Jacques Lebar

  • Anglais Forever Paris

    Jacques Lebar

    Dans un format peu encombrant, cet ouvrage propose à tout petit prix un tour complet de la capitale, de ses attractions touristiques comme de ses quartiers plus secrets. Livre souvenir par excellence - il se glisse facilement dans une valise -Paris toujours veut restituer les mille liens qui attachent le visiteur à la Ville-lumière. également disponible en version française sous le titre Paris toujours

  • Une villa palladienne, une tour du XVe siècle, un square d'acclimatation, des rats grignotant une façade, un ancien cimetière protestant, une enseigne moyenâgeuse, une pagode chinoise, un portail voyageur, des lampadaires télescopiques, un chevalier supplicié, un cadran solaire surréaliste, un ancien cabinet de lecture, un bastion dans un jardin, une pépinière fin de siècle, des stalactites dans une grotte, une arche au-dessus d'une rivière disparue, ça c'est Paris !

  • Le flux des siècles a façonné Paris. Le Paris d'aujourd'hui, si familier, est l'héritier de plus de deux mille ans d'histoire. L'entrelacs des rues, la conformation des quartiers, la disposition des immeubles... ne sont pas donnés comme des évidences mais résultent d'une généalogie complexe. En se reconstruisant inlassablement sur elle-même, la ville a composé avec les fantômes de ses versions précédentes : telle rue suit la crête d'un rempart oublié, celle-ci est tracée sur l'allée d'un domaine seigneurial, celle-là contourne un bastion démoli... Par endroits, le parcellaire lui-même conserve la mémoire des anciens vignobles, des abbayes médiévales, des emprises industrielles du XIXe siècle...

    L'Atlas de Paris, rassemblant des centaines de cartes, photographies, gravures et plans, éclaire le processus de formation d'un paysage urbain, met en évidence des relations insoupçonnées et invite à découvrir la capitale comme on ne l'avait jamais vue.

  • Paris - 200 000 habitants en 1300 - est la plus grande ville de l'Occident médiéval. Elle devient au XIIIe siècle la capitale du puissant royaume de France vers laquelle affluent intellectuels, hommes d'affaires et artistes. La croissance sans précédent de la cité n'a pas manqué de laisser une empreinte durable. Dans bien des quartiers, le tracé actuel des rues reflète les opérations de lotissement qui présidèrent à l'installation des nouveaux venus au cours du Moyen Âge. Si peu d'édifices médiévaux sont aujourd'hui visibles dans leur quasi-intégrité, telles Notre-Dame ou la Sainte-Chapelle, beaucoup sont conservés de manière fragmentaire, comme le Louvre de Philippe Auguste, la salle des gens d'armes de la Conciergerie ou le réfectoire du couvent des Cordeliers. Ces vestiges - et bien d'autres - jalonnent la trame urbaine dont les aspects changeant au fil d'un millénaire sont restitués par les images anciennes.

    Entre la « ville idéale » rêvée par les rois et la cité grouillante aux maisons serrées les unes contre les autres, aux ruelles étroites et nauséabondes, se dessine le visage du Paris médiéval.

  • Et si l'on allait se balader aujourd'hui dans Paris? Ce petit guide nous emmène en balade au coeur du Paris médiéval, à la découverte de vestiges merveilleux de cette période riche et féconde où Paris devint la capitale du royaume. De la tour Jean-sans-peur, discrète parmi les immeubles haussmanniens, au clocher toujours intact de l'église Saint-Germain-des-Près ; de l'éclat des vitraux et des voûtes de la Sainte-Chapelle au cloître toujours silencieux des Billettes ; de la toute petite église Saint-Julien-le-Pauvre à l'opulente clôture du choeur de Notre-Dame...les trésors du Moyen-Âge se dévoilent et l'émotion est à chaque pas.

  • Une villa palladienne, une tour du xviie siècle, un square d'acclimatation, des rats grignotant une façade, un apothicaire-chocolatier, un ancien cimetière protestant, une enseigne moyenâgeuse, un parchemin gothique, un château ouvrier, une pagode, un portail voyageur, des lampadaires télescopiques, une fausse vierge noire, un chevalier supplicié, un cadran solaire surréaliste, des bas-reliefs à la gloire du Roi-Soleil, un ancien cabinet de lecture, une mystérieuse cariatide, une cloche impériale, un bastion dans un jardin, un immeuble paquebot, une pépinière fin de siècle, des stalactites dans une grotte, une arche au-dessus d'une rivière disparue, ça c'est Paris !

  • Qui n'a pas un jour poussé une porte entrebâillée ou été arrêté, au détour d'une rue, par la découverte d'un détail pittoresque ? La capitale n'en finit pas de révéler ses secrets. pour peu qu'on soit attentif à ses signes les plus discrets. Les nombreux lecteurs de Paris secret et insolite - plus de 100 000 exemplaires vendus depuis la première édition - sont de ces initiés, flâneurs de l'imprévisible, qui arpentent la ville à rebours, prêts à découvrir ses richesses méconnues.
    Une villa palladienne, une «tour» du XVIIe siècle, un square d'acclimatation, des rats grignotant une façade, un apothicaire-chocolatier, un ancien cimetière protestant, une enseigne moyenâgeuses, un parchemin gothique, un château ouvrier, un café dans une pagode, un portail voyageur, des lampadaires télescopiques, une fausse vierge noire, un chevalier supplicié, un cadran solaire surréaliste, des bas-reliefs à la gloire du Roi-Soleil, un ancien cabinet de lecture, une mystérieuse cariatide, une cloche impériale, un bastion dans un jardin, un immeuble paquebot, une pépinière fin de siècle, des animaux de ferme, une grotte de 22 mètres, une arche au-dessus d'une rivière disparue .
    Cette nouvelle édition 2009, qui s'enrichit de plus de 80 nouveautés, ajoutera au bonheur des promeneurs avisés et invitera les amateurs à goûter le plaisir de visiter « l'autre côté » de leur ville.

    Paris secret et insolite en anglais

empty