Cerf

  • Rome médiévale ? L'expression sonne presque comme un défi ou une provocation. Entre l'Antiquité et les splendeurs de la Renaissance et du Baroque, on a longtemps cru que s'était ouverte dans l'histoire de la Ville éternelle une parenthèse de près de mille ans, sur laquelle il n'y avait pas lieu de s'attarder, sinon pour déplorer qu'elle ait duré si longtemps. Or le Moyen Âge n'a pas seulement permis à Rome de survivre en tant que cité pendant les siècles obscurs et de devenir au xiiie siècle un des foyers les plus vivants de la civilisation italienne, il a fait d'elle l'instrument d'une unification de l'Europe occidentale sous l'égide de l'Église catholique.
    Voici les récits des siècles qui manquaient à l'histoire de Rome.

  • Voici le maître-ouvrage qui vient combler la méconnaissance générale de la pensée byzantine, de ses philosophes et de ses théologiens sans lesquels Juifs, Latins et Arabes n'auraient pas bâti les mêmes oeuvres monumentales. Pendant plus d'un millénaire, Constantinople, la « nouvelle Rome », a ainsi été le centre du christianisme oriental dont le rayonnement, d'Alexandrie et de Damas à Sofia et Moscou, continue d'animer l'Église orthodoxe. Qu'il s'attache à relater la crise des icônes ou la querelle du filioque, à portraiturer Maxime le Confesseur ou Grégoire Palamas, à montrer le rôle majeur du monachisme ou le fonctionnement réel de la symphonie des pouvoirs, Jean Meyendorff fait à la fois oeuvre d'histoire, de doctrine et de spiritualité. Un traité sans égal.
    />

  • Qumrân et ses grottes, les manuscrits de la mer Morte et leurs rouleaux ou fragments, les Esséniens et leurs codes... Cette découverte a bouleversé notre connaissance du monde de la Bible, des judaïsmes antiques et du christianisme naissant. Elle a inspiré des travaux savants sans précédent et des inventions mythiques sans fondement. L'heure est venue du bilan.
    Il fallait la science, la pédagogie et le style d'André Paul pour restituer avec sûreté, clarté et vivacité cette révolution. Un pari gagné haut la main et internationalement acclamé.
    Voici le livre indispensable pour tous ceux et celles qui désirent comprendre une face cachée mais essentielle de notre culture.

  • La bible avant la bible

    Paul André

    Au-delà de l'événement archéologique majeur du xxe siècle qu'elles ont représenté, les découvertes, dans les grottes de Qumrân, des manuscrits de la mer Morte ont constitué un bouleversement sans précédent, ouvrant soudain au monde scientifique tout un pan historique jusque-là resté caché. Ces papyrus et parchemins introduisent à la réalité du judaïsme au moment de la naissance du christianisme.
    Comment en est-on arrivé aux textes canoniques ? À partir d'un inventaire exhaustif et de l'examen des deux cents rouleaux bibliques, l'historien et bibliste André Paul révèle le processus de composition de la Bible, la reproduction des écrits sacrés, mais aussi les sources de leur interprétation.
    Ce sont les Écritures telles qu'a pu les connaître Jésus de Nazareth que nous découvrons ici.

  • Le christianisme est né en Palestine, dans le monde juif. Il a grandi en Méditerranée, dans la culture grecque. La langue du Nouveau Testament, les premiers grands convertis, les communautés auxquelles s'adresse Paul relèvent tous de l'hellénisme.
    Des divers courants qui l'ont animé aux inévitables influences qu'il a pu exercer, c'est cet univers, dans toute sa complétude, que restitue ici le professeur Nock.
    Cette synthèse magistrale éclaire ainsi de manière définitive la question de la relation des Mystères païens à la doctrine de la Résurrection et à la théologie sacramentaire.
    Elle montre, de façon saisissante, l'originalité du christianisme.
    Un maître-livre, indispensable aux débutants comme aux savants.

empty