Place Des Victoires

  • "Le livre officiel du jubilé de Notre-Dame de Paris (850 ans), placé sous le haut patronage du Président de la République. Cet ouvrage magnifique, sixième volume de la collection « La grâce d'une cathédrale », (500 pages, 600 photographies, 4 kilos), à la fois documenté et grand public, est le livre le plus complet jamais édité sur la cathédrale la plus célèbre et la plus visitée au monde. Rédigé par 50 auteurs, publié sous la direction du Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, ce somptueux livre sur la cathédrale Notre-Dame de Paris présente l'épopée de sa construction au fil des siècles, la description de l'édifice et de ses merveilles ainsi que sa riche histoire civile et religieuse.
     

  • Comme la lumière, la cathédrale de Nantes attire ! La pureté de ses lignes, son éclatante blancheur, ses piliers s'élevant d'un seul jaillissement jusqu'aux voûtes, tout contribue à ce que le visiteur soit saisi par une impression de clarté unique.

    Commencée en 1434 et achevée en 1891, la cathédrale de Nantes a su maintenir l'unité du style gothique flamboyant. Malgré les épreuves subies au long de son histoire, des invasions normandes à la période révolutionnaire, des bombardements de la Seconde Guerre mondiale au dramatique incendie du 28 janvier 1972, la cathédrale a su, tel un phénix, renaître de ses cendres, devenant un vibrant symbole de la Résurrection. Plus que jamais, elle est le point de ralliement de tous les Nantais et les Français, lieu de recueillement et de foi mais aussi de culture et d'ouverture au monde..

  • La nature l'a ensevelie, l'humanité l'a redécouverte...

    Revivez le quotidien des Pompéiens à la veille de l'une des plus grandes catastrophes naturelles de l'humanité. Campanie, Pompéi, 79 apr. J.-C. : une pluie de cendres et des coulées de boues s'abattent sur la cité lors de l'éruption du Vésuve. Enfoui et oublié pendant des siècles, le site exerce depuis les premières fouilles archéologiques une fascination et une curiosité jamais démenties. Aux XVIIIe et XIXe siècles, des maisons et des monuments romains, étonnamment bien conservés, surgirent de leur gangue volcanique. Fresques, mosaïques, sculptures, objets, mis au jour en grand nombre et présentés dans ce beau livre abondamment illustré, éclairèrent d'un jour nouveau la connaissance des moeurs romaines (vie politique, administrative, religieuse et privée) du Ier siècle apr. J.-C., tout en suscitant un imaginaire sans cesse alimenté et diffusé.

    Et pourtant, classé au patrimoine de l'Unesco depuis 1997, le site risque de disparaître...

  • Figure emblématique du modernisme catalan, Gaudí a inventé un langage architectural et décoratif unique, visionnaire et extravagant. Qu'il s'agisse de la Sagrada Família, oeuvre d'une vie, du Park Güell, né de la volonté d'un industriel, ou de ces nombreuses autres réalisations - art du jardin, sculptures, pièces de mobilier, vitraux, mosaïques, fresques murales... -, cet ouvrage abondamment illustré nous ouvre les portes de son univers de formes, volumes et matières colorés souvent puisés dans la nature, expression d'un style éclectique et personnel inimitable.
    On y découvre toute la création subtile et puissante du plus célèbre architecte barcelonais dont les croyances et une vision du monde fondée sur l'harmonie ont marqué l'histoire de l'art mondial.

  • L'oeil du photographe Robert Polidori a su capter les merveilles du Val de Loire en photographiant une trentaine des châteaux les plus magnifiques, que ce soit la remarquable salle féodale du château de Blois, les forteresses de Saumur et d'Angers ou la magnificence d'Azay-le-Rideau, construit dans les premières années du règne de François Ier, ou encore la grandeur de Chambord - château de contes et légendes...

  • L'ouvrage de Jean-François Leroux retrace chronologiquement l'aventure cistercienne qui s'est déroulée aussi bien en France (Fontfroide, Fontenay, Senanque, Pontigny, Royaumont) qu'en Allemagne (Bebenausen, Maulbronn), en République Tchèque (Osek, Sedlec, Tisnov, Zdar) ou au Portugal (Alcobaca, Portalegre), etc.
    Ce texte savant est illustré par les somptueuses photographies d'Henri Gaud qui a consacré plus de cinq années à parcourir l'Europe pour immortaliser les sites prestigieux consacrés à l'art cistercien. Il a su capter la rigueur poétique de ces lieux, leur austérité séduisante ; il rend magnifiquement compte des lignes harmonieuses et majestueuses des principales abbayes cisterciennes européennes.

  • L'histoire de la Syrie tient sa richesse de la position de carrefour qu'occupe le pays: elle est le passage obligé entre la Mediterranée, l'Asie Mineure, l'Inde, le Caucase...
    Pendant l'antiquité, la Syrie s'étale sur un territoire plus large qu'aujourd'hui. Sur cette terre, l'homme, découvrant l'art de cultiver, s'est sédentarisé et en a fait un berceau de civilisation. 3000 avant notre ère, les Syriens érigaient des palais, maîtrisaient la fabrique du bronze, étaient au coeur des échanges entre Orient et Occident.
    Elle fut tour à tour égyptienne, perse, grecque, romaine; ces dominations successives ont chacune laissé une trace dans la culture syrienne, ce qui fait des sites antiques syriens des trésors inestimables et atypiques, produits du mélange de ces différentes influences.
    /> Les merveilles que sont pour ne citer qu'elles les cités de Palmyre, Damas, Bosra, Alep sont aujourd'hui menacées par la guerre civile qui déchire le pays.

  • Les pèlerins la visitent depuis des siècles sur la route de Saint-Jacques, les grands écrivains l'ont célébrée : du haut de sa colline inspirée, la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay, chef-d'oeuvre de l'art roman en Bourgogne, fascine et attire. La beauté du site, ses trésors architecturaux et artistiques (le tympan du Jugement dernier, les chapiteaux, le cloître) en font un des joyaux du patrimoine national. Un patrimoine vivant : les Fraternités monastiques qui habitent le lieu accueillent et animent un édifice résolument tourné vers le public.
    Vingt-cinq auteurs, les meilleurs spécialistes (historiens, historiens de l'art, architectes, théologiens), ont été réunis, avec un reportage photographique inédit, qui renouvelle le regard sur le lieu.

  • Paroisse royale, paroisse des Halles, c'est, à côté de Notre-Dame, le symbole à la fois d'un Paris prestigieux et d'un Paris populaire. Son architecture originale et ses richesses artistiques en font l'élément phare de la place des Halles entièrement réaménagée.

  • Parmi tous les monuments architecturaux qui font de Rome la ville la plus riche et la plus fascinante du monde, les palais occupent une position très privilégiée au côté des églises et des vestiges les plus imposants de l'Antiquité.

    Une telle profusion de palais, privés pour la plupart, s'explique en premier lieu par la présence du Saint-Siège dont le souverain suprême fut longtemps choisi parmi les membres des grandes dynasties italiennes qui célébrèrent leur ascension en édifiant d'admirables palais.

    D'autres facteurs, historique et économique pour la plupart, contribuèrent à la construction de ces grandioses palais, auxquels travaillèrent les architectes les plus prestigieux (Bramante, Michel-Ange, Sangallo, Le Bernin, Ponzio, Borromini, Fontana) et les peintres les plus célèbres de leur génération : les Carrache, Reni, le Guerchin, Pierre de Cortone, Salviati, sans oublier cette pépinière de décorateurs bolonais qui, deux siècles durant, firent leur apprentissage dans la Rome pontificale.

    Ces palais ont conservé une bonne part de leurs décors et de leurs ameublements originels grâce à l'institution de fedecommesso (fidéi commis) qui obligeait le propriétaire à garder en totalité et sur place les richesses artistiques amassées au fil des siècles. C'est à cette heureuse disposition que nous devons la sauvegarde de ce fabuleux patrimoine comportant des oeuvres de Raphaël, Titien, Corrège, Tintoret, Véronèse, Carrache, Caravage, Reni, Guerchin, Rubens, Van Dyck et de tant d'autres maîtres des écoles italiennes et étrangères, sans parler des antiquités classiques qui sont présentes dans toutes les collections.

  • À la jonction des mondes germanique et latin, les villes d'Alsace abritent, depuis des siècles, des Trésors dans leurs bibliothèques et archives. Des papyrus égyptiens aux livres d'artistes contemporains, en passant par les riches enluminures médiévales, les premiers imprimés, des collections de dessins, plans, photographies ou pièces d'or, ils témoignent de l'incessante vitalité de créateurs nourris aux diverses influences artistiques circulant le long du Rhin.

    Dans ce livre monumental d'art et d'histoire, 88 bibliothécaires et archivistes d'Alsace présentent les plus beaux documents de leurs fonds. Ces Trésors reflètent les savoirs, talents et préoccupations d'hommes et de femmes durant tout un millénaire. Des dominicains de Colmar, qui produisirent de somptueux manuscrits enluminés, jusqu'à Tomi Ungerer aujourd'hui, de grandes figures dialoguent au fil des pages : on y croise l'abbesse Herrade qui composa au XIIe siècle le Hortus Deliciarum, Gutenberg, l'humaniste sélestadien Beatus Rhenanus qui légua sa fabuleuse bibliothèque, Goethe, le naturaliste des Lumières Jean Herrmann, Godefroy Engelmann qui inventa la lithographie à Mulhouse en 1814, Hansi l'artiste francophile aux mille talents. Mais aussi de lointains savants antiques, des artistes indiens, quelques empereurs, de jeunes filles, des écoliers et des tailleurs de pierre.

    Cette incroyable créativité, dans son infinie diversité, scientifique et technique, intellectuelle et artistique, rappelle avec bonheur que, sur les bords du Rhin, comme sur une Nef des Fous, « Die Gedanken sind frei » (les pensées sont libres).

  • C'est une fascinante, multiple et mystérieuse Jordanie qui s'ouvre à nous au travers de ce magnifique ouvrage. Terre biblique au passé plus que millénaire, d'une richesse historique inestimable, la Jordanie est pourtant un tout jeune État dont la rapide prospérité est remarquable. À l'éclat de son patrimoine culturel dont Pétra demeure le joyau inoubliable s'ajoute une nature aux panoramas grandioses.
    Ainsi, de la beauté minérale du Wadi Rum aux rives de la mer Morte, de la vallée du Jourdain aux châteaux du désert, la Jordanie, à la légendaire hospitalité, s'offre-t-elle comme un pays d'exception.

  • Ce monumental livre sort au moment du 800e anniversaire de la cathédrale de Metz. Tous les aspects de l'histoire la cathédrale de Metz y sont abordés, ainsi que la description architecturale et artistique du monument. De très grand format, rédigé par une trentaine d'auteurs (historiens, historiens de l'art, archéologues, musicologues, théologiens), dans une magnifique reliure toilée, avec un estampage or, ce livre donne à voir et à comprendre les merveilles de la cathédrale.

    Comme tous les ouvrages de la collection « La grâce d'une cathédrale », il est composé en trois parties :

    1. LA LONGUE HISTOIRE DU CHANTIER, des origines archéologiques aux travaux de restauration les plus récents, et les enjeux de construction et de reconstruction de la cathédrale.

    2. LES BEAUTÉS DE LA CATHÉDRALE : architecture, sculpture, vitraux, mobilier, orgues, cloches, horloge, trésor.

    3. LA VIE CIVILE ET RELIGIEUSE : l'histoire de la cathédrale au fil des siècles, les grandes figures et les grands moments, le rapport à la cité, la place de la musique.

  • Art déco

    Guillaume Morel

    Au sortir de la Première Guerre mondiale, les goûts évoluent, les volutes, les arabesques, les fantaisies végétales chères à l'Art Nouveau cèdent progressivement le pas à une nouvelle esthétique, l'Art Déco, qui va s'épanouir durant les Années folles. Le tournant esthétique a véritablement lieu avec la très emblématique Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes, qui s'ouvre à Paris en 1925.
    Vaste panorama de la création entre les années 1920 et les années 1940, cet ouvrage superbement illustré nous entraîne dans un monde raffiné, aux formes pures, à la découverte des meilleurs artistes dans le monde et de leurs réalisations les plus représentatives dans les domaines de l'architecture et la décoration intérieure, du mobilier, luminaire, verrerie, céramique mode, textile, bijoux, arts graphiques, cinéma et photographie.
    Pour le plaisir des yeux !

  • Le livre a reçu le prix HISTORIA 2014. Découvrez toutes les époques (de la Préhistoire au XXe), diverses techniques (peinture, sculpture, arts décoratifs, photo) et plusieurs civilisations.
    Pour chaque oeuvre, une question enfantine ou décalée est posée.
    Exemple : Devant La Gare Saint-Lazare de Monet : « Pourquoi la fumée du train est-elle bleue ? ». Devant Le Penseur de Rodin : « Pourquoi il réfléchit tout nu ? » Devant une peinture de Jackson Pollock : « Il a barbouillé son tableau ? » Destinée à amuser, intriguer ou interpeller le petit lecteur, la question permet, par une voie un peu détournée, de « rentrer » dans l'oeuvre et de l'expliquer. Le ton est pédagogique et vivant, comme si l'on racontait une histoire. Tous les termes « techniques » sont expliqués (on ne part jamais du principe que l'enfant sait de quoi on parle). Le déroulé du livre est chronologique, chaque oeuvre étant présentée sur une double page sur laquelle on retrouve la réponse à la question ainsi que d'autres modules qui peuvent être :
    Un détail curieux : on « zoome » sur un détail étrange / malin /amusant, qui permet d'évoquer un autre aspect de l'oeuvre, pas forcément lié à l'art (un point d'histoire, de sciences naturelles, de géographie, d'histoire des techniques ..). Exemple : dans le cas du tableau de Monet (La Gare Saint-Lazare), on aborde les débuts du chemin de fer et le fonctionnement des premiers trains.
    « C'est qui l'artiste » ? Il s'agit d'une brève biographie, où l'on essaye de rendre l'artiste intéressant aux yeux des enfants (en parlant de son enfance, de ses rapports avec l'école, de son caractère.) Pour finir : un jeu (rébus, ombres chinoises, jeu du fil, puzzle, intrus...) Dans les dernières pages : une chronologie et des infos pratiques sur les musées où sont conservées les oeuvres.

    Le tout accompagné des illustrations « robotiques » de Fransoua.

  • Au coeur du Languedoc, dans les gorges de l'Hérault, l'abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert est l'un des édifices romans les plus remarquables du Midi, avec ses proportions tout en harmonie et son dépouillement propre à l'art monastique.
    Cet ouvrage magnifique retrace la longue histoire d'un édifice construit par les bénédictins (XIe-XIVe siècles) dans ce « désert » des Causses, agrandi par les mauristes (à partir du XVIIe siècle), sauvé de la ruine au XIXe siècle,et animé depuis 1978 par les soeurs du carmel Saint-Joseph.
    Étape du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, l'abbaye de Gellone vit toujours au rythme des pèlerins, mais aussi des touristes, amateurs d'art et mélomanes attirés par ce haut-lieu patrimonial et naturel, classé depuis 1998 au Patrimoine mondial de l'Unesco.
    />
    Avec ses 288 pages et 350 superbes illustrations, ce livre de grand format, magnifiquement relié - et pesant près de 3 kilos ! - propose la somme des connaissances les plus actuelles sur l'abbaye de Gellone.

    Sous la direction de Mgr Pierre-Marie Carré, archevêque de Montpellier.
    Direction scientifique : Matthieu Desachy, Daniel Le Blévec, Géraldine Mallet.
    Photographies : Jean-Pierre Gobillot.
    Dans la lignée de la collection « La grâce d'une cathédrale ».

  • Le livre est construit en trois parties.
    1. Les origines et le sens de la royauté sacrée. Patrick Demouy présente l'enjeu politique et symbolique du sacre, qui permet d'assoir la légitimité du roi et de sa dynastie dans l'Europe médiévale, et tout particulièrement en France. Le rôle de la Sainte Ampoule qui, selon la tradition, a été remise par une colombe à saint Remi lors du baptême de Clovis, donnant au roi un pouvoir surnaturel, guérisseur des écrouelles. Il décrit les lieux du sacre, les batailles d'influence entre Reims et Sens, le sacre d'Henri IV à Chartres ou ceux de plusieurs reines à Saint-Denis.
    2. Le rituel du sacre. Patrick Demouy détaille et décrypte toutes les étapes de la cérémonie du sacre qui durait sept heures, du Lever au Festin, en passant par la remise des insignes, l'onction, le couronnement,.
    3. Chronologie des sacres. Tous les sacres des rois et reines de France sont présentés, de Pépin le Bref en 752 à Charles X en 1825. En tout, 33 rois se sont fait sacrer dans l'histoire de France.
    Une magnifique iconographie, réunissant 300 images anciennes : des enluminures de prestigieux manuscrits médiévaux détaillant toute les étapes du sacre, des gravures et tableaux du XVIIIe siècle mettant en scène les fastes des sacres de Louis XIV et Louis XV, la reproduction des somptueux insignes royaux ou « regalia » encore conservés (sceptres, couronnes, manteaux.), les photographies des lieux du sacre (Reims, Saint-Denis).

  • Comme pour la collection « La grâce d'une cathédrale », le livre est composé de trois grandes parties thématiques :

    I. L'histoire du site et l'aventure de la construction, depuis les vestiges antiques sur la colline de Fourvière, les projets du milieu du XIXe siècle, jusqu'au chantier débuté en 1872. La basilique, consacrée en 1896, rend hommage à la Vierge Marie, dont le culte était célébré sur la colline depuis le Moyen Âge. L'architecte, Pierre Bossan, a créé un monument très original, rassemblant, dans sa richesse orientalisante, tout le passé de la colline en un édifice monumental dominant la ville.

    II. Une description détaillée de l'édifice et de ses merveilles, avec son iconographie foisonnante, ses mosaïques et sculptures grandioses chargées de symboles, les magnifiques objets de son trésor, vêtements liturgiques et orfèvrerie, sans oublier les ex-voto et supports de dévotion populaire.

    III. La riche histoire d'un sanctuaire du Moyen Âge à nos jours, rythmée par le développement du christianisme à Lyon, le rôle des archevêques, des chanoines, des fidèles et des pèlerins. À l'ombre de Fourvière, sur « la colline qui prie », rayonnent au fil des époques de nombreux courants religieux (missionnaires, jésuites...). La vie civile est présente - avec la tradition du Voeu des échevins, la fête des Lumières le 8 décembre, le musée d'art religieux - illustrant les enjeux patrimoniaux et touristiques actuels d'un site fréquenté par le monde entier.

  • Éternelle, sainte, impériale, maritime, capitale, provinciale, vieille, moderne, assiégée, ouverte, nouvelle, coloniale, industrielle, fortifiée, touristique... Le visage de la ville s'est décliné sous de multiples facettes depuis l'apparition de celle-ci en Mésopotamie et dans la vallée de l'Indus voici environ 10 000 ans.
    La moitié de l'humanité vit aujourd'hui dans des agglomérations urbaines, mais Rome ne s'est pas faite en un jour pour autant. L'appréhension du milieu citadin fut progressive et plurielle. Les quelque 200 cartes, les plus belles et significatives de la collection exceptionnelle de la Royal Geographical Society, nous montrent comment l'Homme a imaginé, puis représenté la ville, de mieux en mieux.

    Des tablettes en terre cuite des Babyloniens aux plans très précis du milieu du XXe siècle, en passant par les peintures et les enluminures médiévales, ces différentes représentations - cartes à l'échelle, panoramas, perspectives à vue d'oeil d'oiseau, etc. - répondent à toutes sortes d'objectifs.

    Si les plans et les cartes sont précis ou fantaisistes, pratiques ou divertissants, ce livre nous entraîne dans des cités, des bourgs et des métropoles du monde entier et de toutes les époques, avec des focus sur des villes aussi diverses que Jérusalem, Istanbul, Jakarta, Édimbourg ou New York. Autant de fenêtres sur la ville et sur le monde constituant des sources d'informations variées et des témoignages inestimables d'un point de vue historique et culturel.

  • Ce livre raconte une période, de 1949 à 2019, au cours de laquelle l'Europe a profondément changé, et ce - on a tendance à l'oublier - pour le meilleur. Notre vieux continent, qui n'était plus qu'un champ de ruines, a trouvé l'énergie d'une résurrection. Avec le soutien des Etats-Unis d'Amérique, et grâce au courage d'une poignée d'hommes politiques visionnaires, a été construit en deux générations un espace de paix, de stabilité et de prospérité tel que nous n'en avions pas connu depuis la fin de l'empire romain.

    L'anecdote y rencontre la grande Histoire, pour permettre de mieux comprendre cette institution qui n'a rien à voir avec l'Union européenne... !
    >les premiers jours de l'improbable Conseil de l'Europe durant l'été 1949 >la création du drapeau européen par un employé du service postal du Conseil de l'Europe >la première tournée en Europe de l'Est par une délégation du Conseil de l'Europe le lendemain de la chute du mur de Berlin en 1989 >les négociations menées dans les prisons d'Ouzbekistan pour y sortir les prisonniers politiques...

  • Ecrit par 35 auteurs, publié sous la direction du cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, ce somptueux livre sur la cathédrale Saint-Jean, Primatiale des Gaules, présente à la fois l'épopée de sa construction au fil des siècles, l'édifice et ses merveilles et la riche histoire de sa vie religieuse et civile, du Moyen Âge à nos jours.
    Troisième volume de la collection " La grâce d'une cathédrale ", cet ouvrage magnifique (600 photographies), à la fois documenté et grand public, est appelé à devenir le livre de référence sur la cathédrale de Lyon et, au-delà, sur l'histoire de la ville.

  • Cet ouvrage d'exception, sans précédent ni équivalent, est le 16e dans la prestigieuse collection « La grâce d'une cathédrale ». Il est l'oeuvre de 13 auteurs, les meilleurs spécialistes : historiens, historiens de l'art, architectes, archéologues, etc. L'ouvrage est dirigé par l'archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo, Mgr Pierre d'Ornellas. Le sommaire est varié, synthétique, attractif. Dans une iconographie somptueuse et en partie inédite, est présentée la synthèse des connaissances les plus à jour sur la cathédrale de Saint-Malo.

    Construite à partir du XIIe siècle au coeur de la cité fortifiée, la cathédrale Saint-Vincent de Saint-Malo a vécu au rythme de l'histoire de la cité des corsaires et est devenue un lieu de mémoire pour les Grands Malouins (Chateaubriand, Jacques Cartier...). Cathédrale martyre, elle été fortement détruite lors des bombardements d'août 1944. Mais, après une intense campagne de reconstruction qui s'est achevée en 1972, c'est aujourd'hui un haut-lieu de création pour l'art sacré contemporain : Jean Le Moal et Max Ingrand pour les vitraux ; Arcabas et Goudji pour le mobilier des deux choeurs.

    Le livre s'adresse au grand public intéressé par Saint-Malo et par tous les passionnés de l'Histoire de France et des cathédrales. Il est enrichi de plus de 300 magnifiques illustrations : un reportage photographique inédit, de nombreux tableaux et photos anciennes. C'est un ouvrage de près de 300 pages grand format (27x37 cm), avec une reliure de prestige (toile, cuvette, fer à dorer).

  • Créée par Louis XIV, abritant le tombeau de Napoléon, utilisée sans discontinuer par la République, siège du diocèse aux Armées, la cathédrale Saint-Louis des Invalides et son Dôme est le symbole vivant de la continuité de l'histoire de France.
    Son architecture classique, signée Hardouin-Mansart, le prestige séculaire de sa cour d'honneur, témoin des plus grands événements d'union nationale, les trophées et monuments funéraires qui habitent le lieu, le nombre de cérémonies civiles et religieuses qui s'y déroulent tout au long de l'année, font de « l'église des Soldats » un trésor vivant du patrimoine français au coeur de Paris.
    Réalisé avec le musée de l'Armée, gestionnaire de l'édifice, et le diocèse aux Armées, cet ouvrage offre la première synthèse globale sur l'édifice, sa description exhaustive, et la vie qui s'y est déroulée, jusqu'aux événements les plus récents.
    Les meilleurs auteurs spécialistes ont été mobilisés, et un reportage photographique inédit réalisé.

empty