Tourisme & Voyages

  • Qui n'a jamais passé du temps à sa fenêtre, regardant la vie qui s'anime dans chaque appartement, imaginant et fantasmant les situations ?
    Morceaux de vie, temps immobile, vision de Paris, mélancolie, impossibilité de communiquer et pourtant désir de l'autre - les photographies de Gail Albert Halaban nous racontent la vie urbaine, autant que notre condition humaine.

    Ces 65 photographies, prises pour la plupart à l'occasion de ce livre et pour quelques-unes publiées en 2012 par M. le supplément du Monde, nous montrent des Parisiens dans le quotidien de leur appartement.

    Posés, mis en scène avec la participation des habitants - ceux qui sont photographiés, et ceux dont la fenêtre en vis-à-vis sert de point de vue. dans cette mise en abyme, ces clichés mêlant détails d'architecture, jeux de lumière, et scènes très élaborées finissent par faire naître un sentiment d'étrangeté à partir d'une réalité tout sauf banale.

    Texte de Cathy Rémy, du Monde et préface de Christian Caujolle

empty