Editions De Monza

  • Prenant le relais des conquérants portugais, les nations du nord de l'Europe s'engouffrèrent à leur tour sur la route des Indes pour y bâtir, grâce à leurs puissantes compagnies, les bases du capitalisme moderne. D'autres arpenteurs sillonnaient des océans de plus en plus lointains et gagnaient parfois la gloire en laissant leur nom à une terre, un détroit, une péninsule.
    Dans leur sillage se profilaient déjà les navigateurs scientifiques du XVIII e siècle. À l'instar de Bougainville, ils croyaient découvrir à l'autre bout du monde des versions exotiques du paradis terrestre. Certains y connurent un dernier enfer : James Cook, Jean-François de La Pérouse et tant d'autres, qui ne sont jamais entrés dans les encyclopédies au siècle même qui les inventa.
    Dans les ateliers des villes européennes, stimulés par le Longitude Act de 1714, des chasseurs de prime tentaient de vaincre l'insupportable problème de la longitude. Hommage aux calculs des savants et astronomes, aux savoir-faire des mécaniciens et instrumentistes, aux horlogers, enfin, qui, tentant de domestiquer le temps, inventèrent le chronomètre... et la longitude fut !
    Anglais et Français, si souvent ennemis sur les mers, s'associèrent dans ces nouvelles sciences. Les navigateurs peaufinèrent l'image du monde avec la complicité des hydrographes et des cartographes, puis des météorologistes et des océanographes. Les découvertes majeures du XIX e siècle - électricité, radiotélégraphie - amenèrent des inventions qui rendirent chaque jour plus sûr le métier de marin jusqu'à l'heure des satellites.
    Ce second tome de l'Histoire universelle de la navigation clôt deux millénaires de courage, d'utopie, d'obstination et d'intelligence. C'est à la fois le souffle d'une épopée humaine et la rigueur d'une aventure scientifique qui sont ici contés avec brio et portés par une remarquable iconographie, déjà garants du succès du premier tome.

  • Cette Histoire universelle de la navigation n'est ni un essai littéraire ni une thèse universitaire, mais le récit passionnant d'une grande aventure qui retrace les différentes étapes de la compréhension de la Terre et des océans, et des moyens mis en oeuvre pour relier ces espaces distincts.
    Il rend compte à la fois des mentalités qui avaient cours dans les grands bassins de navigation autant qu'il décrit l'évolution des sciences et techniques de la haute Antiquité jusqu'à nos jours. Il esquisse le portrait d'aventuriers, de savants, d'astronomes, de cartographes, de commerçants, de missionnaires, de géographes et d'érudits, qui ont pris leur part dans le mouvement des idées ou traversé les mers au péril de leurs vies.
    C'est cette magnifique aventure qui est contée dans ce livre, extrêmement documenté et rédigé dans un style précis et élégant.
    Cette synthèse magistrale, fruit d'une recherche de plus de trente ans, est enrichie d'une iconographie à la hauteur des sujets traités, de cartes et de tableaux synoptiques. De nombreux encadrés, des annexes et un index complètent cet ouvrage, sans équivalent, qui fera date dans l'édition maritime et servira de référence pendant de longues années.

  • Le départ de l'Hermione pour l'Amérique, le 18 avril 2015, a été un événement national repris en couverture par la plupart des grands médias. Il est à prévoir que le retour, à partir du 16 aout, aura le même écho.
    A cette occasion il a été décidé de sortir une nouvelle version de L'HERMIONE, de Rochefort à la gloire américaine, entièrement revue. Plusieurs changements et compléments ont été apportés :
    - Préface de Henry Kissinger, Prix Nobel de la paix 1973.
    - Texte introductif de la Ministre de l'écologie et de la mer, Ségolène Royal.
    - Nouveau chapitre sur Lafayette.
    - Nouveau texte du Président de l'Association Hermione La Fayette, Benedict Donnelly, en introduction du chapitre 2.
    - Nouveau chapitre, très illustré, intitulé « L'Hermione en mer », rédigé par le Commandant de la frégate, Yann Cariou.
    - Modernisation de la maquette - Nombreuses photos nouvelles - Vingt pages supplémentaires, soit un livre de 240 pages.
    Il convient de rappeler que ce livre se situe à la jonction de trois récits : le premier, rédigé par Emmanuel de Fontainieu, directeur d'ouvrage, relate la longue montée en puissance de la France, depuis le XVIIe siècle, pour se doter d'une marine performante. Cet objectif fut couronné par le glorieux aboutissement des campagnes victorieuses d'Amérique dans lesquelles le rôle de Lafayette a été déterminant.
    Puis, dans une seconde partie, Yves Gaubert, expert en bateaux du patrimoine, décrit avec précision les différentes étapes de la construction de l'Hermione.
    Enfin dans un troisième chapitre, Yann Cariou, spécialiste de la navigation, commandant de l'Hermione, confirme qu'en mer le bateau sous sa puissante voilure est à la hauteur de la page d'histoire qu'il voulait honorer.
    Plus de deux cents illustrations en couleurs, photos et dessins, accompagnent ces textes. Elles aident le lecteur à recréer dans l'imaginaire ce que furent ces moments glorieux de la révolution américaine, servis par un grand fleuron de la marine à voile, L'Hermione.

  • L'ouvrage ici présenté est le catalogue accompagnant l'exposition « Les frères Humboldt, L'Europe de l'Esprit» organisée par Paris Sciences & Lettres (PSL) qui se tiendra du 15 mai au 30 juin 2014 à l'Observatoire de Paris. Le catalogue présente les frères Guillaume et Alexandre de Humboldt, intellectuels des Lumières allemandes, leur travail, leurs influences et leur postérité, au travers de cinq sections qui retracent les grands thèmes de l'exposition: « Matrix : racines familiales et actualité de l'Antique », « Res Publica : Révolution, Régénération », « L'Europe et le Monde: l'Autre comme horizon », « Morphologies : la partie et le tout » et « Savoir partager! (savoirs partagés) ». Au-delà de la documentation des pièces exposées (reproductions de cartes, d'écrits et d'objets), le catalogue est un ouvrage théorique qui inclut une dizaine d'essais rédigés par d'éminents spécialistes. Des encadrés rédigés par Laurence Bobis, Directrice de la bibliothèque de l'Observatoire, permettront aussi de faire le point sur des questions biographiques, politiques ou scientifiques particulières.
    Destiné au grand public, aux visiteurs de l'exposition et à un public initié, l'ouvrage s'inscrit dans le prolongement de l'exposition et vise à mettre en avant les valeurs d'innovation, d'universalisme et d'ouverture au monde défendue par les frères Humboldt. Brillants esprits, l'un scientifique, l'autre littéraire, leurs travaux font montre de leur profond humanisme ainsi que de leur vision d'une Europe unie, fondée sur le progrès du savoir.

  • Dragons

    Collectif

    Un sujet qui fascine...
    Sujet populaire, historique, artistique et scientifique, le dragon, étrange et mystérieux, exerce une fascination universelle. L'exposition va à la découverte de cet animal hybride et mythique. Crachant le feu, volant, rampant, se cachant dans l'eau, sous la terre ou au ciel, symbole du pouvoir ou symbole du chaos, il fascine petits et grands, depuis la nuit des temps. Ce voyage au pays du dragon met en valeur les principes fondateurs communs à tous les dragons, malgré la diversité de leurs formes et explore les fonctions symboliques de cet animal fantastique à travers le temps et l'espace.
    Cet événement rassemble plus de 150 objets usuels ou décoratifs, pièces artistiques, ethnographiques, collections d'histoire naturelle et documents historiques provenant de plusieurs musées français et étrangers. L'exposition est également riche de films, d'histoires contées, de jeux, et d'un dragon de près de cinq mètres conçu spécialement pour l'occasion. Le visiteur est plongé dans une superbe ambiance visuelle et sonore. Pour un peu on se croirait suivi par le souffle du dragon !
    Enfin, comme à son habitude, le Muséum propose autour de l'exposition, une large palette d'activités pour tous avec des conférences, des publications et pour le jeune public, des ateliers pédagogiques, des jeux.

empty