit dans le prolongement du Prestige des élites (2006) pour repenser les principes de la construction des cités grecques archaïques.
    À travers le problème de la formation de la polis, dès les hautes époques (premier âge du Fer) l'ouvrage développe une conception « horizontale » de la cité en tant que communauté formée dans le partage d'un certain mode de vie. La « sociologie historique » ici appliquée, repose sur l'idée que la citoyenneté n'est pas une qualité définie abstraitement, par le haut, mais bien une participation à certaines pratiques qui définissent l'appartenance à la communauté. L'historien se doit alors d'identifier quels comportements et quelles pratiques jouent un rôle dans la construction de la communauté : la diversité de leurs agencements expliquant la diversité des cités connues en Grèce archaïque.

  • L'archaïsme grec passe d'ordinaire pour l'âge d'or de l'aristocratie, cette antique noblesse détentrice de l'autorité politique et bénéficiaire d'une aisance financière lui permettant de mener une vie de luxe et de loisir. Cette image a néanmoins connu ces dernières années de profonds réajustements. Car les aristocrates ne cherchaient pas seulement le pouvoir ou la fortune : c'est avant tout pour la gloire qu'ils travaillaient ! Aussi les mots d'Homère « Toujours être le meilleur et surpasser les autres » commandaient-ils le recours constant à des pratiques de prestige censées non seulement exprimer le statut de chaque individu mais surtout contribuer à l'élaboration, au maintien ou à l'amélioration de la position de chacun dans la structure sociale des cités grecques alors en formation.
    Loin d'être les simples marqueurs d'un ordre privilégié, ces modes de reconnaissance sociale étaient avant tout les instruments par lesquels se redéfinissait année après année la hiérarchie communautaire. Textes littéraires, inscriptions et monuments révèlent ainsi un ensemble de pratiques auxquels avaient recours tous les individus animés par l'agôn, cette caractéristique première de la civilisation grecque. Loin d'une vision essentialiste, les élites archaïques et classiques se voient en somme redéfinies en premier lieu par leurs pratiques sociales.


empty