• Avec des contributions de Christophe Aguiton, Robert Castel, Pierre Dardot, Bastien François, Christian Laval, Arnaud Lechevalier, Frédéric Lordon, Lilian Mathieu, Camille Peugny, Emmanuel Renault, Yves Sintomer et Alain Supiot. Et une préface de Gérard Mordillat

  • Dong !

    Raphaële Botte

    Revue de reportages pour les 10-14 ans qui privilégie une information au long cours. Dans ce premier numéro, on vit le quotidien d'une classe de primo-arrivants, on suit à la trace les ours des Pyrénées, on rencontre un apprenti-hacker et un photographe aux étranges habitudes...  

  • YGGDRASIL N.2

    Yggdrasil

    «Yggdrasil» est un mook, magazine-livre trimestriel, qui traite des questions liées à l'effondrement et à la résilience de notre civilisation. Nous ne sommes ni catastrophistes ni idéalistes. Notre approche est pragmatique, scientifique et sensible, politique et spirituelle. Au sommaire, vous trouverez notamment : Les services publics, la sécurité alimentaire et le pouvoir des maires en cas d'effondrement systémique. Entretiens avec Stéphane Linou et Alexandre Boisson ; Une rencontre entre Pablo Servigne et le formateur en survie David Manise ; Les solutions low-tech pour produire son électricité photovoltaïque par le Youtubeur Barnabé Chaillot ; Les jardins russes, véritables alternatives péri-urbaines qui produisent jusqu'à un tiers de la nourriture du pays.
    De nombreuses pages pour reprendre sa vie en main...

  • YGGDRASIL N.3

    Yggdrasil

    «Yggdrasil» est un mook, magazine-livre trimestriel, qui traite des questions liées à l'effondrement et à la résilience de notre civilisation. Nous ne sommes ni catastrophistes ni idéalistes. Notre approche est pragmatique, scientifique et sensible, politique et spirituelle. Au sommaire, vous trouverez notamment : ... De nombreuses pages pour reprendre sa vie en main...

  • Ce dossier de Gradhiva se penche sur les représentations et les usages magiques du livre et de l'écriture dans des situations d'échange entre les humains, les esprits ou les dieux pour préserver ou ôter la vie, lier des êtres en scellant un pacte d'amour, annoncer la fortune et le retour des marchandises, accompagner les âmes au ciel...

    Sciences occultes de l'Europe du 19è siècle, prophètes miracles dans le Congo belge du début du 20è, lettres aux morts dans l'Egypte pharaonique ou écrits et rêves chamaniques du Pérou et du Mexique, anthropologues, archéologues et historiens nous invitent ici, à travers des époques et des espaces variés, à interroger l'étrange pouvoir prêté au langage de transformer le réel. Car c'est moins le sens que l'effet produit qui intéresse les usagers de ces signes graphiques. Qu'il soit index, icône, symbole ou écriture magique, l'écrit est la trace d'une image mentale, d'un rite ou prolongation de la voix. Comment décrire la nature hybride de ces textes extraordinaires ? Que nous dit-elle du pouvoir prêté au signe écrit ? L'écrit magique est-il au texte conventionnel ce que la parole rituelle est à la parole ordinaire : une manifestation du langage agissant libéré des conventions de notation textuelle ? Ce sont autant de questions qui accompagnent l'exploration dans ce numéro des enjeux pragmatiques - l'acte d'inscription, le geste du tracé et du déchiffrement, les savoirs et les expériences - liés aux usages rituels de l'écriture.

  • Hors Cadre[s] nous propose des regards croisés de critiques et de créateurs sur la production contemporaine d'albums, de livres illustrés et de bandes dessinées. Blutch, invité spécial de ce 25e numéro, nous convie à un peu plus de lucidité. Ce fou de dessin aime à considérer que son travail consiste pour l'essentiel à se confronter aux formes passées, à se mesurer à elles, à jouer avec elles. Il détaille dans un passionnant entretien tous les aspects de son travail d'alchimiste des formes héritées.
    Ces réemplois savants le numéro s'intéresse à les analyser notamment chez Tomi Ungerer, Regis Lejonc et Ruppert et Mulot. Des objets ou des styles désuets sont revisités, revitalisés par des artistes contemporains. On suivra ainsi l'étonnant destin des vignettes d'encyclopédie, ou le redéploiement en bande dessinée et illustration de styles graphiques issus de la première moitié du XXe siècle. Les sulfureuses publications d'Elvifrance (Kriminal, Satanic, Lucifera...) inspirent 50 ans plus tard Les Requins Marteaux, qui parodient ces grandes parades gore. Bienvenue au pays de l'hybridation de l'ancien et du nouveau ! Enquête enfin sur la nouvelle production colombine.

  • KAIZEN N.48

    Kaizen

    Dossier : Les néo-ruraux. Rencontre : Shaka Ponk. Infographie : Le système de santé en France. Enquête : Les banques éthiques, ça existe ? Et aussi des recettes, les chroniques de Pierre Rabhi, Christophe André et Cyril Dion, et des DIY !

  • «Imagine Demain le monde» est un magazine qui traite de sujets liés à l'écologie, aux questions de société ou aux rapports Nord-Sud. Il s'inscrit dans le courant « slow press » et porte un regard libre et non conformiste sur le monde d'aujourd'hui et de demain. Il propose une information à la fois innovante et critique, qui explore les voies d'un autre modèle de développement et cherche des alternatives positives pour répondre aux grandes questions de société... Les Liens qui libèrent et la diffusion Actes Sud reprennent ce magazine bimestriel qui défend un journalisme audacieux et constructif et qui s'attache à prendre le temps d'analyser les métamorphoses de notre temps.

  • YGGDRASIL N.1

    Yggdrasil

    «Yggdrasil» est un mook, magazine-livre trimestriel, qui traite des questions liées à l'effondrement et à la résilience de notre civilisation. Nous ne sommes ni catastrophistes ni idéalistes. Notre approche est pragmatique, scientifique et sensible, politique et spirituelle. Au sommaire, vous trouverez notamment : Un petit manuel de désobéissance civile, par Hervé Ott ; Carolyn Baker, une dame qui relie, par Laure Noualhat ; L'enfance, le chaînon manquant pour une véritable transformation de la société, par Emmanuelle Araujo Calçada ; Quelques instants avec Edgar Morin, par Pablo Servigne ; Permaculture Magazine fête son n°100 !, par Yvan Saint-Jours ; Retrouver le lien profond avec le Sauvage, par Cindy Jeannon ; Jean-Pierre Goux, l'âme bleue, par Flora Clodic-Tanguy... De nombreuses pages pour reprendre sa vie en main...

  • Quel est le profil intellectuel d'E. Macron ? Quelles sont les grandes figures historiques, littéraires, philosophiques et économiques qui l'ont nourri et qui l'inspirent ?
    ? Ricoeur (place dans la philosophie contemporaine + l'aspect politique de cette philosophie) ? Joseph Schumpeter ? Machiavel ? Giono et Camus Grand entretien (sous réserve) : Jean-Luc Marion Avec : Philippe Raynaud, Olivier Abel, Olivier Mongin, Annick Steta, Franz- Olivier Giesbert...

  • « Où achetez-vous vos livres à Paris ? », « Où allez-vous les lire ? », « Où rencontrer des auteurs ? »... Ces questions que le public lui pose chaque semaine en marge de l'émission La Grande Librairie sur France 5, ont inspiré à François Busnel l'idée de ce joli carnet de route.
    Fervent défenseur de la librairie indépendante, François Busnel y recense pour la première fois toutes les librairies parisiennes et met à l'honneur certaines d'entre elles pour leur caractère exceptionnel.
    Il y propose aussi des itinéraires originaux et littéraires dans Paris.
    À partir de chacune de ces librairies mythiques, il mènera le lecteur de bistrots en jardins où il fait bon lire. Aux maisons d'auteurs historiques en passant par les librairies de quartier et tous les lieux singuliers et livresques de la capitale (bibliothèques, bouquinistes...), au fil d'anecdotes littéraires, Paris se livre.

  • Pour son n° 11, Long Cours propose notamment un récit exclusif d'Alaa El Aswany, « Les voyages d'un écrivain arabe », d'Alexandre Najjar, « Le Liban, ce petit pays si important », de Cédric Gras, « Les nomades de l'Oural polaire », ou de Gilles Lapouge, « Légendes insulaires » ; une nouvelle inédite de Catherine Poulain ; et un entretien exclusif et plein de surprises avec Frédéric Lopez, l'un des présentateurs télé préférés des Français.

    La revue vous embarque également pour son dossier « au long cours » consacré aux îles en sursis : archipels volcaniques ou atolls coralliens, les îles sont les perles des océans, les confettis du globe, des écosystèmes magiques, mais fragiles... Menacées par la montée des eaux, les ouragans et les typhons, seront-elles bientôt en voie de disparition ? Les auteurs de Long Cours ont parcouru les mers, des îles Cook aux îles anglo-normandes, de Pâques aux Lofoten. Partis à la recherche des paradis perdus, ils ont confronté leurs lectures d'enfance à la réalité du monde actuel. Ou quand la poésie des récits côtoie le prosaïsme du reportage de terrain.

    Sans oublier le « Portrait » de Michel Le Bris, étonnant lecteur ; « Henri de Monfreid, artiste et contrebandier », par son petit-fils Guillaume de Monfreid, etc.

    Auteurs :
    Alaa El Aswany, Vladimir Couprie, Christine Ferniot, Antonio Fischetti, Gilles Gauthier, Capucine Graby, Cédric Gras, Gilles Lapouge, Édouard Launet, Laurent Lemire, Gérard Manset, Nicolas Michel, Guillaume de Monfreid, Alexandre Najjar, Estelle Nollet, Jean-Claude Perrier, Michel Pierre, Catherine Poulain, Hubert Prolongeau, Tristan Savin.

    Illustrations :
    Anne-Gaëlle Amiot, Nicolas Dehghani, Faunesque, Alex Green, Matthieu Méron, Yann Le Bechec (cartographie), © Frank Kappa/Gallery Stock.

    Photographies :
    Rodolphe Guignard, Marion Liautaud, Gérard Manset, Nicolas Michel, Richard Pak, Christophe Raylat, Cat Vinton, Taylor Weidman/Getty Images.

  • Des tonnes de DIY et d'astuces pour faire de vos déchets des trésors de créativité, tout recycler et ne plus jamais rien jeter ! Ce hors-série vient compléter le triptyque de Kaizen "Comment devenir autonome" d'ores et déjà composé du tome 1 "Manuel destiné au personnes qui ont vraiment envie de prendre leur vie en main" et du tome 2 "100 DIY pour jardiner, décorer, cuisiner, faire ses cosmétiques...".

  • 50 écrivains répondent à la question. Ce questionnaire fait suite en quelque sorte à deux initiatives précédentes, les surréalistes en 1919 demandant « Pourquoi écrivez-vous » à une centaine d'écrivains français, et le journal Libération renouvelant l'expérience en 1988 (auprès de 400 écrivains étrangers et français).
    Une enquête nécessaire alors que le numérique et la vidéo accaparent petits et grands...
    En supplément, « Papiers » fera une liste exclusive des « 30 livres de littérature à lire pour comprendre le monde contemporain ».

  • Découvrez le parcours de Pierre Rabhi de son Algérie natale jusqu'à son Ardèche d'adoption, ses sources d'inspiration et de réflexion, les rencontres qui l'ont forgé. Explorez également toutes les réalisations que Pierre Rabhi a initiées au cours de sa vie : Les Amanins, le Mouvement Colibris, le Hameau des Buis, Terre et Humanisme, le Monastère de Solan...

  • Où en est aujourd'hui le nomadisme ? L'ère de la sédentarité vit-elle ses dernières heures ? Après tout, l'humanité est née nomade ! En renouant avec le mouvement, on se défait du superflu, pragmatisme oblige, et ce faisant, on opère un retour à la sobriété. Mais devenir nomade, c'est aussi partir à la conquête d'une liberté plus vraie, plus éprouvée : nous sommes au lieu de posséder, nous nous déplaçons au gré des besoins, sans comptes à rendre, ou moins. C'est aussi un acte engagé qui dit son refus d'une société normative, poussant à la consommation et à la matérialité, au détriment du lien, de l'humain et de la nature.

  • Le retour du sauvage dans nos assiettes : plantes, champignons et « bonnes herbes » Pratique ancestrale, redécouverte aujourd'hui comme une façon d'imaginer un autre rapport à l'alimentation, la cueillette engage aussi d'autres relations à la nature sauvage. Elle questionne en creux les classifications et les pratiques issues de notre civilisation agricole et, au-delà, les modalités de nos relations avec les vivants qui nous nourrissent. Car refaire nôtres l'attention du cueilleur et le savoir oublié des « bonnes herbes?», c'est se souvenir que les espaces sauvages sont également des territoires nourriciers, dont nous partageons l'usage et la connaissance avec d'autres espèces.

    Dans ce nouvel opus de Billebaude, revue qui interroge le rapport entre l'homme et la nature, seront évoquées les pratiques anciennes et parfois « magiques » d'herboristerie, détenues par des femmes, considérées comme des « sorcières » et réprouvées par l'émergence des sciences et de la médecine moderne. Nous aborderons également les nouvelles pratiques sur le terrain, la réintroduction de plantes sauvages dans les cuisines des grands chefs tels Marc Veyrat, Michel Bras, ou Jean Sulpice, qui ont décidé il y a quelques années d'ajouter à leurs recettes les fruits de leur cueillette.

    La Galerie sera consacrée à un herbier du Museum national d'histoire naturelle accompagné d'une histoire des herbiers en France.

  • Le numéro 11 de la Revue du Crieur s'ouvre sur un grand dossier « Comment changer le cours de l'histoire ? ». Cette question, posée par l'anthropologue anarchiste David Graeber et l'archéologue David Wengrow dans un article qui interroge à la fois les apports récents de l'archéologie et le « sens » de l'histoire, en appelle d'autres : par quels moyens peut-on résister à la mise en place d'un ordre étatique intrinsèquement inégalitaire ? Une organisation sociale horizontale n'est-elle possible que pour la vie en petits groupes ? Jean-Paul Demoule, Irène Pereira et Emmanuel Todd ouvrent la discussion.
    Ce nouveau numéro continue également à explorer les méandres du monde des idées et de la culture : une enquête sur l'envers des friches culturelles qui essaiment à travers la France montre comment public et privé avancent main dans la main et fabriquent la gentrification en engrangeant d'importants profits sous couvert de valoriser des quartiers dépréciés ; un décryptage de l'idéologie de Mike Pence permet de comprendre de quelle manière le vice-président des États-Unis navigue entre ultra-libéralisme et conservatisme religieux ; deux articles interrogent les politiques culturelles contemporaines et la façon dont s'articulent les intérêts des grands groupes privés avec les actions du service public.
    Les lecteurs et lectrices entreront par ailleurs dans la boîte noire des algorithmes, qui régissent de plus en plus de pans de notre société qui est allée jusqu'à se rendre intégralement calculable, circuleront dans les allés du mythique festival Burning Man devenu le prolongement de la Silicon Valley, ou pourront réfléchir à ce qu'il reste du pouvoir critique de la littérature aujourd'hui...

empty