Rouergue

  • En raison de sa conduite héroïque lors d'un attentat en métropole, l'adjudante Angélique Blakaman a obtenu un poste à Maripasoula, dans le Haut-Maroni, là où elle a grandi. Au bord du fleuve, il lui faut supporter de n'être plus la même, une femme que sa mère peine à reconnaître, de vivre aussi dans une ville qui a changé au voisinage des rives du Suriname, avec leurs commerces chinois, leurs dancings et leurs bordels, les filles dont rêvent les garimpeiros qui reviennent des placers aurifères. Et après les derniers spots de vie urbaine s'ouvre la forêt sans bornes vers les mythiques Tumuc-Humac, le territoire des Wayanas, ces Amérindiens qui peu à peu se détachent de leurs traditions, tandis que s'infiltrent partout les évangélistes. C'est là que vit Tapwili Maloko, le seul homme qui met un peu de chaleur dans son coeur de femme. Aussi, lorsque de sombres nouvelles arrivent de Wïlïpuk, son village à plusieurs heures de pirogue, hors de question qu'Angélique ne soit pas de la partie. Pour elle s'engage l'épreuve d'une enquête dans la zone interdite, ainsi qu'on l'appelle parfois. Et pour affronter le pire, son meilleur allié est le capitaine Anato, noir-marron comme elle, et pour elle prêt à enfreindre certaines règles.
    Avec cette héroïne que ses colères tiennent comme une armure. Colin Niel nous fait entrer dans une Guyane secrète, qui n'a pas tout perdu de ses pouvoirs anciens, lorsque les hommes vivaient auprès des dieux.

  • Niamh Macfarlane a créé avec son mari Ruairidh une entreprise de textile renommée, Ranish Tweed, qui fournit de somptueuses étoffes aux plus grands couturiers. Alors qu'ils sont à Paris, Niamh voit son mari monter dans la voiture d'Irina Vetrov, une célèbre créatrice de mode, avec laquelle elle le soupçonne d'entretenir une liaison. Tandis que Niamh se lance à leur poursuite, la voiture explose sous ses yeux.

  • Génération K t.1

    Marine Carteron

    L'auteure des Autodafeurs nous livre une nouvelle trilogie empreinte de fantastique et d'action. Kassandre, Mina et Georg, tous trois un peu bizarres et révoltés, ont un point commun que la plupart des gens ignorent : un pouvoir terrifiant... D'un pensionnat luxueux en Suisse aux quartiers chauds de Naples, la traque commence car leurs dons sont convoités par de redoutables puissances.

  • L'île du serment

    Peter May

    De mémoire d'homme, aucun meurtre n'a eu lieu sur Entry Island, une île de l'archipel de la Madeleine, à l'est du Canada. Jusqu'à cette nuit où James Cowell est poignardé à mort. Sa femme prétend qu'un assaillant s'en est pris à elle avant de tuer son mari, mais tous suspectent cette épouse d'un couple vacillant. Une équipe d'enquêteurs est envoyée sur l'île. Parmi eux, Sime Mackenzie, choisi parce qu'il est anglophone et que sur Entry Island les insulaires s'expriment en anglais, seuls parmi les habitants francophones des îles de la Madeleine. Isolé dans son équipe où oeuvre comme spécialiste des scènes de crime Marie-Ange, sa femme dont il vient de se séparer, brisé par l'échec de son mariage, rompu par l'insomnie, Sime éprouve un étrange sentiment de familiarité lorsqu'il rencontre Kirsty Cowell. Comme lui, elle est d'origine écossaise. Comme lui, elle est malheureuse en amour. Comme lui, elle paraît privée d'avenir. Dans des rêves mêlés d'hallucinations, Sime voit surgir sous ses traits l'amour perdu de son aïeul émigré de l'île de Lewis dans les années 1850. Avec la certitude folle que son destin comme le sien se sont noués là, quelque cent cinquante ans plus tôt, dans un amour interdit et tragique qui n'a cessé de brûler ni de hanter.

  • Cinquante ans après un crime resté impuni, trois vieux Écossais s'échappent de Glasgow en compagnie d'un jeune geek obèse. Revenant sur les pas de leur adolescence et de la fugue qui les mena, à dix-sept ans, jusqu'à Londres, ils vont remonter jusqu'à la nuit terrible qui vit mourir deux hommes et disparaître pour toujours la jeune fille qui les accompagnait. Peter May signe un grand polar mélancolique autour des promesses non tenues de l'adolescence.

  • Ultra Violette

    Raphaëlle Riol

    21 août 1933, une jeune fille de 17 ans empoisonne ses parents, son père en décède. Ce fait divers sordide suscite, dès l'arrestation de la meurtrière, un déchaînement de passions. Les Surréalistes font d'elle une héroïne littéraire à la « beauté convulsive », on célèbre la garçonne aux cheveux courts, ayant rompu les liens familiaux.
    Plus tard, elle sera graciée puis réhabilitée. La légende « Violette Nozière » est née.
    Quatre-vingts ans après, Raphaëlle Riol se ressaisit de la légende, dans un roman inventif et impertinent. Elle invite le personnage à sa table d'écrivain et, à partir de ce fait divers, trafique sur le territoire de la fiction, invente hypothèses et interrogations.
    Elle redessine ainsi le portrait de cette jeune fille troublante et trouble, et dresse un tableau de cette avant-guerre complexe. Une nouvelle fois, Violette Nozière est réhabilitée comme personnage littéraire, dans son énigme et la fascination qu'elle a suscitée.

  • Lorsqu'Auguste Mars apprend la mort de son père c'est tout son univers d'ado et celui de sa famille qui s'écroule. Accident de voiture leur a dit la police. Face à cette nouvelle déchirante, Auguste, sa mère et sa petite soeur Césarine qui est autiste, décident de quitter Paris pour la campagne. Mais ce qui s'annonçait comme un deuil douloureux bascule en une aventure dangereuse aux ramifications millénaires.
    Car Auguste apprend au détour d'une conversation qu'il n'y a jamais eu « d'accident » mais que son père a été assassiné par une mystérieuse société secrète, Les Autodafeurs. Leur but ? Le contrôle du savoir et la main mise sur sa forme la plus ancienne : Les livres... Leur seul adversaire ? La Confrérie. Son père en faisait partie ainsi que tous les membres de sa famille en âge de se battre. Cette guerre remonte à Alexandre Le Grand et depuis, personne n'a réussi à prendre le dessus. Alors qu'une trêve semblait s'être installée, la mort du père d'Auguste relance les hostilités au sein même du village où ils habitent. Aidé par sa petite soeur, aussi géniale que socialement inadapté, Auguste tente de découvrir pourquoi Les Autodafeurs ont tué son père. Pour lui comme pour les autres membres de la Confrérie, le Grand Jeu commence...
    Un premier roman aux allures de Blockbuster dopé à l'humour dans lequel deux héros, aussi attachants que criants de vérité, vont nous dévoiler que le train-train quotidien se marie très bien avec la plus excitante des aventures...

  • Félines

    Stéphane Servant

    Personne ne sait exactement comment ça a commencé. Ni où ni quand d'ailleurs. Louise pas plus que les autres. Ce qui est sûr, c'est quand les premiers cas sont apparus, personne n'était prêt et ça a été la panique. Des adolescentes qui changeaient d'un coup. Des filles dont la peau se recouvrait de... dont les sens étaient plus... et les capacités... Inimaginable... Cela n'a pas plu à tout le monde. Oh non ! C'est alors qu'elles ont dû se révolter, être des Félines fières et ne rien lâcher ! Après «Sirius »(prix Sorcières 2018), Stéphane Servant revient avec un roman coup de poing.  

  • Messagère de l'ombre

    Daniel Crozes

    1940, dans un bourg du Sud-Ouest. Tout juste mariée, Pauline, fille d'un pharmacien, apprend la mort de son mari au front. Jeune veuve, elle va au fil de la guerre basculer dans des actions de résistance de plus en en plus dangereuses, et noue une liaison amoureuse avec un conservateur du Louvre, déplacé en zone libre avec certains chefs d'oeuvre du musée. Le nouveau roman de Daniel Crozes fait revivre le quotidien de la Seconde Guerre mondiale, et met à l'honneur ceux qui dirent non à l'Occupation, au péril de leur vie.

  • Le Grand Jeu ne fait que commencer mais il a déjà coûté cher à la famille Mars. Après avoir perdu son père, ce sont les grand-parents d'Auguste qui sont morts en affrontant les Autodafeurs et leur mère est toujours dans le coma suite à sa blessure à la tête. Auguste et Césarine n'ont jamais été aussi seuls mais avec l'aide de DeVergy et des membres de la Confrérie, ils vont devoir se préparer et se battre car les Autodafeurs n'ont jamais été aussi près de parvenir à leur fin...

  • Après leur fuite de La Commanderie, Césarine, Auguste et Néné sont mis à l'abri des Autodafeurs sur l'île de Redonda, une base secrète. Tous les enfants de la Confrérie y sont regroupés en attendant que les choses se calment. Mais c'est sans compter sur la détermination de leur ennemi dont le plan ultime est lancé. Impuissants, ils assistent à la destruction quasi totale des livres et à l'avènement des Autodafeurs... De leur côté, la résistance s'organise.

  • Un homme a disparu en pleine forêt amazonienne, aux abords de la station scientifique quil a contribué à créer. Miraculeusement orientés grâce à un signal de détresse, les gendarmes ont la stupeur de découvrir un cadavre. Mystère supplémentaire, lhomme a les poumons remplis deau. Un noyé retrouvé en pleine forêt, des témoins retenus sur place par une météo difficile, lenquête sannonce difficile pour le capitaine Anato. Dautant qu'une nouvelle tragédie ne va pas tarder à compliquer les investigations

  • L'île au rébus

    Peter May

    Voilà vingt ans qu'Adam Killian est mort sur Groix, cette île où jamais aucun crime n'avait eu lieu de mémoire d'homme mais où ce retraité anglais, passionné d'entomologie, a été brutalement assassiné. Et depuis vingt ans sa belle-fille tient scrupuleusement le serment qu'elle lui a fait de ne rien déplacer dans son bureau, là où le défunt a laissé des indices qui permettraient à son fils de confondre son meurtrier, sans imaginer que celui-ci trouverait la mort quelques jours après lui ni que personne ne parviendrait à identifier le coupable. Tenu par sa promesse d'élucider cette quatrième affaire non résolue du best-seller Assassins sans visages, Enzo Macleod, le spécialiste des scènes de crime, débarque sur la petite île bretonne où nul ne souhaite voir ressurgir ce fait-divers infamant. Dans le bureau d'Adam Killian l'attendent un étrange rébus et les plus insondables secrets de la vie d'un homme.
    Avec cette nouvelle énigme de sa série française, Peter May nous invite à un huis clos oppressant sur l'une des îles les plus fascinantes du littoral breton.

  • 1870. Alors que le Second Empire meurt à Sedan, Villelongue, village reculé de la vallée du Lézert, vit un événement étrange avec l'accouchement d'une femme que nul, pas même son mari, ne savait enceinte. Rejetée par sa mère, l'enfant est baptisée Marie par sa grand-mère, Céleste Bonal, qui décide contre toute raison de la garder en vie.

  • Sirius

    Stéphane Servant

    Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d'élever Kid. Entre leurs expéditions pour trouver de la nourriture et les leçons données au petit garçon, le temps s'écoule doucement... jusqu'au jour où le mystérieux passé d'Avril les jette brutalement sur la route. Il leur faut maintenant survivre sur une terre stérile pleine de dangers. Stéphane Servant, avec tout son talent de conteur, nous plonge dans un univers post-apocalyptique aussi fascinant que vénéneux. Une lecture addictive !

  • Alors que plus de 1000 espèces d'insectes sont consommées dans le monde, les perspectives qu'ouvre l'entomophagie généralisée sont cruciales dans un contexte où l'on annonce le déclin de l'élevage des mammifères...

  • Encore vivant

    Pierre Souchon

    Alors qu'il vient de se marier avec une jeune femme de la grande bourgeoisie, l'auteur, bipolaire en grave crise maniaco-dépressive, est emmené en hôpital psychiatrique. Enfermé une nouvelle fois, il nous plonge au coeur de l'humanité de chacun, et son regard se porte avec la même acuité sur les internés, sur le monde paysan dont il est issu ou sur le milieu de la grande bourgeoisie auquel il se frotte. Il est rare de lire des pages aussi fortes sur la maladie psychiatrique, vue de l'intérieur de celui qui la vit. Ce récit autographique est le premier livre publié par Pierre Souchon, journaliste au Monde diplomatique et à L'Humanité.

  • Babino, le chien de Némo, vient de se faire écraser par une voiture. C'était son meilleur ami, il était de toutes les aventures et de toutes les confidences. Avec ses copains, tous très malheureux de sa disparition, ils décident d'organiser un enterrement digne de Babino. Mais rien ne va se passer comme prévu... Un roman tendre et très drôle autour de l'attachement d'une bande de gamins pour leur compagnon de jeux.

  • Allongé dans son lit en costume noir, ce matin du 15 février, Mortimer Decime attend son anniversaire : il aura 36 ans à 11 heures du matin. Il attend plutôt sa mort, car depuis son arrière-grand-père, tous les hommes de sa famille sont décédés le jour de leur 36e anniversaire. Malédiction familiale ? La poisse serait-elle héréditaire, comme les oreilles décollées ? Quand ce destin funeste pèse sur vous depuis la naissance, cela n'incite pas à faire des projets, comme se marier, engendrer, s'engager avec énergie dans la vie professionnelle ou même tomber amoureux. A quoi bon ? Mortimer s'est donc laissé vivre, modestement et sans ambition, jusqu'à ce dernier anniversaire. En prévision, il a même démissionné de son travail, mis fin au bail de son appartement et vendu sa voiture...
    Mais le sort lui joue un drôle de tour. Car ce 15 février à 11h, Mortimer ne meurt pas. Pour son malheur, le voici en pleine santé, sans travail et sans appart... et il va lui falloir désormais vivre vraiment, sans connaître l'heure de sa mort, comme tout un chacun, en somme !

  • Attila Kiss, cinquantenaire hongrois en bout de course, tombe amoureux d'une jeune Viennoise riche et cultivée. Tout les sépare : la classe sociale, l'Histoire de l'Empire austro-hongrois, l'ancien mur entre l'Est et l'Ouest. Dans son deuxième roman, Julia Kerninon illustre magistralement l'idée que l'amour est un art de la guerre, avec ses victoires, ses défaites, ses frontières, et sa conquête de l'altérité. Par l'auteur de «Buvard», premier roman aux nombreux prix, dont le prix Françoise Sagan.

  • Facile et rapide à mettre en oeuvre, le carré de culture proposé par Jean-Marie Lespinasse permet à toute la famille de mener un petit potager naturel toute l'année et sans découragement !

  • De l'Ancien au Nouveau Monde, le destin de trois bateaux et de leurs équipages, un négrier, un vaisseau pirate et un navire marchand. Avec ces péripéties nombreuses et ses personnages fascinants (depuis l'esclave africain jusqu'à l'armateur hollandais), cet hommage aux romans d'aventures se saisit du genre pour le renouveler d'une façon très inventive. Un roman contemporain, donc, au grand souffle romanesque, porté par une réflexion politique sur ce que fut cette première mondialisation.

  • Comment imaginer un jardin nourricier uniquement composé d'un potager sans la présence d'arbres fruitiers ? Jean-Marie Lespinasse et Danielle Depierre-Martin nous proposent 14 espèces, de l'amandier à la vigne, et nous guident pas à pas dans cet ouvrage très illustré, du choix de l'arbre à la plantation, de la conduite à la récolte.

  • L'abeille est un enjeu écologique majeur, il est impératif d'en prendre conscience et d'oeuvrer à sa survie, notamment en sensibilisant les plus jeunes. Pourquoi ne pas posséder sa propre ruche ? Dans cet ouvrage, Fabrice Allier initie les apiculteurs débutants et les guide dans la manière de mener la ruche avec les enfants en toute sécurité.  

empty