Librairie Generale Francaise

  • René Girard Le Bouc émissaire Dans le droit fil de Des choses cachées depuis la fondation du monde, René Girard continue sa réßexion sur le « mécanisme sacrificiel ». Les persécutions, le Mal sont-ils une fatalité ? Les sociétés humaines sont-elles vouées à la violence ? Un commentaire subtil de l'histoire et des Evangiles propose les éléments d'une réponse.

  • Dix ans après avoir arpenté, dans Le Silence des bêtes, les diverses traditions occidentales qui, des présocratiques à Jacques Derrida, ont abordé l'énigme de l'animalité, Élisabeth de Fontenay s'expose au risque et à l'urgence des questions politiques qui s'imposent à nous aujourd'hui. L'homme se rend-il coupable d'un crime lorsqu'il tue ou fait souffrir une bête ? Faut-il reconnaître les droits aux animaux ? Cette approche philosophique, qui s'essaie à travers sept perspectives différentes, atteste un refus constant de dissocier le parti des bêtes et celui de l'exception humaine.

  • Stefan Zweig La Guérison par l'esprit On connaît l'intérêt passionné du romancier d'Amok et du Joueur d'échecs pour les zones inexplorées et obscures de l'esprit humain. Biographe érudit et passionnant, il évoque ici trois figures historiques qui ont été parmi les premières à s'y aventurer.
    A la fin du xviiie siècle, le magnétiseur Mesmer s'intéresse à l'hypnose. Un siècle après, Mary Baker-Eddy, une Américaine, fondatrice d'une secte, prétend guérir par l'extase de la foi. Dans le même temps, à Vienne, Freud donne naissance à la psychanalyse. Trois expériences auxquelles l'histoire et la science devaient donner leur juste place, mais qui toutes trois marquèrent leur temps.
    Dans ce livre trop méconnu, témoignage de son inlassable curiosité intellectuelle, le grand écrivain autrichien nous convie à une réßexion fondamentale sur les pouvoirs de l'esprit.

  • Umberto Eco Lector in fabula Lire n'est pas un acte neutre : il se noue entre le lecteur et le texte une série de relations complexes, de stratégies singulières qui, le plus souvent, modifient sensiblement la nature même de l'écrit originaire. Lector in fabula se veut ainsi le répertoire des diverses modalités de la lecture et une exploration raisonnée de l'art d'écrire. Pour comprendre le rôle du lecteur, mais aussi celui de l'auteur.

  • L'historien, qui fut le collègue et l'ami de Michel Foucault, livre dans cet ouvrage un portrait amical et intime de l'homme et de sa pensée et fait découvrir des aspects inattendus de ce "monument" de la vie intellectuelle française qu'est encore Michel Foucault. En réalité, nous dit Paul Veyne, Foucault était un philosophe sceptique, un empiriste proche de Montaigne et non le structuraliste que l'on a dit.

  • Les étapes de la vie, jadis bien définies, sont aujourd´hui devenues confuses, opaques et désordonnées. Peut-on espérer y remettre un peu de (bon) sens ? C´est le défi de ce livre, élaboré à partir des chroniques que l´auteur a rédigées pour Philosophie Magazine durant trois ans. Il s´agit de penser, étape par étape, la manière dont se construit aujourd´hui une vie d´individu - si possible réussie - jusqu´à son terme inéluctable, avec l´exigence d´être soi-même à tout âge. Guidé par les grandes philosophies du passé, on y trouvera l´esquisse d´une sagesse des passages : pourquoi naître, grandir, mûrir, vieillir, et finalement ... mourir ?

empty