• « C'est en découvrant le parc de Versailles que je suis devenu un amoureux des arbres. Je n'avais certes pas attendu mon entrée dans la vie active pour les aimer, mais je ne les regardais pas attentivement, ils faisaient simplement partie de mon décor. Quand je suis devenu jardinier en 1976, il m'a été demandé d'en planter d'abord quelques-uns, puis beaucoup. C'est à ce moment-là que j'ai tout voulu savoir sur eux : leur terre natale, l'origine de leurs noms, les propriétés médicinales de leurs feuilles, la couleur des fleurs et la saveur des fruits.
    Le monde des arbres est vraiment extraordinaire. Pas un mois ou presque sans apprendre une information sur ces végétaux capables de vivre mille ans et plus.
    Les arbres m'ont transmis l'envie d'éternité. Ils m'ont donné comme pouvoirs la patience, la sagesse, et une idée de l'immortalité. »

  • Que diraient les arbres si on les écoutait ? A la suite de son premier livre «Et si on écoutait la nature ?» (Payot), Laurent Tillon s'attache aujourd'hui à raconter l'histoire d'un chêne pédonculé bien particulier de la forêt de Rambouillet. Alliant une sensibilité naturaliste développée depuis l'adolescence aux découvertes scientifiques les plus récentes, l'auteur est pour la première fois en mesure de réaliser la biographie de cet arbre majestueux en pleine force de l'âge. A travers la vie pleine de suspense et de rebondissements de ce chêne, c'est l'occasion de brosser, avec tendresse et humour, les portraits étonnants de toute une galerie d'êtres qui interagissent avec lui, du champignon invisible (mais néanmoins indispensable) au cerf et au loup en passant par le capricorne, le mulot et bien d'autres encore. Bien qu'en apparence parfaitement immobile, «Quercus» tisse des liens indéfectibles avec tous les habitants de la forêt. Prédation bien sûr, mais surtout coopération et alliances à tous les étages, du sous-sol à la canopée. Ayant dressé ses premières feuilles quelques décennies avant la Révolution française, dans un paysage de lande arborée difficilement imaginable aujourd'hui, «Quercus» raconte aussi un volet de l'histoire tumultueuse des hommes à travers leurs relations complexes et ambigües aux arbres. De la forêt royale vouée au seul divertissement de la cour jusqu'au souci du végétal qui irrigue maintenant des pans entiers de la société, Laurent Tillon évoque avec empathie l'émergence et l'évolution de la sensibilité au vivant.

  • Ce qu'ils ressentent, comment ils communiquent, découverte d'un monde inconnu.

    Les citadins regardent les arbres comme des « robots biologiques » conçus pour produire de l'oxygène et du bois.
    Forestier, Peter Wohlleben a ravi ses lecteurs avec des informations attestées par les biologistes depuis des années, notamment le fait que les arbres sont des êtres sociaux. Ils peuvent compter, apprendre et mémoriser, se comporter en infirmiers pour les voisins malades. Ils avertissent d'un danger en envoyant des signaux à travers un réseau de champignons appelé ironiquement « Bois Wide Web ».
    La critique allemande a salué unanimement ce tour de force littéraire et la manière dont l'ouvrage éveille chez les lecteurs une curiosité enfantine pour les rouages secrets de la nature.

  • Yves-Élie Laurent nous accueille dans sa vallée nichée au coeur des Cévennes, où les abeilles prospèrent à l'heure même où elles sont décimées partout ailleurs. Cet apiculteur poète raconte l'élevage, la biologie et l'éthologie des abeilles noires, cette espèce ancienne, frugale et vivace capable de traverser les plus âpres bouleversements climatiques depuis des millénaires. Ce faisant, il nous propose une réflexion poétique sur notre rapport au monde sauvage qui nous entoure.

  • L'auteur, à la fois scientifique et orateur humoriste, nous fait partager ses deux passions : le monde sous-marin et la puissance des mots, en les entremêlant dans le tourbillon d'une intrigue au fil de l'eau.
    Et si l'on écoutait sous l'eau ? Drôle d'idée ?
    Pourtant, dans leur « monde du silence », les poissons parlent... et ils ont bien des choses à nous dire !
    À la fois scientifique, spécialiste des animaux marins et orateur, Bill François nous entraîne avec simplicité et humour à la rencontre des baleines musiciennes ou du cabillaud qui a découvert l'Amérique. Il donne la parole à la sardine comme au thon rouge, nous fait entendre la voix de l'hippocampe et le chant des coquilles Saint-Jacques.
    À la lumière des méduses fluorescentes aux couleurs invisibles, ce livre est une plongée dans les profondeurs de la Science et de l'Histoire, où les légendes sont souvent plus crédibles que l'incroyable réalité.
    Mythes, anecdotes et découvertes scientifiques nagent de concert dans ce récit, immersion onirique pour s'émerveiller et respecter cet univers insoupçonné.
    Vous ne verrez plus jamais de la même façon une sortie à la plage, votre sandwich thon-crudités ou un plateau de fruits de mer...

  • Basé sur l'expérience de la Ferme du Bec Hellouin, référence internationale en matière de permaculture, «Vivre avec la terre» est le livre fondateur de l'écoculture, une agriculture très productive basée sur l'imitation des écosystèmes naturels. Cet ouvrage de référence exceptionnel accompagnera tout au long de leur parcours amateurs ou professionnels.    

  • Les droits des animaux, la prise en compte de leur intelligence et, plus récem- ment, de leur conscience, la question de la souffrance animale, tous ces sujets sont au coeur de l'actualité. Après les arbres, Peter Wohlleben nous ouvre, à sa manière toujours simple, personnelle et imagée, les portes d'un nouveau monde caché : non plus seulement la pensée ou l'intelligence animales, mais le champ complet de leurs émotions.

  • Toutes les clés pour jardiner sans arroser, choisir et cultiver des plantes en utilisant la sécheresse comme un véritable atout ; un moyen de découvrir des variétés souvent méconnues mais d'une extraordinaire diversité.
    Jardiner sans arroser : voici le rêve de tous les jardiniers conscients de la nécessité de préserver les ressources naturelles et souhaitant créer un jardin conçu en harmonie avec l'environnement.
    Ce rêve peut se réaliser : en effet, la sécheresse, qu'elle soit habituelle comme dans le Midi ou une nouvelle donnée liée au réchauffement climatique, peut devenir un véritable atout pour le jardinier. Elle permet d'utiliser des plantes souvent méconnues, mais riches d'une extraordinaire diversité de feuillages, de floraisons, de formes et de parfums.
    Mais comment créer un tel jardin ? Quelles plantes choisir, et comment font-elles pour survivre à la sécheresse ? Quelles sont les techniques à mettre en oeuvre pour la préparation du sol, la plantation et l'entretien ?
    A toutes ces questions, ce livre apporte des réponses concrètes et précises, basées sur une expérience de près de vingt ans de travail quotidien avec les plantes pour jardin sec. Richement illustré de plus de 400 photos originales de plantes, de jardins et de paysages, il décrit également plus de 500 végétaux : une large gamme de vivaces et d'arbustes pour créer la trame des jardins du futur, beaux et adaptés à la sécheresse.

  • Ce livre très richement illustré nous livre les secrets des roses : quel chemin a mené des espèces sauvages aux plus de cinquante mille variétés de roses de jardin, comment celles-ci sont obtenues, comment se forme leur parfum, quelles sont leurs propriétés médicinales, leurs usages en cuisine et en cosmétique, mais aussi comment les choisir, les planter et les entretenir. Pour tous les amateurs et passionnés, il va devenir une bible indispensable.

  • Hubert Reeves présente avec tendresse plusieurs dizaines de fleurs observées au quotidien sous ses fenêtres et dans les bois de Malicorne. Pissenlit Dent-de-lion, Véronique de Perse ou Monnaie du pape : chaque fleur sauvage a droit à son portrait, son anecdote, à l'évocation d'une sensation ou d'un souvenir. Puis, l'auteur nous rappelle, avec ses « Propos botaniques », la science de la ronde des saisons, la minutieuse pollinisation, les incroyables copies de l'ADN... Chaque fleur est illustrée par de superbes photos couleur de Patricia Aubertin.

  • Au-delà des catégories, des nationalismes, des idéologies, des clivages politiques et de tout ce qui fragmente notre réalité commune, le temps nous semble venu de faire appel à l'insurrection et à la fédération des consciences pour mutualiser ce que l'humanité a de meilleur et éviter le pire.

    "Au-delà des catégories, des nationalismes, des idéologies, des clivages politiques et de tout ce qui fragmente notre réalité commune, c'est à l'insurrection et à la fédération des consciences que je fais aujourd'hui appel, pour mutualiser ce que l'humanité a de meilleur et éviter le pire. Cette coalition me paraît plus que jamais indispensable compte tenu de l'ampleur des menaces qui pèsent sur notre destinée commune, pour l'essentiel dues à nos grandes transgressions.
    /> Par "conscience", j'entends ce lieu intime où chaque être humain peut en toute liberté prendre la mesure de sa responsabilité à l'égard de la vie et définir les engagements actifs que lui inspire une véritable éthique de vie pour lui-même, pour ses semblables, pour la nature et pour les générations à venir." P. R.

  • Bestseller en Allemagne dès sa sortie, en cours de traduction dans  le monde entier.Une grande campagne de communication nationale.Paru en 2017, La Vie Secrète de arbres est la meilleure vente Essai avec plus de 650 000 ex. vendus.

  • Du premier loup domestiqué par l'homme au robot-chien de demain, Laurent Testot explore sur 30 000 ans de cohabitation les adaptations au milieu géographique, aux changements climatiques et à nos manipulations génétiques d'une quinzaine d'espèces, auxquelles l'homme a imposé des fonctions bien définies, les transformant en chasseurs, guerriers, bergers, sauveteurs, outils, repas, héros de nos enfances, compagnons de vie... Et «Demain les chiens», pour reprendre Clifford D. Simak, que nous apprendront-ils sur l'avenir de l'humanité ? Par un journaliste indépendant spécialisé en histoire mondiale, déjà auteur chez Payot du remarqué «Cataclysmes. Une histoire environnementale de l'humanité» (2017).
    Directeur d'ouvrage Sophie Bajard.

  • Empire du Japon, époque Heian, xiie siècle. Être le meilleur pêcheur de carpes, fournisseur des étangs sacrés de la cité impériale, n'empêche pas Katsuro de se noyer. C'est alors à sa jeune veuve, Miyuki, de le remplacer pour porter jusqu'à la capitale les carpes arrachées aux remous de la rivière Kusagawa.Chaussée de sandales de paille, courbée sous la palanche à laquelle sont suspendus ses viviers à poissons, riche seulement de quelques poignées de riz, Miyuki entreprend un périple de plusieurs centaines de kilomètres à travers forêts et montagnes, passant de temple en maison de rendez-vous, affrontant les orages et les séismes, les attaques de brigands et les trahisons de ses compagnons de route, la cruauté des maquerelles et la fureur des kappa, monstres aquatiques qui jaillissent de l'eau pour dévorer les entrailles des voyageurs. Mais la mémoire des heures éblouissantes vécues avec l'homme qu'elle a tant aimé, et dont elle est certaine qu'il chemine à ses côtés, donnera à Miyuki le pouvoir de surmonter les tribulations les plus insolites, et de rendre tout son prestige au vieux maître du Bureau des Jardins et des Étangs.

  • Un manifeste événement ! Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l'eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l'estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles moteurs ou cérébraux chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L'exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui préfère la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers. Nous ne reconnaissons plus notre pays. La nature y est défigurée. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans ; la moitié des papillons en vingt ans ; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards ; les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares. Rendez-nous nos coquelicots et nos bleuets ! Rendez-nous la beauté du monde ! Non, nous ne voulons plus. À aucun prix. Nous exigeons protection. Nous exigeons de nos gouvernants l'interdiction de tous les pesticides en France. Pas demain. Maintenant. Assez de discours, des actes.

  • En 2004, Perrine et Charles Hervé-Gruyer créent la Ferme du Bec Hellouin, en Haute-Normandie. Cette ferme fait aujourd'hui référence en matière d'agriculture naturelle et attire des visiteurs du monde entier.
    Ce récit est celui d'une famille qui réussit à créer, en quelques années seulement, une oasis de vie généreuse sur des terres peu fertiles. C'est également une vaste enquête menée autour du monde, à la rencontre de pionniers de l'agriculture qui explorent des voies novatrices et inventent le monde de demain.
    La démarche de Perrine et Charles Hervé-Gruyer repose sur la permaculture. Son principe est de prendre la nature comme modèle et de concevoir des installations humaines fonctionnant comme des écosystèmes productifs et économes en ressources.
    Les résultats obtenus à la ferme du Bec Hellouin, grâce à l'énergie du soleil, stupéfient aujourd'hui les agronomes : en travaillant entièrement à la main, Charles et Perrine produisent des récoltes abondantes et de qualité sur une toute petite surface, tout en créant de l'humus, en aggradant la biodiversité, en embellissant les paysages, en stockant du carbone dans les sols et les arbres. Une étude agronomique menée en partenariat avec d'éminents chercheurs démontre la pertinence sociale, économique et écologique d'une agriculture permaculturelle qui dessine une nouvelle manière d'être paysans au XXIe siècle, source potentielle de millions d'emplois.
    Perrine Hervé-Gruyer a mené une carrière de juriste en Asie avant de se consacrer à la psychothérapie. Éducateur de formation, Charles Hervé-Gruyer a sillonné le globe à bord du voilier-école Fleur de Lampaul pendant vingt-deux ans. Il est l'auteur de nombreux documentaires et livres sur la nature. Tous deux sont ensuite devenus paysans et formateurs en permaculture.

  • Le livre de Peter Wohlleben est un compagnon indispensable pour vous guider dans une promenade en forêt ou dans les bois. Arbres, plantes, animaux, champignons... Plus de 250 espèces animales et végétales, certaines très emblématiques et d'autres moins connues, sont présentées ici avec simplicité et originalité.
    Peter Wohlleben met en évidence des relations, des fonctions et des connections existant dans le monde animal et végétal, et nous donne une nouvelle perspective pour la compréhension de notre écosystème. Ce livre répond aux questions que se pose l'amoureux de la nature et de la forêt : pourquoi tel champignon pousse-t-il au pied de tel arbre, qu'ont-ils à se dire ? Pourquoi les arbres, les animaux, les végétaux aiment-ils entretenir des relations avec leur espèce voisine ? Que se passe-t-il au niveau de l'écosystème lorsqu'une espèce disparaît ?

  • Dans cet ouvrage, éthique et technique, les débutants jardiniers trouveront tous les conseils pour les aider à se lancer dans la permaculture. Les plus confirmés pourront y puiser de nouvelles sources d'inspiration.

  • Porté par le succès international de la première édition du Jardinier-maraîcher, Jean-Martin Fortier a continué à perfectionner ses techniques de maraîchage diversifié et à tester des outils pour optimiser ses cultures biologiques sur petite surface. Dans cette nouvelle édition revue et augmentée, c'est avec la même générosité qu'il partage encore une fois son savoir-faire afin d'aider les personnes qui rêvent de se lancer en agriculture biologique et les jardiniers-maraîchers qui souhaitent améliorer leurs pratiques culturales. Oui, il est possible de cultiver des légumes bio de façon intensive sur un terrain de moins d'un hectare, de nourrir en circuits courts plusieurs centaines de personnes et de rentabiliser sa micro-ferme!

    Désormais considéré comme une référence en agriculture biologique, ce guide pratique fournit des notes culturales sur plus de 25 légumes et vous apprend, étape par étape, comment :

    - choisir l'emplacement d'un site en s'inspirant de la permaculture ;
    - minimiser les investissements au démarrage de votre entreprise ;
    - utiliser de la machinerie alternative au tracteur ;
    - cultiver en planches permanentes avec une approche de travail minime du sol ;
    - fertiliser organiquement ses cultures ;
    - lutter efficacement contre les maladies et les insectes nuisibles ;
    - désherber avec les meilleurs outils ;
    - prolonger la saison en « forçant » ses cultures ;
    - élaborer un calendrier cultural ;
    - faire une bonne planification financière.

  • Sans doute faut-il préciser l'objet qui donne son titre à ce livre. Le temps du paysage ici considéré n'est pas celui où l'on a commencé à décrire dans des poèmes ou à représenter sur des murs des jardins fleuris, de sombres forêts, des montagnes majestueuses, des lacs paisibles ou des mers agitées. Il n'est pas non plus celui de la naissance et des transformations de ce mot ou de ses équivalents dans d'autres langues. Il est celui où le paysage s'est imposé comme un objet de pensée spécifique. Cet objet de pensée s'est constitué à travers des querelles concrètes sur l'aménagement des jardins, des descriptions minutieuses de parcs ornés de temples à l'antique ou d'humbles sentiers forestiers, des récits de voyages à travers lacs et montagnes solitaires ou des évocations de peintures mythologiques ou rustiques. Et ce livre en suivra les détours. Mais ce qui se forme à travers ces récits et ces querelles, ce n'est pas simplement le goût pour un spectacle qui charme les yeux ou élève l'âme. C'est l'expérience d'une forme d'unité de la diversité sensible propre à modifier la configuration existante des objets de pensée et des notions propres à les penser. Le temps du paysage est celui où l'harmonie ou la dysharmonie présentée par les jardins aménagés ou par la nature sauvage contribue à bouleverser les critères du beau et le sens même du mot art. Ce bouleversement en implique un autre qui affecte le sens d'une notion fondamentale, dans l'usage commun comme dans la réflexion philosophique, celle de nature. Or on ne touche pas à la nature sans toucher à la société qui est censée obéir à ses lois. Et le temps du paysage est aussi celui où une certaine harmonie du spectacle des champs, des forêts ou des cours d'eau s'avère propre à métaphoriser l'ordre qui convient aux sociétés humaines.

  • - 300 espèces d'Europe décrites et illustrées.

    - Des textes simples et accessibles.

    - Des précisions systématiques sur l'habitat et les mois de floraison.

    - Un classement par la couleur et selon des pictogrammes représentant le nombre et la disposition des pétales, pour faciliter le repérage.

    - Pour chaque espèce, plusieurs photos et dessins présentant les caractéristiques les plus remarquables, ainsi que le milieu où pousse la plante.

    - De nombreux détails historiques au sujet de l'origine des espèces.

    - Des conseils pour bien pratiquer la cueillette et ne pas se tromper.

    - En fin d'ouvrage, des recettes et astuces de conservation.

  • Depuis quelques années, dans le sillage d'importantes découvertes scientifiques liées à la communication végétale, une tendance de fond nous incite à prendre l'arbre pour modèle, voire à pénétrer les arcanes de sa « vie secrète ». Mais, au-delà des métaphores et des analogies faciles, que peut-on vraiment espérer de ce nouveau rapprochement avec l'arbre ? Une source d'inspiration, un modèle écologique, la clé d'un nouveau bien-être fait d'ouverture et de partage ? Un écologue passionné nous livre ses réponses empreintes de science, de sagesse et d'un infini respect pour l'arbre :

    « L'arbre semble vouloir s'adresser aux grands primates irrévérencieux que nous sommes devenus. Des primates aujourd'hui perdus au bord du chemin pour avoir sottement oublié qu'ils vivaient sur la planète des arbres. » J.?T.

    Jacques Tassin est chercheur en écologie végétale au Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Il a publié plusieurs livres sur le lien entre l'homme et les plantes.

  • Le cri d'alarme que lance ici Jean-Louis Gouraud n'est pas une simple récrimination contre l'idéologie qui sous-tend l'action, parfois violente, de ceux qui recommandent le non-emploi du cheval. C'est aussi, et surtout, un rappel de quelques vérités fondamentales qui construisent depuis des temps immémoriaux la relation de l'homme à l'animal.

  • Ils sont omniprésents dans nos corps et notre environnement. Sans eux, nos forêts, notre climat et même l'histoire de notre espèce ne seraient pas les mêmes. La médecine et la gastronomie s'intéressent à leurs vertus et à leurs méfaits depuis plus de treize mille ans.
    Ni animaux ni végétaux, les champignons forment un règne à part, un univers fascinant de plus de 100 000 variétés. Robert Hofrichter nous dévoile l'écosystème le plus mystérieux du vivant.
    Dans la lignée de La Vie secrète des arbres de Peter Wohlleben, l'auteur nourrit son livre de références scientifiques et d'anecdotes étonnantes. Il nous fait découvrir un monde insoupçonné.
    Vous ne cueillerez plus jamais des girolles, des cèpes, des pleurotes ou des chanterelles comme avant !

empty