Michel Hossler

  • L'agence TER se caractérise par un tropisme étranger affirmé qui s'incarne dans une quantité de projets à l'international (Los Angeles, Shanghai...), par un investissement sur le long terme, par l'abord des très grands territoires (projet transfrontalier «Métropole verte», Belgique, Pays-Bas et Allemagne), enfin par une très forte dimension écologique.
    Cette agence prône un « urbanisme des milieux vivants », portant une attention fine à la géographie et à l'héritage des territoires, renversant la contrainte, notamment celle provoquée par l'eau, pour composer des projets liant les espaces et les hommes. La relation à la nature est au coeur de son approche, génératrice de spatialités différentes pour des espaces publics renouvelés, comme les « places-parcs », nouvelles centralités de la ville.

empty