Jean Carpentier

  • « Synthèse très réussie d'un demi-siècle de travaux historiques tant français qu'étrangers sur notre espace national. » Philippe Joutard, Le Matin « Nous tenons avec ce livre notre nouveau petit Lavisse, avec la gloriole républicaine en moins et la pudeur des vrais savants en plus. » Jean-Pierre Rioux, Le Monde « Pour tous ceux qui, soit par goût personnel, soit par obligation professionnelle, ont à connaître de l'histoire de la France, le Carpentier-Lebrun est actuellement la référence fondamentale et indispensable. » Jean Peyrot, Historiens et Géographes

  • Voici une histoire, scientifique et vivante, de la « mer intérieure » et des peuples qui habitent sur ses bords depuis les lointaines origines jusqu'à nos jours, voici un livre qui situe les quatre cents millions d'habitants actuels dans un site habité depuis la préhistoire et qui a été le théâtre de migrations, d'échanges, de conflits, de catastrophes naturelles qui ont fait un mare nostrum bordé de continents parfois à la dérive.

    Sous la direction de Jean Carpentier et François Lebrun. Avec les contributions de Bartolomé Bennassar, Dominique Borne, Élisabeth Carpentier, Jean Carpentier, François Lebrun, Claude Liauzu, Alain Tranoy.

  • Regards croisés d'un photographe, d'une historienne, d'une historienne de l'art, sur la sculpture romane conservée dans les églises du Poitou.
    Cette aire artistique, relativement stable de la fin du XIe siècle jusqu'au milieu du siècle suivant, englobe les actuels départements de la Vienne, des Deux-Sèvres et de la Vendée. Elle correspond, grosso modo, à l'ancien diocèse de Poitiers. Le livre n'est pas une simple promenade dans le Poitou roman. Considérant que l'image en trois dimensions constitue, au même titre que l'écrit ou les données de l'archéologie, une source capitale pour la connaissance du passé, les auteurs tentent non seulement de décrypter le message proposé aux chrétiens du XIIe siècle et, au-delà, de toute génération, mais aussi d'aller à la rencontre des hommes et des femmes de ce temps, de découvrir leurs modes de vie et de pensée, avec leurs règles, leurs usages, leur spiritualité, leurs aspirations profondes, leurs angoisses, leur imaginaire...
    La construction religieuse a été très active, des sculpteurs ont travaillé en de multiples chantiers, véritables centres de création ; les hommes, les modèles ont circulé. Il s'est développé une vie artistique intense dans le champ de l'aire artistique concernée qui, loin de vivre repliée sur elle-même, a rayonné au-delà de ses limites tout en étant largement ouverte aux innovations extérieures. Toutes les conditions étaient réunies pour que naissent de véritables chefs-d'oeuvre, comme autant de points forts de l'art occidental.
    Après le milieu du XIIe siècle, des courants de fond orienteront résolument le Poitou vers les pays de la Loire et l'Ile-de-France. Il résulte de cette enquête une manne d'informations et d'interrogations nouvelles sur un monde en rapide mutation.

empty