Jeunesse

  • Mais que font les animaux, les enfants et même les lecteurs une fois la nuit tombée? Dans ce nouvel album superbement illustré par Mari Kanstad Johnsen, l'imagination des enfants est sans cesse stimulée grâce à la présence d'animaux, notamment nocturnes et leurs activités insolites. Un album parfait pour accompagner le coucher des tout-petits. À partir de 4 ans.

  • Après le succès du «Grand jardin», Vincent Gravé et Gilles Clément redonnent vie au personnage du jardinier. À ses côtés, on traverse les époques et les continents pour découvrir l'origine des légumes, leurs cultures, leur saisonnalité et l'art de les accommoder. Un album très grand format qui permet aux dessins luxuriants de Vincent Gravé de se déployer pleinement, parfaites illustrations de ce rappel fondamental des rythmes et de la géographie de l'agriculture maraîchère. En écho aux préoccupations et aux intérêts croissants pour les questions liées à l'alimentation et aux modes de culture alternative viennent s'associer des textes poétiques et documentés sur les fruits, les légumes, les potagers à travers les continents et les époques. Un livre spectaculaire porté par deux artistes talentueux, soucieux de communiquer leur amour de la nature.

  • Après Jardins des vagabondes, le paysagiste Gilles Clément retrouve l'illustrateur Vincent Gravé pour une promenade mois par mois dans nos jardins, à la découverte de leurs cycles de vie. Aux illustrations luxuriantes et colorées, truffées de mille petits détails à débusquer, viennent s'associer des textes poétiques et documentés sur les insectes, l'hiver, le potager ou encore les fruits.
    Le lecteur est guidé par le petit personnage du Jardinier, figure emblématique du livre.
    Un livre spectaculaire, au très grand format, porté par deux artistes talentueux, soucieux de communiquer leur amour de la nature.

  • Un chien qui désire apprendre à lire ; un petit garçon nommé Charlie Tsar qui passe son temps à compter les « C » ;
    Pourquoi lire est préférable à mesurer, lire à dire, voir à vouloir ? Peut-on dire qu'on est et ne pas être ?... Voici quelques-unes des idées, des questions étranges posées par Gertrude Stein dans ce recueil. Ce qu'elle fait avec le mélange de sérieux et de légèreté qui est de mise lorsque c'est aux enfants que l'on s'adresse, ou que l'on fait semblant de s'adresser. Publié quelques mois après la mort de l'auteure, ce petit Livre de lecture encore inédit en français propose une vingtaine de leçons facétieuses, auxquelles s'ajoutent trois brèves pièces de théâtre, qui jouent avec la langue, la grammaire, les sonorités, et le sens. Sous leur allure désinvolte et ludique, parfois proches du conte, de la comptine, du virelangue, ces courts textes questionnent avec une remarquable acuité notre pratique de la lecture et représentent un concentré de l'écriture de Gertrude Stein, figure tutélaire de la modernité littéraire américaine. Le livre prend la forme d'un petit manuel élégant, à la manière des livres de lecture d'antan, ornementé d'une trentaine de dessins inédits d'Alice Lorenzi.

  • Ottavio passe sa journée à écouter des films, car sa maison est située juste au-dessus du cinéma America. Matteo partage sa toute petite maison avec dix membres de sa famille et son chien Barbino.
    Lorena vit dans une maison construite il y a si longtemps qu'elle se visite comme un musée...
    Modernes ou anciennes, ordinaires ou luxueuses, de brique ou de paille, toutes ces maisons abritent entre leurs murs un enfant et ses rêves. À travers son regard, chaque maison devient un lieu extraordinaire et unique. Onze petites histoires domestiques aux illustrations fines et éclatantes qui nous conduisent au plus profond de l'enfance et de l'imagination.

  • Knigi, petit fantôme en âge d'apprendre à lire, reçoit un livre pour son anniversaire.
    « Bonne lecture ! » a-t-on le toupet de lui dire, mais quelle n'est pas sa surprise lorsqu'il constate que le livre est tout blanc : pas un mot, pas une image, rien à se mettre sous la dent ! Knigi n'y comprend rien, comment font donc les autres petits fantômes, et à quoi servent les bibliothèques si tous les livres y sont vides ? Il essaie toutes sortes de techniques - dormir avec le livre sous l'oreiller, lui faire subir une séance d'hypnose -, mais rien n'y fait, le papier refuse de lui révéler son secret...
    Prêt à abandonner la partie, Knigi se met à rêvasser, plongé dans ses pensées, et c'est alors seulement que le livre lui révèle toute sa magie, dans une explosion de couleurs et de fantaisie !

  • Fâché contre ses camarades qui se moquent de la rousseur de ses cheveux, un petit garçon s'enfuit de l'école... Et se heurte à un renard voleur de saucisses, qui va se montrer bien plus amical que ses copains de classe. Le temps d'une parenthèse enchantée, il sera à l'école de la forêt, apprenant par la pratique quelques vérités élémentaires qui lui permettront de revenir plus serein dans le monde humain... Au fil des pages, la nature se transforme, les saisons défilent - comme si une année passait en une journée, dans cette aventure rêvée grâce à laquelle l'enfant oublie sa tristesse et se réconcilie avec lui même. Le livre se présente comme un leporello, avec l'histoire sur une face et une grande fresque sur l'autre, présentant un décor forestier au fil des saisons avec une grande précision botanique.

empty