Points

  • L'étau se resserre autour de Léon Trotski. Il est accusé de tous les maux, même les plus fous. Ses amis se détournent de lui ou disparaissent dans des circonstances mystérieuses. Malgré le danger, il reste convaincu du bien-fondé de son opposition à Staline. Il fuit en Turquie, en France, et enfin au Mexique, où son destin va croiser celui de Ramon Mercader, un jeune communiste espagnol, qui deviendra son assassin.

    Traduction de René Solis et Elena Zayas.

  • 1810. Vienne est une ville ruinée et humiliée par le passage et la victoire de Napoléon. Agathe- Sidonie Laborde, ancienne lectrice de Marie-Antoinette, se souvient des derniers jours de la reine à Versailles les 14, 15 et 16 juillet 1789, et particulièrement de ce jour où la famille royale s'est enfuie. Elle restitue le faste de la Cour, savamment orchestré par cette reine si controversée.

  • En 1721, la France et l'Espagne scellent une alliance par un échange : celui de la très jeune infante d'Espagne contre la fille du Régent Philippe d'Orléans. Les deux enfants sont destinées aux futurs rois de France et d'Espagne, qui ne sont guère plus âgés qu'elles. Forcées de quitter leur pays, leurs familles et leurs suivantes, elles rejoignent difficilement leurs cours respectives. Mais Versailles est très superficielle pour une fillette de quatre ans sans cesse courtisée et Madrid bien trop sévère pour une adolescente en rébellion contre cette cour si puritaine ...

  • À coup sûr, le premier des Pibrac n'avait pas la vocation. Si le seigneur de Bellerocaille n'avait eu besoin d'un bourreau, si Pibrac n'avait eu à fuir la galère, nul doute qu'il aurait exercé un autre métier. Il est pourtant l'ancêtre de huit générations d'hommes qui ont tous adopté la devise des bourreaux : « Dieu et nous seuls pouvons ». Le pittoresque, l'acrobatique et l'érudition nourrissent un roman d'aventures aux mille tribulations macabrement hilarantes, qui traverse les siècles, de la Renaissance à la fin de la guerre 1914.

  • Trahie par l'homme qu'elle aimait, Sira, vingt ans, se retrouve seule à Tétouan au Maroc. Sans ressource, elle ne doit sa survie qu'à son seul talent : la couture. Alors que la guerre civile fait rage en Espagne et que l'Allemagne se prépare à la Seconde Guerre mondiale, elle est recrutée comme espionne par les services secrets britanniques. Envoyée à Tanger, à Madrid et à Lisbonne, Sira doit déjouer les pièges très sophistiqués d'ennemis aux manières policées, mais à la férocité bien réelle.

  • Rien n'arrête charlemagne! il a dit non à sa promise devant l'autel, provoquant ainsi les foudres de dieu, il s'est battu en duel sous le regard de louis xvi, et le voici embarqué dans moult aventures rocambolesques.
    Tour à tour bagnard, fugitif et duelliste, ce brave charlemagne n'est pas au bout de ses peines! heureusement pour lui, sa fratrie n'est jamais loin. !.

  • C'est l'automne sur la mer Noire. Un homme jardine dans le parc de sa datcha. Il ne sait pas qu'il n'a plus que trente mois à vivre. Il est l'un des puissants de ce monde, il s'appelle Staline. Danilov, jeune peintre, est convoqué pour créer une fresque en son honneur. Il découvre alors l'étrange rituel du Petit Père des peuples : tous les jours, ce dernier s'allonge sur un divan et raconte ses rêves...

    « Tu te souviens ? Je t'avais promis que toi aussi, un jour, tu respirerais le parfum de Staline... »

  • Après des années de conquêtes à travers l'Orient, l'Empereur Akbar décide de ne plus faire couler le sang. L'excentrique descendant de Gengis Khan se consacre à un projet fou soufflé par une nouvelle mystique : unifier toutes les religions de l'Inde. Oulémas, ayatollahs, hindous, rabbins, jésuites sont réunis par le Grand Moghol au sein de la Maison de l'Adoration. Les débats promettent d'être tumultueux...

  • Peu avant la Révolution, parmi les doléances des Français examinées lors des États généraux, l'uniformisation des règles de mesure fait l'unanimité. Afin de définir une unité de mesure universelle, deux académiciens définissent ce qui va s'appeler le mètre, l'occasion d'une incroyable traversée dans la France révolutionnaire... Une aventure scientifique romanesque en diable.

  • Chine, 1721. Daiyu, dix-sept ans, est accueillie à Pékin au sein de la famille de sa mère, les Jia, des aristocrates liés à la maison impériale. Amours illicites, règles hiérarchiques strictes, meurtre et coup d'État, la vie à la cours a de quoi déconcerter la jeune provinciale. D'autant plus quand les événements précipitent la chute de la famille Jia, qui passe de l'opulence à la misère. Roman d'amour intemporel, Le Pavillon rouge est aussi, et avant tout, une éblouissante plongée au sein des moeurs de l'aristocratie impériale chinoise.

empty