Albin Michel

  • On appelle « biodiversité » la variété des formes de vie sur terre. Elle est aujourd'hui fortement menacée par la déforestation, la surpêche, l'assèchement des zones humides et l'extension des surfaces bâties.
    Ce livre se propose d'ouvrir le non-spécialiste aux enjeux de la biodiversité au travers d'exemples concrets : comment s'y prend-on pour inventorier la richesse en espèces de la planète (1,6 millions d'espèces connues sur un total de 10 ou 50 millions) ? Comment faiton pour retracer l'histoire biologique mouvementée d'une planète en changement permanent, histoire dans laquelle l'espèce humaine est devenue un acteur majeur, bouleversant brutalement toute la biosphère ? Que signifie « conserver la nature », comment penser les différents points de vue qui s'affirment sur la question, comment distinguer le vrai du faux ? Fondamentalement, la démarche de Patrick Blandin consiste à montrer que l'avenir de la biodiversité dépendra d'abord de nos choix éthiques.

  • Brigitte Senut nous convie ici à partager une double aventure. Une aventure scientifique, à la recherche des êtres vivants peuplant l'Afrique australe et orientale à la fin de l'ère tertiaire et au début du quaternaire. Une aventure humaine aussi, car à travers son travail de terrain, elle a été confrontée aux difficultés et aux conflits politiques et sociaux des populations les plus retirées des territoires où son travail de fouilles l'a conduite.
    Cherchant à reconstituer les environnements passés et les conditions d'évolution des ancêtres des grands singes et de l'homme, elle a mis à jour au Kenya des restes du plus ancien ancêtre avéré de la lignée humaine, Orrorin tugenensis, vivant il y a 6 millions d'années.
    En décrivant de façon abordable son travail scientifique, l'auteur nous fait partager l'émotion de la découverte des restes de ce petit singe bipède, vivant dans le grand Rift. Émotion, mais aussi interrogations scientifiques sur la spécificité de notre espèce humaine : la marche debout...

  • Que savons-nous de l'avenir ? Quel sera l'état de nos connaissances dans quarante ans ? Comment pouvons-nous l'entrevoir sans faire de sciencefiction ? Ce livre apporte une réponse, par une réflexion prospective sur la science et la technologie à l'horizon 2050 : des « ruptures » (des nouveaux concepts, des théories nouvelles) pourraient-elles changer la donne ?
    Parviendrons-nous à mieux comprendre les mécanismes du vivant et de la conscience ? Pouvons-nous envisager un renouvellement des théories de la matière et de l'univers et l'avènement d'une nouvelle informatique, etc. ?
    La prospective prend en compte les besoins de la société (dans les domaines de l'énergie, du travail, de la santé et de l'alimentation, de la sécurité) qui auront un impact sur la recherche (une nouvelle robotique, l'utilisation en médecine des thérapies géniques, des innovations dans l'énergie, etc.). Elle doit aussi anticiper l'évolution des liens entre science et société :
    - la recherche, vecteur de l' « économie de la connaissance », échappera-telle à la dictature du temps court et rendra-t-elle le monde plus lisible ?
    - une nouvelle géopolitique de la science et de la technologie et de nouveaux modes de production des connaissances émergeront-ils ?
    - comment engager le débat sur les choix technologiques et la dimension éthique des enjeux?
    C'est à ces questions que l'auteur, armé de sa longue expérience de responsable de la politique scientifique française, tente ici de répondre, à travers des scénarios du futur.

empty