Archipel

  • Pour une finance plus éthique et solidaire.

    La crise boursière de 2008, phénomène sans précédent, a touché chacun d'entre nous. Il apparaît essentiel d'expliquer les mécanismes qui ont conduit à ce chaos et bouleversé la vie des Français.
    Les actuels choix et les orientations économiques sont une catastrophe pour une grande part de l'humanité et risquent, faute d'être maîtrisables, de n'épargner ni les humains, ni les ressources utiles, ni la nature.
    Certes, des réformes ont été mises en place. Mais sont-elles suffisantes pour éviter une nouvelle crise ?
    Or, des solutions existent. Une autre finance, plus solidaire et éthique, se développe quasi spontanément au sein de la société civile. Elle est une alternative en mesure de pallier les défaillances d'un système dont l'échec apparaît année après année.

  • ...seize siècles avant Anne Hidalgo.

    V e siècle après J.-C. La Gaule, désormais romanisée, subit des affronts répétés de toutes parts : Francs, Huns, Barbares... Nombreux sont ceux à tenter de percer les frontières du territoire pour en conquérir les richesses.
    Mais dans la ville de Lutèce, future Paris, une femme se dresse pour exhorter ses habitants à défendre leur cité : Geneviève de Nanterre.
    Vierge consacrée, devenue sainte-Geneviève et patronne de Paris (sa statue veille toujours pont de la Tournelle), elle a une influence déterminante dans l'établissement du royaume franc. Aussi convaincra- t-elle Clovis, Franc salien, adorateur des divinités germaniques, de se faire chrétien.
    Comme la « pucelle de Domrémy », elle a imposé sa personnalité et sa voix dans un monde dominé par les hommes.
    Patronne de Paris, mais aussi première femme politique, l'histoire de Sainte Geneviève (Nanterre v.420 - Paris v.500) coïncide avec la naissance de la France - et d'une capitale qui, sans elle, ne serait pas telle que nous la connaissons aujourd'hui.

  • 38 discours hors du commun.
    Du fondateur " Je vous ai compris " de Charles de Gaulle à la défense du mariage pour tous par Christiane Taubira, du mythique discours du Panthéon sur Jean Moulin signé Malraux au plaidoyer anti-guerre d'Irak prononcé par Dominique de Villepin à l'Onu, Jean-Louis Debré commente les " grands discours " de la Ve République, depuis sa naissance en 1958.

  • Chirac face à l'Histoire.

    En plus d'avoir été un acteur de l'Histoire, l'ancien président Jacques Chirac aura également été un grand témoin de celle-ci. De la reconnaissance de la responsabilité de la France dans la déportation des juifs au parrainage du Musée du Quai Branly, Jacques Chirac aura voué sa vie toute entière à une déférence fidèle et respectueuse d'une Histoire à réhabiliter.
    Cet album présente, en quelque 60 thèmes alphabétiques, un Président qui toute sa vie a coudoyé la grande Histoire. Concocte par celui qui fut son ministre de l'Intérieur, il est enrichi de confidences, d'anecdotes inconnues et révélatrices, de souvenirs et de 250 photos parfois inédites.

  • De la Perse à l'Iran, 3000 ans d'histoire De la poésie soufie de Rûmi aux élégies amoureuses de Hafez de Chiraz, la culture persane participe pleinement de l'histoire universelle des sciences, de la philosophie, de l'art et des religions. Car l'Iran n'est pas limité au peuple iranien ni à ses frontières actuelles : géographiquement et historiquement, l'Iran est situé à un carrefour. Depuis toujours, il est impossible de comprendre une immense partie de l'Asie centrale et du monde islamique en laissant l'Iran et sa culture de côté.
    Aujourd'hui, la culture musulmane de Perse, si admirée au Moyen Âge, vit pourtant un âge sombre. En Occident du moins, on s'en méfie, on l'ignore : fi de ces poètes qui chantaient la beauté de la femme et de l'amour, de cette diversité des courants de pensée qui prônait une culture de l'autre, de ces chemins vers une compréhension de Dieu et des hommes.
    C'est contre cette réécriture fallacieuse d'un passé louable qu'Ardavan Amir-Aslani, spécialiste de l'Iran, veut s'ériger. Et redonner ainsi à la culture perse la place qui lui revient dans l'Histoire.

  • Son nom, inscrit au fronton de nos rues, est un symbole. Pour toute une génération, il personnifie la lutte pour la liberté, jusqu'à l'ultime sacrifice : son suicide par défenestration à 40 ans, le 22 mars 1944, pour échapper à ses bourreaux de la Gestapo.
    Avant d'être nommé par de Gaulle numéro 2 du BCRA (service de renseignement de la France libre), ce militant socialiste, agrégé d'histoire, avait été enseignant (révoqué par Vichy), journaliste (à Marianne et au Populaire, organe de la SFIO). Entré en résistance au sein du réseau du Musée de l'homme (dont il rédigeait le bulletin) et de Libération-Nord, c'est lui, à Londres, qui obtient du général de Gaulle que ses messages se réfèrent à la devise de la République. Il est partisan d'une vaste union patriotique jusqu'au PSF de Charles Vallin, mais son arrestation ne lui permettra pas de concrétiser cette utopie.
    Gilberte Brossolette (1905-2004), son épouse rencontrée à la Sorbonne en 1923, retrace sa vie. Elle dépeint aussi le mari et le père, homme joyeux et attentionné, modèle d'engagement humain.

  • Baho la chamane - connue aujourd'hui sous le nom de Dame du Cavillon - est née il y a 30 000 ans dans la baie de Menton, et est une vraie princesse : les paléontologues l'ont retrouvée portant une coiffe de coquillages, preuve de sa qualité singulière ! Cette personnalité préhistorique a laissé des indices incroyables qui permettent de la suivre au milieu des chasseurs-cueilleurs.
    Dès l'enfance, elle a tout d'une devineresse : elle sera chamane, annonce l'ancien Antseu à ses parents. Mais son initiation n'a pas commencé qu'elle est victime d'un viol. Son compagnon, Prim, ne sait que faire pour calmer cette beauté fracassée.
    Après être partie étudier les grottes rupestres en compagnie d'un « poudreur », celui qui va chercher l'ocre rouge en Italie, l'adolescente revient, prête à devenir guérisseuse et voyante. Son don la propulse de plus en plus vers notre monde, bien plus terrifiant que le sien. Mais ses visions, qui la plongent dans un tel effroi, révéleront-elles des secrets. ?

  • Radiographie d'une " nation européenne " oe
    " Homme malade de l'Europe " au XIXe siècle, la Turquie sera-t-elle sa providence au XXIe siècle ? Alliée des États-Unis, candidate à l'Union européenne, pivot stratégique entre l'Occident, l'Asie et le Moyen-Orient, l'ex-Empire ottoman (1299-1922) est aujourd'hui un pays clé sur la scène internationale. Sa population de 72 millions d'habitants, son poids économique et son islam modéré en font l'une des seules puissances capables de jouer le rôle d'État phare du monde musulman. Quant à son entrée dans l'Europe, objet d'un incessant yoyo diplomatique, elle apporterait à l'UE une pièce maîtresse sur le plan stratégique, comme l'a déjà montré sa participation à la Force d'interposition de l'ONU au Sud-Liban, facteur de stabilité au Proche-Orient.
    Des origines mongoles du peuple turc jusqu'à l'avènement du Parti de la justice et du progrès (AKP) de l'actuel Premier ministre Recep Erdogan en 2002, en passant par la colonisation grecque et la révolution kémalienne, Ibrahim Tabet retrace 3000 ans d'Histoire politique, économique et sociale de la Turquie, dont plus de six siècles de règne ottoman. Il n'élude aucun des grands défis que la République fondée par Atatürk se doit aujourd'hui de relever : terrorisme islamiste, droit des femmes, place des minorités religieuses, question kurde et question chypriote, reconnaissance du génocide arménien, relations avec les partenaires - ou les adversaires - arabes.....

  • Après avoir acquis lors d'une vente aux enchères le châle qui a été retrouvé près du cadavre de Catherine Eddowes, quatrième et avant-dernière victime de Jack l'éventreur, Russell Edwards se lance dans une extraordinaire enquête qui durera sept ans.
    Il cherche d'abord à authentifier le châle et à découvrir les secrets qu'il pourrait receler. Après lui avoir fait subir nombre de tests par les meilleurs scientifiques du pays, le châle se révèle authentique. Mais, outre le sang de Catherine Eddowes, il contient aussi des traces de l'ADN du tueur !
    C'est ce qui a permis à Russell Edwards d'enfin mettre un nom sur le mystérieux tueur de Whitechapel...
    Une découverte a stupéfié le monde à l'automne 2014. Plus de 120 ans après ses crimes légendaires, on connaît enfin l'identité de Jack l'éventreur.

empty