Armand Colin

  • La Méditerranée de Fernand Braudel constitue l'un des monuments de la tradition historique française. Cette thèse, fruit de plus de vingt ans de travail, a été rédigée essentiellement de mémoire, lorsque l'historien était retenu en captivité durant la Seconde Guerre mondiale. S'inscrivant dans le renouvellement de l'histoire inauguré par Les Annales, l'ouvrage possède un double intérêt : le premier est de considérer cette vaste étendue d'eau comme un personnage historique à part entière, le second est d'utiliser une architecture temporelle originale. L'auteur y distingue trois temps de l'histoire, auxquels il consacre à chacun un volume : la "longue durée" ou l'histoire quasi immobile des rapports de l'homme à son milieu géographique, l'histoire lente des grands rythmes économiques et sociaux, et enfin l'histoire événementielle au temps rapide de la guerre et de la politique. Le livre se clôt à la fin du XVIe siècle, lorsque la Méditerranée connaît sa dernière heure de gloire et s'efface de la grande histoire au profit de l'Amérique et de l'Atlantique.
    Ce premier volume est consacré à la description à la fois géographique et humaine du monde méditerranéen : l'Espagne, l'Italie, l'Afrique, mais aussi une Méditerranée plus grande qui s'étend au Sahara et à l'Europe entière.

  • La Méditerranée de Fernand Braudel constitue l'un des monuments de la tradition historique française. Cette thèse, fruit de plus de vingt ans de travail, a été rédigée essentiellement de mémoire, lorsque l'historien était retenu en captivité durant la Seconde Guerre mondiale. S'inscrivant dans le renouvellement de l'histoire inauguré par Les Annales, l'ouvrage possède un double intérêt : le premier est de considérer cette vaste étendue d'eau comme un personnage historique à part entière, le second est d'utiliser une architecture temporelle originale. L'auteur y distingue trois temps de l'histoire, auxquels il consacre à chacun un volume : la "longue durée" ou l'histoire quasi immobile des rapports de l'homme à son milieu géographique, l'histoire lente des grands rythmes économiques et sociaux, et enfin l'histoire événementielle au temps rapide de la guerre et de la politique. Le livre se clôt à la fin du XVIe siècle, lorsque la Méditerranée connaît sa dernière heure de gloire et s'efface de la grande histoire au profit de l'Amérique et de l'Atlantique.
    Ce deuxième volume dépeint une Méditerranée qui, malgré les grandes découvertes, reste tout au long du XVIe siècle la puissance économique qui se réserve l'essentiel du commerce mondial. Elle partage cependant les difficultés des sociétés en crise : montée de la misère, guerres civiles et religieuses.

  • La Méditerranée de Fernand Braudel constitue l'un des monuments de la tradition historique française. Cette thèse, fruit de plus de vingt ans de travail, a été rédigée essentiellement de mémoire, lorsque l'historien était retenu en captivité durant la Seconde Guerre mondiale. S'inscrivant dans le renouvellement de l'histoire inauguré par Les Annales, l'ouvrage possède un double intérêt : le premier est de considérer cette vaste étendue d'eau comme un personnage historique à part entière, le second est d'utiliser une architecture temporelle originale. L'auteur y distingue trois temps de l'histoire, auxquels il consacre à chacun un volume : la "longue durée" ou l'histoire quasi immobile des rapports de l'homme à son milieu géographique, l'histoire lente des grands rythmes économiques et sociaux, et enfin l'histoire événementielle au temps rapide de la guerre et de la politique. Le livre se clôt à la fin du XVIe siècle, lorsque la Méditerranée connaît sa dernière heure de gloire et s'efface de la grande histoire au profit de l'Amérique et de l'Atlantique.
    Ce troisième volume est consacré aux événements marquants durant le demi-siècle que domine le règne de Philippe II : conflits entre les Espagnols et les Turcs, triomphe de la flotte chrétienne à Lépante en 1571, montée en puissance des corsaires turcs et chrétiens, etc.
     

empty