Actes Sud

  • Sous la forme d'une lettre ouverte adressée à Raymond, un paysan fictif qui serait né en 1924, Fabrice Nicolino, à sa manière concise et directe, déroule une argumentation implacable sur le thème « Une autre histoire de l'agriculture était possible ». En retraçant à grands traits les événements et les décisions qui en moins d'un siècle ont provoqué la mort de la paysannerie et ont mené à un épuisement des sols et à une mise en péril inquiétante de la biodiversité, l'auteur de «Bidoche» invite à réfléchir aux pistes qui éviteraient de reproduire les erreurs du passé. Car malgré son constat accablant, il reste convaincu que d'autres voies sont possibles pour l'agriculture.

  • Face à l'urgence politico-climatique, Fabrice Nicolino s'insurge. Prônant à la fois des actions concrètes et un changement de regard sur nos sociétés et leurs écosystèmes, il rappelle le caractère impératif d'une sortie de la culture capitaliste - qui menace directement l'existence de l'homme. Un véritable virage anthropologique est indispensable. Peut-on inverser le courant si puissant de la destruction du monde ? Oui. Mais il faut rompre avec l'ancien. Mais il faut des idées neuves. Les voici.

  • Comment et pourquoi l'industrie chimique a-t-elle pu libérer dans l'eau, dans l'air, dans le sol, dans les aliments et jusque dans le sang des nouveau-nés plus de 70 millions de molécules chimiques ? Pourquoi des maladies comme le cancer, l'obésité, le diabète, Alzheimer, Parkinson, l'asthme et même l'autisme augmentent-elles toutes en même temps ? Que contient vraiment l'eau dite potable ? Comment les transnationales ont-elles organisé une désinformation planétaire sur cet empoisonnement universel ? Peut-on y échapper ? Une enquête redoutable sur l'invasion effrayante des produits chimiques dans notre quotidien et notre environnement.

empty