Langue française

  • Les restes des constructions anciennes sont les premières choses qui nous apparaissent du passé. Les vestiges des bâtiments que construisirent les hommes forment le témoignage le plus visible de leur ancienne présence. Grâce à des méthodes mises au point ces dernières années, l'étude des constructions est à même d'enrichir nos connaissances. Un mur peut posséder une histoire complexe, qu'il faut savoir lire depuis l'extraction de la pierre jusqu'aux techniques de construction.

  • Petite promenade au coeur des paysages gravés du Haut-Atlas - hauts lieux de partage de richesses pastorales entre groupes d'éleveurs aux origines, aux rites et aux croyances variés - qu'il devient aujourd'hui nécessaire de préserver et de protéger.  

  • Cette brillante synthèse, quatrième édition d'un classique accessible à tous, ressuscite l'univers des routes romaines. À travers sept chapitres consacrés notamment à la mise en place du réseau routier, à la construction des chaussées, à la signalisation, aux ouvrages d'art et aux aléas du voyage, cet ouvrage de référence fondé sur les découvertes les plus récentes, offre une vision suggestive de ces voies qui jouèrent un rôle essentiel dans la romanisation de la Gaule.

  • Un manuel indispensable pour tous les archéologues, amateurs et professionnels. La poterie constitue le document privilégié de la recherche archéologique, du néolithique à la période moderne. L'étude de la céramique donne des informations remarquables sur les entités culturelles et sur la chronologie. Cet ouvrage offre une approche à la fois technique et culturelle, des origines à l'aube de la civilisation industrielle.

  • Cette promenade, du Forum au Palatin, de la Villa d'Hadrien à celle de Tibère, du temple de la Fortune au port d'Ostie, permet d'admirer ce que furent les monuments de la Rome antique et de contempler les ruines actuelles dans leur splendeur. Les restitutions font ressurgir des ruines les temples et les palais, les cirques et les théâtres, comme les quartiers d'une ville qui, pendant cinq siècles, voulut posséder tout ce que le monde pouvait construire de plus grand et de plus beau. Le dialogue entre la restitution et la photographie offre une approche originale au-delà du temps et renouvelle la vision de la capitale des Césars pendant les premiers siècles de notre ère.

  • Le géographe Strabon visite la gaule romaine, au ier siècle avant J.-C. Comme un voyageur antique, nous cheminons avec lui et découvrons, avec ses mots, des sites et des paysages des débuts du règne d'Auguste. Les aquarelles de Jean-Claude Golvin donnent de la couleur à cette rêverie et nous transportent dans une époque révolue mais mythique.

  • «Pays coloré», «pays aux mille visages», «terre indienne», «terre maya»... sont autant d'expressions que l'on emploie pour qualifier le Guatemala. En effet cette région du monde, blottie au coeur du continent américain, dispose d'atouts majeurs. Elle abrite une faune et une flore particulièrement riches et diversifiées ; ses paysages sont variés et souvent grandioses. De plus, elle peut s'enorgueillir de son patrimoine architectural et artistique d'époques précolombienne, coloniale et contemporaine. Partir à la découverte du Guatemala, c'est à la fois sillonner un pays profondément attachant - à la rencontre du folklore, de l'artisanat, de la musique et de la ferveur religieuse des populations amérindiennes - et entreprendre un formidable voyage dans le temps, sur les traces des anciennes civilisations. L'auteur nous convie ainsi à une plongée dans le passé précolombien du Guatemala, à travers la visite d'une dizaine de sites archéologiques - olmèques, mayas, toltèques, aztèques - dont certains, comme Tikal et Quirigua, sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

  • Les fleuves et les lacs jouèrent un rôle fondamental dans la gestion des sociétés depuis la Préhistoire.
    Lieu de vie, lieu de communications et lieu de croyances, l'eau attira de tout temps des populations nombreuses. Elle a aussi la caractéristique de conserver des matières organiques qui disparaissent dans d'autres contextes. Vannerie, cuir, tissus et bois sortis des lacs et des rivières témoignent de la vie quotidienne et des techniques durant des millénaires.

  • L'étude des nécropoles et tombes demeure un des éléments essentiels pour comprendre la vie et la pensée des vivants disparus. La multiplication des techniques mises au service de l'étude du passé fournissent de nombreuses sources documentaires sur des mobiliers souvent exceptionnels par leur état de conservation. Les tombes reflètent les croyances spirituelles et rendent également compte de l'organisation sociale et de la hiérarchie qui existait dans les groupes humains du passé.

  • Manuel de taphonomie

    Collectif

    La taphonomie est est la science des lois de l'enfouissement. Elle a pour but d'étudier et de reconstituer les étapes de la formation des sites paléontologiques et archéologiques. Discipline en plein essor, elle a su s'entourer de différentes compétences dans les domaines de la géologie, de l'archéologie, de la biologie cette science, essayant de comprendre les agents climatiques, édaphiques, biologiques qui interviennent lors de la fossilisation et de la diagénèse,  comme la prédation et les actions du climat, du sol, de l'eau, des racines de plantes, des rongeurs et des insectes. La dégradation de la composition organique et minérale des ossements et de celle de l'ADN, l'altération des outils en pierre, des pollens, des coquilles et des grottes ornées sont également abordées. Premier ouvrage en français consacré à la Taphonomie, avec de nombreux exemples (vertébrés terrestres,  mollusques, grottes ornées...) il est destiné aux étudiants et aux chercheurs, mais aussi à tous  publics.        

  • L'Ouest de la France est riche de peintures murales romanes. Ce petit guide vous permettra de la découvrir.

  • La poterie constitue le document privilégié de la recherche archéologique, du Néolithique à la période moderne. Il s'agit d'un matériau paradoxalement à la fois fragile et très solide. Les vases se cassent facilement au choc. Ces objets sont aisément remplacés, leur vie est courte et les modes changent rapidement, donnant des informations remarquables sur les entités culturelles et sur la chronologie. La terre cuite est quasi indestructible et toutes les couches archéologiques, pour les périodes protohistoriques et historiques, fournissent des tessons de poterie. Ils sont un fantastique outil de datation, mais ils nous informent aussi sur les aspects sociaux et culturels de leur époque. Cet ouvrage offre une approche à la fois technique et culturelle, des origines à l'aube de la civilisation industrielle.
    Conçu comme un manuel, ce livre permettra à l'étudiant, à l'archéologue et au lecteur intéressé d'avoir accès rapidement aux données de base. Un répertoire des adresses utiles facilitera les prises de contact. Un outil indispensable.

empty