• La traversée de Paris vous tente ? Du nord au sud, d'est en ouest ou même en accomplissant le grand tour de la capitale, les amateurs de marches citadines découvriront la ville comme on la connaît peu. Il faut être à pied pour que les yeux s'ouvrent ! Des itinéraires buissonniers, s'éloignant autant que possible des grands axes pour onduler d'une curiosité à l'autre, réservent bien des surprises.

    Chaque promenade, d'une durée de 3 à 4 heures (ou le double pour les âmes intrépides prêtes à enchaîner deux sections !), est figurée sur un plan détaillé.

    - De Saint-Mandé à Saint-Michel / De Saint-Michel à Boulainvilliers.
    - De la porte de Clignancourt au Pont-Neuf / Du Pont-Neuf à la porte d'Orléans.
    - Du quai de la Gare à la Cité universitaire / De la Cité universitaire au parc André-Citroën.
    - De la porte d'Auteuil à la place des Abbesses / De la porte de Pantin à la porte Dorée.

  • Où se trouvait le port aux Pommes ? Où étaient amarrées les boutiques flottantes proposant des poissons vivants ? Combien le franchissement d'un pont en compagnie d'un âne coûtait-il ? Quelle était la fonction des gros anneaux scellés sur les quais ? Où peut-on rencontrer les derniers éclusiers des canaux ?
    Au plaisir de la promenade au bord de l'eau, le long des berges de la Seine mais aussi des canaux parisiens, s'ajoute celui de mille et un aperçus de l'histoire de la capitale, tant celle-ci est liée au fleuve qui la traverse.

  • Qui ne s'est jamais arrêté devant une façade peu ordinaire ou un immeuble pas comme les autres? On croyait Paris habillé de l'uniforme haussmannien et on découvre au hasard d'un coin de rue une pagode, un chalet suisse ou une maison flamande. Ailleurs, c'est le temps que l'on remonte avec de fausses maisons médiévales ou Renaissance. Plus loin, des mosaïques ou des couleurs vives tranchent sur un environnement banalement monochrome, tandis que des glycines ou des vignes conquérantes grimpent jusqu'aux toits. Quant à ces immeubles à la tranche aussi fine qu'un papier à cigarette, on se demande qui peut bien y habiter ; l'esprit de Paris, peut-être.

  • Curiosités, bizarreries, jardins secrets, legs intrigants du temps et de l'Histoire... les environs de Paris réservent bien des surprises. Les amateurs d'aventures insolites arpenteront ainsi les souterrains de Provins, découvriront la péniche-chapelle des bateliers, s'enfonceront dans la forêt de Fontainebleau à la recherche du mystérieux Cyclop, changeront d'horizon au skit orthodoxe du Mesnil-Saint-Denis ou frissonneront au musée des Vampires. Inutile de parcourir le monde pour plonger dans des univers surprenants : le dépaysement est à deux pas du périphérique.

    15 nouveaux lieux sont à découvrir dans cette nouvelle édition, dont le Musée Gaumont (Neuilly-sur-Seine 92),  Mastaba 1 (La Garenne-Colombes 92),  le Pavillon des Indes  et  le Musée des Cosaques  (Courbevoie 92), la Cité du Cinéma (Saint-Denis 93),  le Musée d'art et d'histoire de la psychiatrie (Neuilly-sur-Marne 93), le Diorama de Daguerre (Bry-sur-Marne 94), la Maison Louis Carré (Bazoches-sur-Guyonne 78) ou encore le Moulin de Dannemois (91).
       

  • Ils font partie du paysage parisien depuis si longtemps qu'on croit tout savoir sur les grands monuments. Et pourtant, qui connaît les deux cents « coquilles » de l'Arc de Triomphe ? Qui a remarqué le cadran solaire de chantier du Louvre ? Qui se doute de la présence des cendres des victimes de Landru au Jardin des Plantes ? Qui a vu les paravents escamotables de l'Opéra Garnier ? Qui a repéré les crapauds bretons de l'obélisque ? Qui a porté attention aux sculptures érotiques de la Conciergerie ?
    Amusantes, surprenantes, instructives, ces anecdotes nourrissent un ouvrage haut en couleurs qui donne à voir les monuments de Paris sous un jour inhabituel.
       

  • Avant l'annexion de 1860 qui les a rattachées à Paris, les communes de Charonne, Passy, Montmartre, Vaugirard et leurs voisines étaient indépendantes et possédaient leur identité propre. Chacune avait son église, sa mairie, sa rue principale, ses commerces, ses petites industries, son château parfois.
    Au fil de seize promenades de charme, Dominique Lesbros fait revivre le quotidien de ces villages devenus des quartiers de Paris, nous entra»nant dans des ruelles étroites à la découverte de cours artisanales, de jardins de curé ou des dernières maisons de faubourg. Soudainement, la capitale prend des allures champêtres...
    Les 16 itinéraires : La Villette, Belleville, Ménilmontant, Charonne, Bercy, Ivry, Gentilly, Petit-Montrouge, Vaugirard, Grenelle, Auteuil, Passy, Ternes, Batignolles, Montmartre et La Chapelle-Saint-Denis

  • Et si la ville n'était qu'un vaste cabinet de curiosités ? Une collection de petits riens intrigants, de plaques désuètes, d'objets incongrus, de graffitis d'un autre âge, d'enseignes révolues, dont le sens ou la raison d'être se sont souvent perdus avec le temps.
    Les butineurs urbains qui font leur miel des petits trésors glanés au fil des rues seront ici à leur affaire, traquant dans les plis et replis de la ville mille et une raretés qui sont autant d'occasions d'explorer autrement l'histoire de Paris.

  • 100 Paris en un

    Dominique Lesbros

    Cosmopolite, littéraire, souterrain, bucolique, superstitieux, érotique. Il existe autant de Paris que d'angles sous lesquels regarder la ville.
    À travers 100 thèmes hétéroclites, Dominique Lesbros nous entraîne dans des passages au charme désuet ou au fond de jardins cachés, nous fait découvrir en images des enseignes d'un autre âge, des oeuvres d'art insolites et une foule de détails ignorés des passants.
    Des petits riens qui en disent souvent long quand ils révèlent l'âme et l'histoire de la ville.
       

  • Paris bizarre

    Dominique Lesbros

    Est « bizarre » ce qui nous paraît anormal, biscornu, cocasse, curieux, ésotérique, étonnant, excentrique, original, paradoxal, saugrenu, singulier...

    Reste à savoir si l'on peut encore être surpris aujourd'hui... quand siroter un cocktail dans un speakeasy, courir les spots éphémères ou gratouiller la terre sur le toit d'un gymnase sont autant d'expériences partagées par des milliers d'initiés. Voilà qui incite à déplacer d'un cran le curseur de l'insolite : nous attendent des lieux où la normalité n'est pas de mise, des initiatives un peu barrées ou sévèrement perchées, des cercles vraiment cintrés et des superstitions bien vivaces.

    Pour rester dans la note, le panorama se décline en 13 chapitres : Rites, croyances et superstitions / Sépultures atypiques / In Memoriam / Mystifications / Cercles, clubs et associations / Nos amies les bêtes / Papilles en déroute / Expériences à vivre / Expressions artistiques / Musées et cabinets de curiosités / Architectures et perspectives / Inscriptions / Lieux étranges.

  • Quantité de mots se sont forgés à Paris, de la « poubelle », née de l'action d'un préfet, à la « pipelette », née d'un personnage de concierge inventé par Eugène Sue.
    Les expressions ne sont pas en reste. Ainsi « La tournée des Grands Ducs », qui signifie « faire la fête en dépensant sans compter », s'est forgée à la fin du XIXe siècle quand les rejetons de l'aristocratie russe entreprirent de faire de Paris leur terrain de jeux. La locution « Mariés à la mairie du XIIIe » date du temps où Paris ne comptait que douze arrondissements, désignant un couple vivant en concubinage. « Être charrette » évoque une situation de bouclage sous pression d'un projet en un laps de temps très court.

    Savoureux, ce florilège recueille 120 mots ou locutions apparus sur les bords de Seine en en expliquant l'origine et le berceau.

  • Où admirer le trône de Dagobert, l'avion de Blériot, le fauteuil de Molière, les gants de boxe de Cerdan ou le jeu d'échecs de Charlemagne ? Dans les musées insolites, qui recèlent de véritables trésors. D'une discrétion exemplaire, ils ne se laissent pas débusquer aisément. Fuyant les enseignes racoleuses, ils se cachent dans des appartements privés, campent dans un salon de barbier, un restaurant ou une arrière-boutique. Certains sont même enfouis à vingt mètres sous terre. Tous ont de passionnantes histoires à raconter. nostalgie, humour et émotion en prime.

  • Déguster les meilleures pâtisseries orientales de la capitale, méditer dans un temple tibétain, lire Joyce au fond d'une librairie beatnik, vibrer aux accents d'un flamenco, s'initier à la cérémonie du thé dans un jardin japonais, s'offrir un massage aux herbes ayurvédiques, décrypter les rituels vaudous, assister à une veillée aux chandelles dans une église orthodoxe. À Paris, au gré des envies, les cultures et les saveurs du monde s'offrent aux aventuriers urbains. Balades, mode, artisanat, sorties, gastronomie : le tour de la planète sans jet-lag !
    Europe, Judaïca, Maghreb, Proche & Moyen-Orient, Afrique, Extrême-Orient, Inde, Pakistan, Sri Lanka & Bangladesh, Amérique latine, Amérique du Nord, Antilles

  • Curiosités, bizarreries, jardins secrets, legs intrigants du temps et de l Histoire... les environs de Paris réservent bien des surprises. Les amateurs d'aventures insolites arpenteront ainsi les souterrains de Provins, découvriront la péniche-chapelle des bateliers, s'enfonceront dans la forêt de Fontainebleau à la recherche du mystérieux Cyclop, changeront d'horizon au skit orthodoxe du Mesnil-Saint-Denis ou frissonneront au musée des Vampires. Inutile de parcourir le monde pour plonger dans des univers surprenants : le dépaysement est à deux pas du périphérique.

  • Les monuments parisiens donnent du relief à la ville. Imposants, solennels ou sacrés, ils tranchent dans le paysage et franchissent les siècles, drapés de rêve, d'histoire et de mémoire. Les visiter ? À quoi bon quand tout semble avoir été dit ou écrit.

    Et pourtant...

    - Qui sait que le Pont-Neuf doit sa construction à une taxe sur le vin, l'Arc de Triomphe à un impôt sur le blé, le Panthéon et Saint-Sulpice à une loterie ?
    - Qui connaît le cadran solaire de chantier du Louvre ?
    - Qui a porté attention aux sculptures médiévales érotiques de la Conciergerie ? Aux crapauds bretons de l'obélisque ?
    - Qui a remarqué les deux cents « coquilles » de l'arc de Triomphe ?
    - Qui a vu les paravents escamotables de l'Opéra Garnier ?
    - Qui ferait la liste des « sept erreurs » du palais de Chaillot ?
    - Qui se doute de la présence des cendres de Landru au Jardin des Plantes ?
    - Qui a visité la gigantesque crypte de l'église Saint-Sulpice ?
    - Qui savait que non seulement Viollet-le-Duc mais les trois architectes en charge de la restauration de Notre-Dame au XIXe siècle s'y étaient fait sculpter en façade, en toute simplicité ?...

    Amusantes, surprenantes, instructives, ces anecdotes composent un ouvrage haut en couleurs qui donne vie aux grands monuments de Paris et les présente sous un jour inhabituel.

  • Découvrir la capitale en jouant ?
    Rien de plus facile à Paris ! Ses rues, ses monuments, ses personnages illustres, la petite et la grande Histoire fournissent la matière d'une foule de questions. En voici plus de 400, pour s'amuser seul ou entre amis. et découvrir qu'on est loin de tout connaître des secrets de la Ville-lumière.

  • Où admirer le trône de Dagobert, l'avion de Blériot, le fauteuil de Molière, les gants de boxe de Cerdan ou le jeu d'échecs de Charlemagne ? Dans les musées insolites, qui recèlent de véritables trésors... D'une discrétion exemplaire, ils ne se laissent pas débusquer aisément.

    Fuyant les enseignes racoleuses, ils se cachent dans des appartements privés, campent dans un salon de barbier, un restaurant ou une arrière-boutique. Certains sont même enfouis à vingt mètres sous terre. Tous ont de passionnantes histoires à raconter... nostalgie, humour et émotion en prime.

empty