Jean Carpentier

  • « Synthèse très réussie d'un demi-siècle de travaux historiques tant français qu'étrangers sur notre espace national. » Philippe Joutard, Le Matin « Nous tenons avec ce livre notre nouveau petit Lavisse, avec la gloriole républicaine en moins et la pudeur des vrais savants en plus. » Jean-Pierre Rioux, Le Monde « Pour tous ceux qui, soit par goût personnel, soit par obligation professionnelle, ont à connaître de l'histoire de la France, le Carpentier-Lebrun est actuellement la référence fondamentale et indispensable. » Jean Peyrot, Historiens et Géographes

  • Voici une histoire, scientifique et vivante, de la « mer intérieure » et des peuples qui habitent sur ses bords depuis les lointaines origines jusqu'à nos jours, voici un livre qui situe les quatre cents millions d'habitants actuels dans un site habité depuis la préhistoire et qui a été le théâtre de migrations, d'échanges, de conflits, de catastrophes naturelles qui ont fait un mare nostrum bordé de continents parfois à la dérive.

    Sous la direction de Jean Carpentier et François Lebrun. Avec les contributions de Bartolomé Bennassar, Dominique Borne, Élisabeth Carpentier, Jean Carpentier, François Lebrun, Claude Liauzu, Alain Tranoy.

  • L'Homme est devenu la principale force géologique sur la Terre ; il est capable de changer l'atmosphère, mais aussi l'hydrosphère, la lithosphère et la biosphère. Il peut choisir de détruire ou de sauver la planète. L'Anthropocène sera-t-elle l'ère la plus brève de l'Histoire ?

  • Ils viennent de Scandinavie sur leurs navires à tête de dragon. Durant plus de cent ans, de la fin du VIIIe au début du Xe siècle, les Vikings déferlent sur le nord de l'Europe. Ils remontent les fleuves et mettent villes et campagnes à feu et à sang. Au-delà de ces expéditions conquérantes, ce livre révèle de multiples aspects d'une culture plus raffinée qu'on ne le pense.

  • Comment s'organisait la société au Moyen Âge ? Quel était le quotidien d'un château fort ? Que mangeait-on et comment s'habillait-on ? Des réponses claires à des questions simples sur une période qui passionne les petits.

  • L'archéologie du Débarquement de Normandie : une problématique émergente Elle propose une contribution documentaire inédite à l'histoire de la Seconde guerre mondiale en établissant des faits objectifs et en collectant les archives du sol.
    Les vestiges révélés, des plus variés, renseignent des faits militaires ou plus généraux, depuis le quotidien du soldat au combat ou du prisonnier, jusqu'à de grands aménagements dont au premier chef le Mur de l'Atlantique, en passant par les camps de prisonniers, les strates de démolition issues des bombardements ou les formes de la Reconstruction de l'immédiat après-guerre.
    Devant l'inexorable disparition des traces du conflit comme de ses témoins directs, l'archéologie a pour finalité de sauvegarder, à l'intention les générations futures, tout un pan de la mémoire des nations et de l'humanité.

  • Un très beau livre-jeu pour découvrir l'Egypte antique... et sauver le pharaon !
    Ramsès II, ton bien-aimé pharaon, est menacé par un terrible complot que toi seul peut déjouer. Il n'y a pas une minute à perdre: arpente les rues de la ville, récolte des indices et sers-toi de tout ce que tu apprends pour résoudre les énigmes qui sont sur ton chemin. Parviendras-tu à démasquer le coupable?
    Ne traîne pas, ton pharaon compte sur toi!
    5 lieux à explorer, 4 suspects à confronter, 1 coupable à démasquer.

  • La vie quotidienne au Moyen Age racontée par un archéologue: comment s'organise la société, comment on vit dans les villes, à la campagne, comment on mange, on s'habille...
    Un point de vue inédit sur une période encore trop mal connue.

  • Si la traversée de Guillaume le Conquérant, en 1066, est entrée dans la légende, sait-on qu'elle fut aussi la dernière expédition viking de l'histoire ? Une histoire qui débute trois siècles plus tôt, sur les côtes de la mer du Nord, jusqu'à ce qu'en 911, le roi de France confie à Rollon, un chef viking, le comté de Rouen. En 1066, son descendant, Guillaume le Bâtard, septième duc de Normandie, parvient à réunir les deux rives de la Manche. À l'image des expéditions qu'ont menées les hommes du Nord jusqu'en Russie ou en Amérique, la conquête de l'Angleterre fut une grande entreprise maritime et guerrière. Ce livre dévoile pourquoi et comment Guillaume le Conquérant fut le dernier des Vikings !
    />

  • À partir d'un large éventail de recherches portant sur les différents milieux constitutifs de l'espace français, vallées et cours d'eau, marais et littoraux, montagnes, campagnes ou villes, ce livre propose un itinéraire thématique à travers toutes les régions et montre la contribution majeure de l'archéologie à la compréhension des paysages comme des formes d'aménagement qui les sous-tendent. Témoignant de l'inventivité des sociétés qui les ont créés, il éclaire les choix qui incombent aujourd'hui aux décideurs de l'aménagement comme aux gestionnaires d'un riche patrimoine technique, culturel et paysager dont nous sommes les héritiers.

  • Un photographe, une historienne, une historienne de l'art tentent de décrypter le message proposé aux chrétiens du xiie siècle, et aussi d'aller à la rencontre des hommes et des femmes de ce temps.

  • Cet ouvrage est édité à l'occasion de l'exposition du château de Fontainebleau à l'automne 2014.
    Témoignage précieux des débuts de l'ébénisterie française dans la première moitié du XVIIe siècle, le cabinet dit de l'Odyssée est un meuble insigne des collections du château de Fontainebleau, où il orne les Grands Appartements depuis le Second Empire. Le temps d'une exposition, ce somptueux cabinet d'ébène, meuble de prestige et d'apparat à l'ornementation foisonnante, ouvre ses portes pour dévoiler ses tiroirs secrets et une riche iconographie autour des figures d'Ulysse et d'Alexandre le Grand.
    Un ensemble d'oeuvres réunies autour du cabinet permet d'éclairer de manière inédite la lecture de ce véritable roman sculpté dans l'ébène, inspiré notamment sur les tiroirs intérieurs des scènes de l'Odyssée que Primatice avait conçues dans la galerie d'Ulysse du château de Fontainebleau, aujourd'hui disparue.
    Des épisodes tirés de l'histoire mythique d'Alexandre héritée des récits médiévaux leur font écho, couvrant les vantaux extérieurs et les côtés du meuble.

  • L'exploitation du sel, depuis la préhistoire jusqu'à nos jours, forme un volet important de l'étude historique des relations entre milieux, et des sociétés. La Normandie, et plus particulièrement la Basse-Normandie, semblait à l'écart de ces problématiques de recherche à la croisée des chemins, entre ethnographie, histoire, enquête patrimoniale et archéologie (à l'exception des travaux menés sur la côte ouest de la Manche). La découverte récente de plusieurs ateliers de sauniers protohistoriques a permis de relancer un travail d'inventaire sur ce type de production en Basse-Normandie.

    Le lecteur est donc invité à suivre un périple décomposé en cinq stations échelonnées d'Ouest en Est, depuis la baie du Mont-Saint-Michel jusqu'à l'estuaire de la Seine, qui correspondent à des groupes ou secteurs de salines attestés tant par les sources écrites et cartographiques que par les découvertes archéologiques.

    Chacun de ces cinq itinéraires donne lieu à une description-type livrant successivement : les éléments relatifs à l'évolution du trait de côte et des ressources nécessaires au fonctionnement des salines au cours du temps ; les données archéologiques recueillies ; les sources écrites ou cartographiques caractérisant tel ou tel secteur de production et/ou aspect de l'économie du sel pour le Moyen Âge jusqu'à l'époque contemporaine ; les principales étapes historiographiques associées à l'étude de tel ou tel secteur et du fonds documentaire le renseignant. Présentés point par point, ces éléments se veulent constitutifs d'une sorte de " fiche " regroupant les principales connaissances relatives à l'histoire du sel et des salines. L'objectif est d'en extraire, en guise de conclusion, un bilan provisoire sous la forme d'une synthèse replacée dans son cadre historique, livrée dans la troisième partie du volume.

  • Ce volume envisage sur la longue durée les paysages agraires identifiés par l'archéologie dans le Nord de la France, du Néolithique au Moyen Âge. Les dynamiques naturelles, sociales et territoriales, les formes d'habitat et les modes de mise en valeur, l'interaction des sociétés et des milieux sont au coeur de l'histoire des terroirs et des systèmes agraires qui les sous-tendent, concernant tout autant les archéologues du monde rural que les spécialistes des paysages et des paléoenvironnements.

  • Regards croisés d'un photographe, d'une historienne, d'une historienne de l'art, sur la sculpture romane conservée dans les églises du Poitou.
    Cette aire artistique, relativement stable de la fin du XIe siècle jusqu'au milieu du siècle suivant, englobe les actuels départements de la Vienne, des Deux-Sèvres et de la Vendée. Elle correspond, grosso modo, à l'ancien diocèse de Poitiers. Le livre n'est pas une simple promenade dans le Poitou roman. Considérant que l'image en trois dimensions constitue, au même titre que l'écrit ou les données de l'archéologie, une source capitale pour la connaissance du passé, les auteurs tentent non seulement de décrypter le message proposé aux chrétiens du XIIe siècle et, au-delà, de toute génération, mais aussi d'aller à la rencontre des hommes et des femmes de ce temps, de découvrir leurs modes de vie et de pensée, avec leurs règles, leurs usages, leur spiritualité, leurs aspirations profondes, leurs angoisses, leur imaginaire...
    La construction religieuse a été très active, des sculpteurs ont travaillé en de multiples chantiers, véritables centres de création ; les hommes, les modèles ont circulé. Il s'est développé une vie artistique intense dans le champ de l'aire artistique concernée qui, loin de vivre repliée sur elle-même, a rayonné au-delà de ses limites tout en étant largement ouverte aux innovations extérieures. Toutes les conditions étaient réunies pour que naissent de véritables chefs-d'oeuvre, comme autant de points forts de l'art occidental.
    Après le milieu du XIIe siècle, des courants de fond orienteront résolument le Poitou vers les pays de la Loire et l'Ile-de-France. Il résulte de cette enquête une manne d'informations et d'interrogations nouvelles sur un monde en rapide mutation.

empty