Littérature traduite

  • L'art islamique est reconnu comme étant «ornemental» ou «décoratif». Ces termes prêtent à confusion, car, d'une part, toute une tradition artistique et intellectuelle considère l'ornement comme une caractéristique secondaire et, de l'autre, l'ornement est par définition sans réfèrent significatif extérieur et donc se trouve présent uniquement pour parer de beauté un objet ou un monument. Dans ce livre, Oleg Grabar, cherche à concilier ces paradoxes et propose de définir l'ornement comme une forme intermédiaire qui rend possible la transmission de la communication visuelle dans la création et l'histoire des arts en général.

empty