Belles Lettres

  • Dans ce recueil de vingt biographies, figurent vingt-trois « Pères » - évêques, abbés, moines ainsi qu'une moniale -, personnellement choisis par Grégoire de Tours pour avoir, par leur ascèse et leur charité, mené en Gaule, entre le IV e et le VI e siècle, une « vie » consacrée à Dieu. Chacune de ces biographies nous introduit dans une cité du territoire gaulois qui, demeurée dans l'Antiquité tardive le cadre familial et social de l'existence quotidienne des habitants, s'identifie désormais à la communauté ecclésiale locale, sous la protection d'un ou de plusieurs patrons célestes. Avec les épisodes situés dans ce cadre, l'auteur révèle son talent de conteur habile à tenir en haleine ses lecteurs par tous les ressorts de la narration :
    Scènes animées par l'échange de vifs dialogues ; peinture émouvante des maux dont souffre la population ; apparitions démoniaques terrifiantes ; heureux dénouements à la suite des épreuves endurées.
    En s'efforçant de retenir ainsi leur attention, l'évêque de Tours souhaite oeuvrer au salut des fidèles auxquels s'adresse son message : les Pères sont des modèles qu'ils doivent s'efforcer d'imiter, mais aussi de puissants intercesseurs auprès de Dieu qui, par leur entremise, opère des miracles salvateurs.

  • Tableau saisissant d'une époque trouble et ensanglantée, du développement de l'Église comme unique puissance civilisatrice entraînant la conversion des peuples guerriers, jusqu'au récit de la vie des premiers apôtres et saints gaulois (dépo­sitaires de la civilisation gréco-latine), cette oeuvre essentielle, aussi importante pour l'Histoire de France que pour l'histoire religieuse, est enfin rééditée dans son intégralité.

    Après une brève introduction consacrée à l'histoire universelle, d'Adam à saint Martin, commence le récit des faits historiques en Gaule, où l'invasion des Vandales et des Huns alterne avec l'Histoire de l'Église.

    À partir du Livre V, Grégoire relate les événements dont il a lui-même été le témoin. L'Histoire des Francs prend alors un caractère personnel et réaliste, qui emporte avec maestria l'adhésion du lecteur.

  • L'Histoire du roi Alfred (connue aussi sous le titre Vie d'Alfred) représente une source majeure de l'histoire de l'Angleterre au IXe siècle. oeuvre d'Asser, clerc d'origine galloise ayant appartenu à l'entourage du roi ouest-saxon Alfred (871-899) et futur évêque de Sherborne, le texte se présente comme écrit du vivant du roi, en 893. Alfred, né en 849, était le cinquième et dernier fils du roi Æthelwulf de Wessex et de sa première épouse Osburh. En 871, il succéda à son frère Æthelred comme roi des Ouest-Saxons, puis il s'intitula « roi des Anglo-Saxons » à la fin des années 870, sans jamais contrôler la totalité de ce qui deviendrait au siècle suivant le royaume des Anglais. Un mythe s'est peu à peu construit autour du personnage du roi Alfred « le Grand », dont l'Histoire est la pierre de touche. Alfred est célèbre pour avoir organisé la défense du royaume contre les Danois (les vikings), mais aussi pour avoir encouragé la composition d'ouvrages en langue anglaise.

empty