Points

  • Devenue française en 1532, la bretagne n'a jamais cessé d'être elle-même.
    Son identité s'impose, par-delà les lieux communs, de la " celtie " idéalisée des druides et des chevaliers du graal jusqu'à bécassine. dans ce livre-somme, joël cornette, breton et historien, retrace l'aventure mouvementée d'un territoire singulier, depuis ses plus lointaines origines jusqu'à l'aube du xxie siècle. voici la bretagne restituée, " en majesté " : des menhirs de carnac à la fin du dernier millénaire, en passant par les effervescences de 1789 ; de l'ère viking à la " révolution verte " de l'agriculture ; de la grande à la petite histoire, avec la foule des bretons anonymes mais aussi les personnages illustres, les ruptures fondatrices comme les révolutions silencieuses, vécues au quotidien.

  • Devenue française en 1532, la bretagne n'a jamais cessé d'être elle-même.
    Son identité s'impose, par-delà les lieux communs, de la " celtie " idéalisée des druides et des chevaliers du graal jusqu'à bécassine. dans ce livre-somme, joël cornette, breton et historien, retrace l'aventure mouvementée d'un territoire singulier, depuis ses plus lointaines origines jusqu'à l'aube du xxie siècle. voici la bretagne restituée, " en majesté" : des menhirs de carnac à la fin du dernier millénaire, en passant par les effervescences de 1789 ; de l'ère viking à la " révolution verte " de l'agriculture; de la grande à la petite histoire, avec la foule des bretons anonymes mais aussi les personnages illustres, les ruptures fondatrices comme les révolutions silencieuses, vécues au quotidien.
    Cet ouvrage a obtenu le grand prix d'histoire de l'académie française 2006.

empty