Honore Champion

  • Depuis le XIXe siècle, le succès de François Villon (1431-1463 ?) ne s'est plus démenti. Sa vie, réelle ou légendaire, fascine ; son oeuvre a inspiré écrivains, illustrateurs et compositeurs. Des chanteurs comme Georges Brassens ont définitivement assuré son succès auprès d'un large public, surtout en France. Mais, si le " povre escollier " est le plus célèbre parmi les poètes du Moyen Âge, il reste à nos yeux un auteur des plus difficiles à cerner. Les multiples études qui lui sont désormais consacrées placent les ballades, le Lais et le Testament sous des éclairages trop changeants pour ne pas dérouter le lecteur. Le temps était venu de refaire le point. Grâce aux éditions d'un nombre important d'oeuvres du XVe siècle, il est aujourd'hui possible de mieux percevoir la place qui revient à François Villon entre la culture de la ville et la culture des cours, mais aussi de comprendre pourquoi cette oeuvre, si ancrée dans le Paris de son époque, en partie écrite dans le jargon des Coquillards, a pu traverser les siècles.

  • Le Couronnement de Louis, composé entre 1131 et 1150, est la plus ancienne chanson de geste appartenant au Cycle de Guillaume d'Orange. Fondée en partie sur des données historiques mêlant des souvenirs carolingiens à des réalités et des rêves capétiens, cette oeuvre est un chastoiement politique, illustré par un guerrier exemplaire qui lutte obstinément contre les Sarrasins et les factieux, et défend, avec loyauté et abnégation, la Chrétienté et la monarchie héréditaire de droit divin, dont il garantit le principe, quelle que soit la personnalité du roi, aussi pusillanime soit-il.
    Le poète possède le souffle épique mais il sait l'entrecouper par moments de répliques vives ou amusantes et de traits humoristiques ou burlesques. Le message convaincra d'autant plus l'auditoire chevaleresque que la chanson ne se borne pas à reprendre les techniques, les thèmes et les topiques traditionnels, mais innove en variant les tonalités et les scènes majestueuses ou légères. C'est la principale réussite du Couronnement de Louis qui ne manque pas de panache.

    Cette première édition bilingue retranscrit et traduit le texte du manuscrit BnF fr. 1449, amendé seulement en cas de nécessité.

  • Le Chevalier au lion est l'un des romans les plus aboutis, les plus captivants et les plus attachants de Chrétien de Troyes. Sa structure savamment élaborée, sa fine analyse du coeur humain et de ses paradoxes, la quête qu'il propose d'un idéal chevaleresque nouveau, généreux et désintéressé, incarné par le lion que le titre unit au héros, confèrent à ce récit le statut de chef-d'oeuvre de la littérature médiévale.
    L'édition de ce roman à partir du manuscrit 794 de la BnF rend hommage aux mérites de la copie réalisée par le scribe Guiot confrontée systématiquement à l'ensemble de la tradition manuscrite.

  • Rédigée entre 1246 et 1268, la version longue du Bestiaire s'inscrit dans la tradition du Physiologus antique : au fil de ses soixante-douze chapitres, son auteur décrit et interprète le règne animal afin de déchiffrer le message que Dieu adresse à l'homme à travers la Création. Si elle se base principalement sur le Bestiaire de Pierre de Beauvais - à qui elle fut longtemps attribuée - cette version remaniée a son originalité propre. En procédant à une compilation à partir de sources diverses et en augmentant considérablement la matière léguée par ses prédécesseurs, l'auteur anonyme réalisa une oeuvre qui est à la fois une somme des connaissances alors disponibles et une contribution originale à la quête de l'intelligence du monde. Contemporaine des premières encyclopédies de langue française, dont elle intègre la matière pour la dépasser, l'oeuvre occupe une place unique parmi les bestiaires français et, plus généralement, parmi les discours sur le monde naturel au XIIIe siècle.
    La présente publication offre la première édition critique du texte, fondée sur une étude approfondie des six témoins actuellement connus et un nouvel examen des sources mises à profit par l'auteur. Pourvue d'une ample introduction qui fait le point sur l'oeuvre et les problèmes qu'elle soulève, l'édition reproduit également un choix d'illustrations médiévales.

empty