Actes Sud Junior

  • 1452.
    Un petit-fils m'est né, fils de ser Piero mon fils, le quinzième jour d'avril, un samedi, à la troisième heure de la nuit. Il a reçu le nom de Leonardo.

  • Arrière-petite-fille d'Auguste, soeur de Caligula, nièce puis épouse de Claude, Agrippine est entourée d'empereurs. Du coup, elle est convaincue que sa famille a été choisie par les dieux pour régner... Mais elle a le malheur d'être une femme, et n'a donc aucune voix au chapitre dans le monde politique romain. La seule solution, c'est de mettre tout, absolument tout en oeuvre pour pousser son fils Néron sur le trône. Qu'importe si les astres ont prédit que celui-ci la tuerait !
    Dans un style moderne et très vivant, une plongée dans la vie quotidienne au temps de la Rome antique, pour découvrir l'itinéraire d'une de ses figures les plus emblématiques et les plus mal connues.

  • Homme de lettres doué pour les sciences, voyageur, inventeur, homme politique, séducteur, Benjamin Franklin a, certes, bien inventé le paratonnerre, mais il fut surtout un des acteurs majeurs de l'Indépendance américaine.

  • Au milieu des Grandes Plaines et des bisons, la vie du célèbre chef lakota qui résista contre l'armée américaine pour préserver les territoires de son peuple en rassemblant les tribus indiennes.

  • Sous la plume de Philippe Lechermeier, on découvre le parcours, de la Corse à Sainte-Hélène, d'un des personnages les plus marquants de l'histoire de France.

  • Depuis qu'il a cinq ans, Louis a toujours été roi. Des pieds à la tête, de sa naissance à sa mort, jusqu'au bout des ongles. Le Roi-Soleil. Tout jeune, il doit prononcer de grandes phrases devant les seigneurs du royaume. Plus tard, il subit la Fronde de la noblesse et se voit contraint de fuir. Et à seize ans, il est sacré roi. Il le sera pendant 72 ans. C'est le règne le plus long de l'histoire européenne.

  • Toussaint Louverture : un nom à coucher dehors, tout droit sorti d'un calendrier de la Poste.
    Et le physique n'est pas meilleur : « Fatras-Bâton » l'a-t-on surnommé en créole, c'est-à-dire le tordu, le mal fichu. Mais il faut dire qu'à l'époque « Black is beautiful » n'était vraiment pas à la mode, et les colons blancs ne cachaient pas leur mépris pour les Noirs.
    Il n'empêche que c'est ce drôle de bonhomme, qui, le premier, a su dire « stop » à cette horreur qu'était l'esclavage, bien avant tous les Victor, Schoelcher ou Hugo. Le premier aussi à tenter d'arracher un pays noir à la colonisation, un pays qui deviendra Haïti.

  • Le premier président ne voulait pas être président. Mais empereur.
    Comme Tonton.
    Le deuxième a fait massacrer les Parisiens. Le troisième voulait un roi.
    Au début, président, c'était pas top. Un boulot pas stable. Et puis année après année, tout le monde s'y est fait : le Président de la République est devenu le premier personnage de l'État. Pas celui qui a le plus de pouvoir, mais le plus prestigieux.
    La guerre puis de Gaulle ont changé les règles. Désormais, en France, un président possède à la fois le pouvoir et le prestige.
    Ce livre est l'histoire des présidents, de tous les présidents français, des plus obscurs aux plus célèbres, des plus austères aux plus rigolos, de la Première République à nos jours.

  • Le 18 juin, il s'assied devant le micro de la BBC, la radio anglaise.
    Il parle. Personne ne l'entend. Ou presque. Mais il parle quand même. Ça y est : l'obscur militaire est devenu Charles de Gaulle.

  • « Pour les Béliers nés aujourd'hui, natifs du 3e décan, ça va pas être de la tarte ! Méfiez vous de vos ennemis, mais encore plus de vos amis ». Nous sommes en 1519. Et si l'horoscope de l'époque avait ressemblé à celui d'aujourd'hui, c'est ce que les parents de Catherine auraient lu le jour de sa naissance. Nostradamus ne lui prédira pas autre chose, bien plus tard. Pourtant, Catherine va devenir femme de prince, reine, veuve, et régente de France. Dans l'ombre de son royal mari, elle va se révéler une femme d'État redoutable quand il s'agira de veiller sur le royaume de ses fils. Une vie de méfiance, de guerres et de tournois ratés, où l'on empoisonne et égorge à tour de bras. La vie de châteaux au XVIe siècle - oui, on en a plein quand on est reine -, ce n'est pas vraiment celle de Paris Hilton.

  • Jules César était un drôle de bonhomme. On peut tenter de le résumer par des aléa jacta est et des veni vidi vici. On peut dire plus simplement qu'en réalité « Jules » est son nom de famille et que « César » n'est pas son prénom. Tout de même, c'est en grande partie grâce à lui que notre calendrier actuel suit le rythme du soleil, comme en témoigne notre mois de juillet qui, à l'origine, est le mois de la famille de César. Il a grandi à l'aube de notre ère dans l'une des deux plus grandes villes du monde connu ; sans moteur, sans électricité, sans téléphone, sans en pâtir. et puis il a changé à jamais le visage de ce qu'est devenue la France.

empty