Anacharsis

  • Cet ouvrage assemble les textes de deux conférences prononcées lors de la première du festival de L'Histoire à venir à Toulouse en mai 2017. Ils reflètent les intentions des organisateurs (la librairie Ombres Blanches, la théâtre Garonne, l'université Jean-Jaurès et les éditions Anacharsis) de replacer l'histoire au sein de l'espace public, une histoire ouverte à tous fondée sur l'argument, la raison et la recherche et non plus sur des effets d'autorités ou des déclarations péremptoires.
    Il s'agit de renouer le passé, le présent et le futur en envisageant les contours d'une histoire à venir. Patrick Boucheron s'interroge ainsi que les possibles non advenus du passé mais toujours actifs dans la pratique historienne comme dans les mémoires dans un texte intitulé « Écrire l'histoire des futurs du passé » ; tandis que François Hartog, dans «Vers une nouvelle condition historique ? », questionne les nouvelles façons envisageables de faire de l'histoire à une époque où règne en maître le présentisme et l'instantanné.

  • C'est avec un talent d'historien stupéfiant que le britannique Richard Cobb nous fait pénétrer dans le monde du petit peuple de Paris au lendemain de la Révolution. Grâce à la découverte d'un lot d'archive décrivant les corps des personnes recueillies dans la Seine, pour la plupart des suicidés, il mène une enquête au plus près sur la vie de ces désespérés.
    Ainsi se fait jour un immuable quotidien sur les berges du fleuve, dans les immeubles délabrés, parmi une parentèle ou des amitiés de voisinage auxquelles on n'échappe guère, quel que soit par ailleurs le régime politique en place. C'est ici un retour à une histoire des gens du peuple plutôt que la reprise d'une histoire « populaire ».

empty