Rudyard Kipling

  • «Dans la jungle», nouvelle parue initialement dans le recueil «Many Inventions», voit la première apparition du personnage le plus célèbre de Rudyard Kipling : Mowgli. Un Mowgli non pas enfant, mais adulte, qui a grandi dans la jungle. C'est à partir de cette nouvelle que Kipling entreprendra de raconter l'enfance de Mowgli, à travers le chef-d'oeuvre qui fera sa gloire. Mais «Dans la jungle» montre aussi la confrontation entre le réel le plus prosaïque qu'incarnent l'Office des forêts et Gisborne, et le monde à la fois naturel et surnaturel de la jungle et de Mowgli. Une fois encore, Kipling déploie tous ses talents de conteur dans le décor d'une Inde complexe et mystérieuse.

  • Il fouilla dans l'épaisseur des loques qui entouraient sa taille tordue, retira un sac de crin noir bordé de fil d'argent, et en secoua sur la table la tête desséchée et flétrie de daniel davrot ! le soleil matinal, car depuis longtemps les lampes avaient pâli, frappa la barbe rouge, les yeux aveugles dans les orbites creuses, de même que le lourd cercle d'or incrusté de turquoises brutes que carnehan plaça tendrement sur les tempes blêmies.
    - vous contemplez maintenant l'empereur en son appareil ordinaire, comme il vivait - le roi du kafiristan avec la couronne en tête.
    Pauvre vieux daniel qui fut monarque une fois !

  • Au bout du voyage

    Rudyard Kipling

    Dans ces nouvelles de Kipling (1865-1936), l'un des auteurs anglais les plus populaires surtout connu en France pour Le Livre de la jungle, Histoires comme ça, Kim et Stalky and C°, c'est de l'Inde et de ses mystères qu'il s'agit.
    Né à Bombay, Kipling a travaillé en Inde comme journaliste et a fait de nombreux voyages (Singapour, Hong Kong, le Japon, les États-Unis, l'Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande et l'Australie), avant de s'installer aux États-Unis, dans le Vermont, où il a écrit plusieurs de ses livres. En 1896, il s'est fixé avec sa famille en Angleterre et a reçu le prix Nobel en 1907. Il est mort en 1936 à l'âge de 70 ans.

    Les trois nouvelles de ce recueil ont pour cadre l'Inde. C'est elle qui donne sa tonalité, ses couleurs, ses odeurs, à ces textes. Une Inde moite et inquiétante peuplée d'ombres angoissantes où des Anglais ayant perdu leurs repères se délitent lentement, enlisés dans un monde qui leur est étranger et pourtant les fascine. Dans ces nouvelles, tout est dans l'ambiance, dans l'évocation de la solitude et de l'angoisse face à un inconnu qui paraît dangereux et qui l'est, du moins pour ces Occidentaux projetés hors de leur univers familier.

    Dans Au bout du voyage, quatre hommes se retrouvent pour jouer au cartes dans la chaleur torride de l'été indien. L'un d'eux, rendu fou par l'apparition d'un visage aveugle qui le poursuit toutes les nuits, finira par mourir de peur.
    Dans Le Retour d'Imray, d'étranges phénomènes troublent la paix d'une maison dont l'ancien propriétaire a mystérieusement disparu.
    Quant à La cité de l'épouvantable peur, elle nous plonge dans un Delhi que la nuit et la chaleur transforment en une ville spectrale hantée par des ombres inquiétantes.

  • Publié initialement en 1930, Paroles de chien est un récit raconté à la première personne par un chien appelé Bottes, un Aberdeen terrier comme celui que possédait Kipling. Contrairement aux autres animaux "anthropomorphisés" par Kipling dans ses Histoires comme ça ou dans les deux Livres de la Jungle, si le héros canin de ce livre à l'humour très anglais peut parler, il possède un vocabulaire simple et n'est pas capable de comprendre ce qu'il observe. Et c'est cette caractéristique qui fait tout le sel de cette autobiographie d'un chien, qui voit en son maître un Dieu. Bottes est le témoin privilégié de ces humains dont il partage le quotidien et les péripéties, des plus quotidiennes aux plus originales. Mais il est aussi un animal parmi les autres : ceux de son espèce d'abord, et également un renard apprivoisé et le chat Cuisine, son éternel adversaire. Avec une pointe d'ironie innocente, Kipling nous permet de voir le monde à travers les yeux de notre plus fidèle compagnon, et nous révèle une fois encore, avec ce livre qui devrait ravir plus d'un lecteur, toute la verve surprenante de son talent de narrateur. On dit souvent de son animal domestique qu'il ne lui manque que la parole. Avec Paroles de chien, Kipling a enfin réparé cette injustice !

  • Retour en Orient ou la rencontre, à la fois nostalgique et humoristique des deux univers de Kipling, telle apparaît L'Egypte des Magiciens.
    Au fil du Nil et de la plume, il fait se confronter le présent des Occidentaux, sec comme le désert, au temps immuable et souverain des Orientaux, y mêle ironie et souvenirs et dévoile ce dont il est fait.

  • Connaissez-vous l'Enfant Éléphant tellement curieux qu'il finit par avoir une trompe ? Voici une des nombreuses histoires comme ça de Kipling, racontée dans ce nouveau recueil illustré. Comment l'éléphant a-t-il eu sa trompe ? Comment le chameau a-t-il eu ses bosses ? Comment le rhinocéros a-t-il eu la peau plissée et mauvais caractère ? Comment le léopard a-t-il reçu ses taches ? Les Histoires comme ça de Rudyard Kipling nous plongent dans des aventures toutes plus farfelues les unes que les autres. Avec poésie et humour, Rudyard Kipling nous fait découvrir de drôles d'animaux en train d'acquérir un trait de leur caractère. Les illustrations de Justine Brax, équilibre entre images classiques et modernité du trait, accompagnent magnifiquement les textes de Kipling.

  • Le gosier de la baleine est toujours plein !... Mais de quoi ? Et comment le léopard s'estil couvert de taches ? Et pourquoi le papillon taperait-il donc du pied ?
    La nature animale est pleine de surprises, et comment s'en étonner quand il s'agit des histoires inventées par Rudyard Kipling, créateur du monde fantastique et onirique Livre de la jungle. Le prix Nobel de littérature (1907) et maître-conteur a imaginé des anecdotes savoureuses pour expliquer ces caractéristiques. Ces histoires devenues universelles ont été adaptées par un couple de jeunes auteurs, illustrateurs et coloristes, Damien McDonald et Maya Palma, qui a su merveilleusement rendre vivant et attractif cet imaginaire qui traverse les âges et enchante toujours les enfants.

  • Le gosier de la baleine est toujours plein !... Mais de quoi ? Et comment le léopard s'est-il couvert de taches ? Et pourquoi le papillon taperait-il donc du pied ?
    La nature animale est pleine de surprises, et comment s'en étonner quand il s'agit des histoires inventées par Rudyard Kipling, créateur du monde fantastique et onirique Livre de la jungle. Le prix Nobel de littérature (1907) et maître-conteur a imaginé des anecdotes savoureuses pour expliquer ces caractéristiques. Ces histoires devenues universelles ont été adaptées par un couple de jeunes auteurs, illustrateurs et coloristes, Damien McDonald et Maya Palma, qui a su merveilleusement rendre vivant et attractif cet imaginaire qui traverse les âges et enchante toujours les enfants.

  • Le gosier de la baleine est toujours plein !... Mais de quoi ? Et comment le léopard s'estil couvert de taches ? Et pourquoi le papillon taperait-il donc du pied ?
    La nature animale est pleine de surprises, et comment s'en étonner quand il s'agit des histoires inventées par Rudyard Kipling, créateur du monde fantastique et onirique Livre de la jungle. Le prix Nobel de littérature (1907) et maître-conteur a imaginé des anecdotes savoureuses pour expliquer ces caractéristiques. Ces histoires devenues universelles ont été adaptées par un couple de jeunes auteurs, illustrateurs et coloristes, Damien McDonald et Maya Palma, qui a su merveilleusement rendre vivant et attractif cet imaginaire qui traverse les âges et enchante toujours les enfants.

empty