Sciences & Techniques

  • Mamelle économique et militaire de la France, la paysannerie a subi de plein fouet les tragédies du XXe siècle. Le choc des deux guerres mondiales a précipité une mutation sans précédent qui l'a laissée exsangue, transformant le héros de 1914-1918 en bouc émissaire de la transition écologique et en victime expiatoire de la tertiarisation triomphante.
    À l'heure où la fracture sociale ne cesse de s'élargir, cette grande synthèse, fruit de plusieurs années de travail, est d'une lecture indispensable.

  • Étrangement, une profession aussi célèbre et prestigieuse que celle de médecin n'a que rarement fait l'objet d'une synthèse historique allant de l'Antiquité à nos jours. Stanis Perez, l'un des plus grands spécialistes du sujet, retrace ici les principales étapes de l'évolution de l'art de soigner, sinon de guérir, en s'intéressant à ceux qui en ont la mission et qui en ont fait le serment.
    Depuis Hippocrate, le médecin est tantôt loué, tantôt décrié pour son combat victorieux contre la maladie, mais parfois perdu contre la mort. À la fois artisan et artiste de la santé, il s'est métamorphosé avec le christianisme et l'avènement, au Moyen Âge, d'un savoir essentiellement livresque. Qu'il soit alchimiste, bonimenteur ou universitaire, le praticien de l'époque moderne profite des cours princières pour s'imposer peu avant l'émergence révolutionnaire de la clinique. Au XIXe siècle, c'est un réformateur qui consolide son rayonnement social et entend jouer un rôle croissant dans la vie de la cité. ou dans les campagnes reculées. Les lourdes épreuves du XXe siècle, la faillite de l'État providence et la crise contemporaine de la profession, enfin, ont soulevé des débats qui, pour la plupart, sont toujours d'actualité.
    À la fois culturelle, politique et sociale, cette magistrale Histoire des médecins permet de mieux connaître une profession millénaire dont l'importance se rappelle à nous quotidiennement.

  • Histoire des dinosaures

    Ronan Allain

    • Perrin
    • 18 Octobre 2012

    Sait-on que les dinosaures n'ont pas disparu ? Ils volent aujourd'hui dans nos cieux et on a tout loisir de les y observer, sans encourir le moindre danger...En effet les oiseaux sont leurs descendants directs. L'histoire des dinosaures est multiple et très longue : Allain Ronan, l'un des meilleurs spécialistes en la matière, retrace ici les grandes étapes de l'histoire évolutive des dinosaures, depuis leur origine quelque part au Trias moyen il y a 230 millions d'années jusqu'à leur disparition à la fin du Crétacé, il y a 65 millions d'années. Il fait le point sur les plus récentes découvertes - comme ces plumes bigarrées qu'on leur dessine désormais sur leur corps, qui ne font que redoubler notre curiosité à leur égard.

    Il synthétise les dernières interprétations des paléontologues sur ces fabuleux animaux et remonte le récit à leurs premières découvertes qui se conjuguèrent à celles des plus anciens humains. Ainsi c'est bien l'évolution au cours des temps géologiques (apparition, diversification et extinction) des différentes lignées de dinosaures qui sert de fil conducteur à cet ouvrage, même si l'histoire des sciences et la paléobiologie y trouvent une place importante.

  • De son expédition autour du monde de 1831 à 1836, Charles Darwin, né en 1809, rapporte d'importantes collections de plantes et d'animaux. Retiréà la campagne pour raisons de santé, il publie en 1859 son grand oeuvre, De l'origine des espèces au moyen de la sélection naturelle.
    Dès lors, il s'impose comme le fondateur de la théorie de l'évolution biologique, dans laquelle la notion de sélection naturelle des espèces sous l'influence du milieu occupe une place centrale. Décrivant d'une plume alerte et rigoureuse le rayonnement posthume d'une doctrine qui finit par être reconnue non sans mal, l'auteur montre notamment en quoi les idées de Lyssenko ? le biologiste préféré de Staline ?étaient antidarwiniennes et représentaient une insulte à la science.
    /> De même, il s'attaque au créationnisme d'aujourd'hui. Enfin, il expose les éléments importants de la théorie synergique qui renouvelle le darwinisme, englobant ainsi les plus récentes découvertes de la connaissance contemporaine.

  • Buffon

    Gilbert Joseph

    • Perrin
    • 10 Mars 2011

    Georges Louis Leclerc comte de Buffon (1707-1788) fut l'un des hommes les plus illustres de sontemps. Philosophe et naturaliste, homme d'affaires fortuné, il fut comblé d'honneurs et statufié de son vivant. Farouchement indépendant et indifférent aux critiques, il édifia pendant quarante années ce monument littéraire et scientifique qu'est L'Histoire naturelle, le plus grand succès de librairie du XVIIIe siècle, dont l'ampleur et la documentation dépassent tout ce qui était alors concevable. En même temps, il occupa la fonction d'intendant du Jardin du roi, auquel il donna un rayonnement international en développant la richesse des collections, l'aménagement et l'agrandissement du Jardin et en faisant appel aux plus prestigieux naturalistes, chimistes, médecins chargés des cours publics. Marié à 46 ans, veuf à 62, il fit scandale en prônant dans son oeuvre la primauté de l'amour physique à l'exclusion de toute sentimentalité. Si aujourd'hui, par les progrès de la science, son oeuvre est dépassée, Buffon demeure le plus grand descripteur, le plus grand prosateur et le plus grand philosophe des choses de la nature.

empty