Poésie

  • Édition enrichie (Préface, notes, dossier sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie) En 1849, à près de soixante ans, alors que sa figure déjà s´efface et que son récent échec à la Présidence de la République vient d´écorner sa gloire, Lamartine, dans une préface aux Méditations poétiques, confie sans gloriole inutile : « Je suis le premier qui ai fait descendre la poésie du Parnasse, et qui ai donné à ce qu´on nommait la muse, au lieu d´une lyre à sept cordes de convention, les fibres mêmes du coeur de l´homme, touchées et émues par les innombrables frissons de l´âme et de la nature. » Et il est vrai que lorsque cette mince plaquette de vingt-quatre pièces paraît en 1820, une révolution s´accomplit avec elle. Loin de l´ancienne fabrique, dans cette forme neuve qu´est la méditation, la poésie tout à coup devient émotion. En elle s´expriment des sentiments et des passions qui font rêver, des vérités qui agrandissent l´âme, et dans la simplicité d´un monde épuré  mer et mon-tagne, lac et vallon - une expérience personnelle s´affirme, où peut se retrou-ver la communauté des lecteurs : « D´un jour à l´autre, écrit Sainte-Beuve, on avait changé de climat et de lumière, on avait changé d´Olympe : c´était une révélation. » Édition d´Aurélie Loiseleur Ancienne élève de l´École normale supérieure, Aurélie Loiseleur est l´auteur de L´Harmonie selon Lamartine (Champion, 2005).

  • Hésiode La Théogonie Les Travaux et les Jours et autres poèmes Voici la première traduction française, composée sur le rythme du vers grec, de l'ensemble de l'oeuvre conservée d'Hésiode, poète grec des viiie-viie siècles av. J.-C., dont les livres de sagesse surgissent à l'origine de la littérature européenne.
    La Théogonie définit le panthéon des dieux, ordonné autour de Zeus.
    Les Travaux et les Jours, poème d'une société vouée au travail de la terre, enseigne les règles et les usages de la vie.
    Le Bouclier d'Héraclès tente de rivaliser avec le bouclier d'Achille dans l'Iliade d'Homère.
    Le Catalogue des femmes et les livres perdus, dont les fragments sont ici traduits et commentés en français pour la première fois, sont une source méconnue mais indispensable des grands mythes grecs.
    Enfin, La Dispute d'Homère et d'Hésiode offre au lecteur la tradition biographique ancienne, souvent oubliée de nos jours.
    Chaque poème est accompagné d'un commentaire qui en fait apparaître la composition et la signification.

    Traduction nouvelle de Philippe Brunet.
    Commentaires de Marie-Christine Leclerc.

empty