• Félines

    Stéphane Servant

    Personne ne sait exactement comment ça a commencé. Ni où ni quand d'ailleurs. Louise pas plus que les autres. Ce qui est sûr, c'est quand les premiers cas sont apparus, personne n'était prêt et ça a été la panique. Des adolescentes qui changeaient d'un coup. Des filles dont la peau se recouvrait de... dont les sens étaient plus... et les capacités... Inimaginable... Cela n'a pas plu à tout le monde. Oh non ! C'est alors qu'elles ont dû se révolter, être des Félines fières et ne rien lâcher ! Après «Sirius »(prix Sorcières 2018), Stéphane Servant revient avec un roman coup de poing.  

  • Sirius

    Stéphane Servant

    Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d'élever Kid. Entre leurs expéditions pour trouver de la nourriture et les leçons données au petit garçon, le temps s'écoule doucement... jusqu'au jour où le mystérieux passé d'Avril les jette brutalement sur la route. Il leur faut maintenant survivre sur une terre stérile pleine de dangers. Stéphane Servant, avec tout son talent de conteur, nous plonge dans un univers post-apocalyptique aussi fascinant que vénéneux. Une lecture addictive !

  • C'est une vieille dame pas sympathique du tout, qui n'aime personne, et pas même ce chat errant qui prend l'habitude de venir la voir, depuis que sa jambe est immobilisée dans un plâtre. Elle l'a appelé Lundi, parce qu'elle déteste ce jour-là... Elle découvre, un lundi justement, un message caché dans une petite boîte accrochée à son cou par un ruban. Est-ce que ce serait le vieux monsieur de l'immeuble d'en face qui le lui enverrait ? Au fur et à mesure des allers-retours du chat et des petits bouts de papiers échangés, son coeur finit par sautiller comme un moineau. Vivement qu'elle puisse aller frapper à sa porte, quand elle sera enfin sur pied !
    Sofiane est un garçon tellement timide et solitaire que personne ne vient lui rendre visite, depuis qu'il est immobilisé chez lui... sauf un chat errant, tout noir, qui passe d'un jardin à l'autre, et traverse souvent celui de cette petite fille dont il aimerait vraiment faire la connaissance. Il aime bien la regarder jouer, chanter, danser... Et s'il lui faisait parvenir un message secret, en utilisant le chat comme facteur ?

  • Dans la famille Ours, on se prépare : ce soir c'est le grand carnaval de la forêt ! Papa Ours est déguisé en grand méchant loup, Maman Ours en Belle au bois dormant, et Petit Ours ? En Boucle d'ours pardi ! Papa Ours est dans tous ses états. Les jupes et les couettes, c'est pour les filles, les oursonnes, les femmelettes, les cacahouètes, les hommelettes ! Pourtant, à l'arrivée du Grand Méchant Loup, déguisé en Chaperon Loup, Papa Ours n'en est plus sûr du tout.

  • « Ma mère a le coeur entre soleil et nuit. » Tantôt jardin, tantôt renarde, tantôt louve, cette femme mystérieuse et fascinante se dessine à travers l'enfant qui la regarde et la dit. La poésie du texte se prolonge dans d'impressionnants tableaux d'Emmanuelle Houdart, mettant en scène ce personnage multiple. Un album comme un chant d'amour aux mères.

empty